Archive | A la Une

Lillers : quatre entreprises victimes de vols en pleine nuit

Publié le 13 décembre 2017 par Administrateur

Pour l’heure, difficile de dire si les quatre faits sont liés, et s’il s’agit d’une délinquance locale ou de passage. Toujours est-il que le réveil a été difficile pour quatre enseignes lilléroises, lundi 11 décembre. Trois ont été victimes de vol de carburant : Dya shopping, Laurent Loir et la société SATN ont été la proie des voleurs, tandis que dans la même nuit, le magasin d’optique Théry a subi un vol avec effraction. Les services de police auchellois ont réalisé les premières constatations lundi. L’enquête suit son cours. A.Top

Commentaire (0)

Lillers: jugé pour outrage à agent de la SNCF, il s’énerve en pleine audience

Publié le 12 décembre 2017 par Administrateur

L’altercation  commence sur les quais de la gare de Lillers le 22 février dernier. Un groupe de trois individus s’apprête à monter dans le train arrêté en gare. L’un d’eux présente un titre de transport valable, mais pas le couple qui l’accompagne. L’homme exhibe sa pièce d’identité à l’agent et demande a être verbalisé. Ce dernier refuse, lui explique simplement qu’il doit acheter un billet au guichet. Énervé le contrevenant crache au sol, insulte le fonctionnaire. Il s’éloigne, puis revient sur ses pas, provocant, crachant à nouveau et  vociférant de nouvelles insultes. Mardi 12 novembre il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Béthune, dans le box réservé aux détenus; il est incarcéré jusqu’en juin 2018. Le procureur de la République, Anne-Laure Legalloudec, explique qu’il est comme une herbe folle « il a grandi comme il a pu, avec les nerfs à fleur de peau, un rien l’énerve » dira-t-elle. Le magistrat ne croyait pas si bien dire, dans l’attente du jugement, il s’est énervé et a du être évacué par les surveillants pénitentiaires manu-militari. Le prévenu âgé de 25 ans a été condamné à 1 mois de prison ferme et à la révocation de son sursis à hauteur de 2 mois. 62190.fr

Commentaire (1)

Météo France annonce des probables chutes de neige toute la journée sur le Lillérois

Publié le 11 décembre 2017 par Administrateur

Vigilance orange. Le département du Pas-de-Calais a été placé en vigilance orange pour « temps instable ». Vent, pluie, neige sont attendus. Prudence sur les routes. 62190.fr

Commentaire (0)

Coupe de France féminine: Lillers se qualifie en 32e dans des conditions dantesques

Publié le 10 décembre 2017 par Administrateur

De ce match, il ne faudra retenir que le résultat : 1-0 pour Lillers. Et la qualification pour les 32e de finale de la coupe de France. Car pour le reste, il n’y a pas grand-chose à dire, si ce n’est qu’il n’y a pas eu de football. « On n’aurait jamais dû jouer, glisse l’entraîneur de Lillers Ludovic Bosseau. C’est n’importe quoi. » Certes, la neige tombée en abondance ce matin, avait complètement fondu. Le fait de jouer sur un synthétique permettait alors à la rencontre de se disputer, alors qu’ailleurs (Mérignies, Liévin) des remises étaient prononcées. Reste que cela ne réglait pas la question du vent violent qui venait d’envoler la structure installée à l’entrée du stade… vent qui, franchement, n’a pas permis de jouer dans de bonnes conditions. Impossible de faire un dégagement propre, ni même de conserver une balle arrêtée au sol.
Adossées au vent les Calaisiennes ont passé l’essentiel de la première mi-temps dans le camp des Lilléroises. Une tactique délibérée: « On voulait jouer contre le vent en première période. On a bien joué le coup », explique Ludovic Bosseau. Sur l’une de leurs rares incursions dans le camp, Lillers trouve néanmoins la faille par Malvina Cabaret à la demi-heure de jeu. Au retour du vestiaire, l’on s’attendait à voir Lillers faire le siège de Calais qui, jouant groupé, se procurait toutefois les meilleures occasions. Il fallut tout le brio de Julie Pruvost, la gardienne lilléroise, pour que Calais n’égalise pas alors qu’une pluie battante et glaciale s’ajoutait au vent. « Au final, on aura fait une meilleure première période, concède le technicien artésien. Julie a fait un très gros match. »  Impossible alors d’enchaîner trois passes consécutives, de faire un centre… sans parler des balles en profondeur insaisissables… En toute fin de rencontre, Lillers aurait peut-être doubler la mise mais manquait de précision. Lillers est en 32e de finale.  Philippe Vincent-Chaissac, avec A.Top, photos: Votre Info.


 

Commentaire (0)

Football : Lillers reçoit Calais au 4e tour de Coupe de France féminine

Publié le 10 décembre 2017 par Administrateur

On avait dit que ça n’était pas un bon tirage du tout. Ce dimanche 10 décembre, les féminines du FC Lillers reçoivent Calais au 4e tour de la coupe de France. Pas un bon tirage car on aurait peut-être préféré voir à Lillers un club de D2 au nom plus prestigieux, une autre équipe que celle des Maritimes que Lillers affronte déjà en championnat… Que Lillers a battu au match aller d’ailleurs, 1-0 au Stade de l’Épopée. Une très belle performance à l’époque, plus belle encore quand on sait que Calais a battu la réserve du LOSC, alors invaincue, et que les Calaisiennes occupent provisoirement la tête du championnat de Régionale 1. Pas un bon tirage car Calais est en grande forme… Et Lillers sacrément diminué. Morgane Odekerken est suspendue, Justine Lamourette et Dounia Akhazroun sont en vacances, et pour couronner le tout, Fiona Pamart sera présente, mais diminuée. Les Lilléroises vont devoir jouer avec les tripes si elles veulent poursuivre l’aventure. 62190.fr
Lillers – Calais, dimanche 10 décembre au complexe sportif lillérois à 15h.

Commentaire (0)

René Déjardin : toujours là, 20 ans après sa mort

Publié le 06 décembre 2017 par Administrateur

René Déjardin. Photo Archive PVC

Organisées à la collégiale de Lillers (trop petite), ses funérailles en août 1997 sont restées dans la mémoire de tous ceux qui étaient présents. René Hocq, maire de Burbure, en parle régulièrement. Mais qui était René Déjardin ? Prêtre, ouvrier, syndicaliste CGT, militant communiste. Un homme pas comme les autres ? Pas vraiment. Plutôt un homme de conviction au parcours atypique.
René Déjardin est mort en août 1997… Anniversaire souligné par la sortie d’un livre signé de l’historien Jean-Louis Remy. Deux bonnes raisons pour parler de lui et de comprendre la démarche qu’il a initiée et qui est encore aujourd’hui, le fil conducteur des élus de la commune de Burbure qui organisent une rencontre-dédicace avec Jean-Louis Remy.
Façon sans doute de se ressourcer au moment où l’action politique et syndicale est en perte de repères, cette rencontre verra la présence de quelques-uns des témoins de l’action du prêtre-ouvrier qui avait parmi ses proches amis, le Lillérois Pierre Vilain, autre prêtre-ouvrier décédé accidentellement en juillet 1984. P.V.-C.

Samedi 9 décembre à 15h, salle René-Déjardin, au faubourg de Burbure (près du château d’eau).

Commentaires (2)

Ex-Anatolard: « Vous finirez gendarme Danel »

Publié le 03 décembre 2017 par Administrateur

« Vous finirez gendarme Danel ». Une phrase qui restera gravée dans le marbre, prononcée par un professeur d’anglais à moustache pas vraiment visionnaire, au lycée Anatole-France à Lillers, au tout début des années 2000. Il n’a pas fini gendarme, même si, petit, comme beaucoup, il aurait bien fait ça, gendarme, pompier, ou policier. « Je rêvais de devenir joueur du RC Lens, mais je n’étais pas assez bon! ». Danel, Jérémy de son prénom, n’excelle pas dans la langue de Shakespeare à cette époque. Il n’excelle pas dans le foot non plus. Et il s’en fiche un peu. Aujourd’hui, si certains l’entendaient parler anglais, ils seraient capables de penser que c’est sa langue maternelle. Lui a parfois un peu de mal à trouver les traductions en français. Et le football pour le coup, il le vit pleinement en allant au stade. Il était en Bulgarie pour voir l’équipe de France aux éliminatoires de la coupe du monde, il était à l’Euro 2016 en France, et il sera à la coupe du monde en Russie. Le jour du tirage au sort, il réservait son hôtel…

Bac au rattrapage, étudiant moyen
Jérémy Danel, un gars sans histoire venu de Saint-Hilaire-Cottes. Fils d’un papa technicien à la DDE et d’une maman secrétaire médicale, aîné d’une fratrie de quatre enfants, il entre au lycée Anatole-France à Lillers sur la pointe des pieds, en provenance du lycée Bernard-Chochois à Norrent-Fontes. Pas d’étincelle au collège, pas de merveille non plus au lycée. Jérémy est plus préoccupé par les résultats du Racing et les matches de baby-foot au foyer à la récré, que par ses cours de baccalauréat série « économique et social ». Aujourd’hui, il est responsable de l’exportation des produits de Nuvasive, une boîte américaine qui fabrique et commercialise des implants de rachis. Tout un programme. Il est chargé des relations clients/distributeurs au Moyen-Orient, en Afrique et en Europe de l’Est. Installé dans la capitale néerlandaise, son parcours n’est pas commun, limite exceptionnel. Après le Bac, décroché au rattrapage avec un superbe 3 en Anglais, des 8 et des 9 quasi partout… et un 18 en maths, Jérémy part pour un DUT compta à Lens, puis intègre le MSTCF à Valenciennes, pour devenir expert-comptable. Pas un objectif de carrière, mais il franchit les étapes. Là non plus il n’est pas forcément brillant, mais il décroche le diplôme.

Londres puis Amsterdam
Le tournant, c’est un premier stage à Béthune, chez MC2 partenaires, rue de l’Horlogerie, puis un second… en Angleterre, chez Constantin, un gros cabinet qui détient MC2 partenaires. L’étudiant français qui ne parle pas un mot d’anglais se paye le culot de demander ce stage Outre-manche, Stage de 3 mois qui se passe à merveille: « Ils voulaient m’embaucher. Je suis retourné à la fac pour 6 mois, puis je suis revenu pour mon stage de fin d’étude. Mais j’ai été pris direct en CDI ». Il reste 22 mois, saisit les opportunités les unes après les autres pour devenir chef d’un département au sein du cabinet Deloitte, qui a racheté Constantin. Deloitte, c’est un des quatre plus grands cabinets d’expertise comptable au monde, rien que ça. Par la force des choses, il devient bilingue. Il devient un abonné du FC Fulham aussi. Puis il met le cap sur Amsterdam, pour signer chez Wright medical, une firme qui vend des prothèses de hanche et de genou. Il devient directeur financier France, puis en 2014, Nuvasive le débauche. Il est directeur financier pour la partie Europe centrale.

120 vols en 2017
Au bout de 24 mois, il démissionne pour une autre opportunité. Mais Nuvasive le rattrape et lui propose un autre poste, en vente. Un poste différent, véritable challenge professionnel, et hyper enrichissant personnellement: « Il y a un intérêt double. Continuer à implanter la marque, et pour moi, de découvrir d’autres cultures ». En 2017, Jérémy de Saint-Hilaire a posé ses valises au Koweït, en Israël, en Iran, en Bulgarie, en Russie, au Maroc, en Arabie Saoudite, en Afrique du Sud, aux Etats-Unis, au Liban… pour ne citer que ces pays-là… 120 vols en 2017, avec obligation pour lui d’avoir deux passeports: « Je suis déjà resté bloqué 5 heures à la douane en Israël à cause de la présence de visas arabes. » Alors il utilise un passeport pour certains pays, et un second pour les autres… C’est qui le gendarme? A.Top

 

Commentaire (0)

Une Lilléroise condamnée pour des violences sur ses deux enfants

Publié le 01 décembre 2017 par Administrateur

Ce sont les services sociaux qui ont alerté les autorités. La maman, une Lilléroise, habitait Auchel à l’époque des faits. De mars 2014 à mai 2017, elle battait ses deux fils. L’aîné est âgé de 15 ans aujourd’hui. Le plus jeune a été placé en foyer d’accueil, et ne venait voir sa maman que le week end. C’était encore trop, il était frappé à coups de poings à la tête et au ventre, recevait des coups de pieds lorsqu’il était au sol. Son frère subissait le même sort. Il  lui arrivait aussi de frapper son petit frère. La maman un beau jour, n’avait rien trouvé de mieux à faire que de lancer un couteau en direction du plus jeune. Mercredi 29 novembre, lors de l’audience correctionnelle du tribunal de Béthune, la présidente a tenté de comprendre en interrogeant la maman. Elle n’obtiendra as vraiment de réponse, ne reconnaissant « que quelques claques ». Elle a été condamné à deux mois de prison avec sursis et indemnisera ses deux enfants à hauteur de 800€ chacun. 62190.fr

Commentaire (1)

Lillers: deux policiers agressés sur la voie publique, une mère de famille et son fils en garde à vue

Publié le 28 novembre 2017 par Administrateur

Dimanche 26 novembre vers 20h à Lillers, les services de police d’Auchel tentent de contrôler un individu qui circule sur un cyclomoteur, en infraction avec le code de la route. Le jeune homme prend la fuite et se réfugie dans une habitation. Les policiers tentent de l’interpeller, c’est alors que plusieurs individus surgissent de l’habitation et s’en prennent aux forces de l’ordre, au nombre de deux. Ils sont littéralement agressés sur la voie publique, et sont blessés. Les deux fonctionnaires sont en arrêt de travail. Trois individus ont été identifiés, deux ont été interpellés lundi matin et placés en garde à vue. Il s’agit d’une mère de famille âgée de 35 ans et de son fils de 19 ans. Leur garde à vue a été prolongée en attendant la décision du parquet de Béthune qui devrait intervenir ce mardi. Le 3e individu n’a pu être interpellé pour le moment. A.Top

Commentaire (1)

Foot féminin: Lillers cartonne Péronne

Publié le 27 novembre 2017 par Administrateur

Les féminines du FC Lillers recevaient Péronne dimanche 26 novembre en championnat de régionale 1. Si la semaine passée, l’entraîneur lillérois Ludovic Bosseau affichait ses craintes, au sortir de l’opposition face aux Picardes, il ne pouvait cacher sa satisfaction. Lillers n’a pour ainsi dire jamais été inquiété. « On a juste eu du mal à mettre le premier », rapporte le technicien artésienEn première période, ses joueuses se créent pas mal d’occasions mais manquent sérieusement de réalisme. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir Aude Zakardjan ouvrir le score… sur pénalty. April Dubois double la mise quelques minutes plus tard… sur pénalty également! La deuxième période est complétement déséquilibrée, et Lillers gagne en efficacité. Malvina Cabaret, par deux fois, Aude Zakardjan, encore sur pénalty, Dounia Akhazroun et April Dubois aggravent sévèrement le score. 7-0, il n’y a finalement pas eu match. « Je suis un peu surpris compte tenu des résultats que Péronne a connus récemment. Mais nous avons aussi fait un bon match », confie Ludovic Bosseau. À confirmer dimanche 3 décembre à Beauvais. A.Top, photos: P.V.-C.

Commentaire (0)

Noël ça se prépare

Publié le 26 novembre 2017 par Administrateur

Jusqu’à ce soir se tient salle Charles, un marché de Noël organisé par l’Écritoire d’Artois que préside Sabine Vedel. L’association s’est associée avec la section peinture du FLJEP et l’atelier de Scrapbooking pour mettre sur pied cette manifestation qui est aussi une opération au profit du téléthon. Pour les visiteurs, c’est l’occasion d’acheter des fabrications locales, originales et pas trop chères qui feront de très beaux cadeaux à déposer à mettre dans la hotte du père Noël ou à déposer au pied des sapins.

 

Commentaire (0)

Lillers: youpi, bientôt les illuminations de Noël avec quelques nouveautés

Publié le 24 novembre 2017 par Administrateur

Les services techniques de Lillers sont à la manœuvre pour accrocher les fameuses guirlandes de Noël. Elles devraient scintiller dans le courant de la première semaine de décembre, selon le maire de Lillers, Pascal Barois. Cette année, on peut s’attendre à quelques nouveautés. Bon, il ne faut pas espérer une révolution lumineuse (de toute façon, elles sont déjà fort jolies les décorations de Noël non?), mais il y aura forcément un peu de nouveau, comme chaque année: « On réserve toujours une queue de budget pour ça, explique Pascal Barois. Soit pour mettre de nouvelles guirlandes, soit pour remplacer ce qui ne fonctionne plus. » Plus que quelques jours à patienter. 62190.fr

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here