Lillers: Quand harmonie rime avec amitié

Du côté du pupitre des saxos de l’harmonie Fanien. Photo © Votre Info pour 62190.fr

L’harmonie Fanien organisait samedi soir (4 juin) au Lillers Palace son traditionnel concert de printemps. Le rendez-vous était cette année placé sous le signe de l’amitié franco-allemande dans la mesure où les membres des comités de jumelage de Lillers et Marsberg assistaient à la soirée.

En préambule à celle-ci, la vidéo réunissant des musiciens de Lillers et Marsberg, enregistrée en distanciel durant la période de confinement, fut présentée au public. On aurait évidemment préféré voir des musiciens allemands et français jouant ensemble, en présentiel et sur une même scène, mais c’est mieux que rien.
Le concert par lui-même était en deux parties. La première était assurée par la fanfare de Molinghem-Isbergues placée sous la direction de Pascal Planque et Morgane Blondel. Nombre de morceaux étaient empruntés à la variété et au rock, les mélomanes reconnaissant des partitions de Queen, Prince, Pink, Abba ou Lennon / Mc Cartney, pas toujours faciles à exécuter d’ailleurs.
L’harmonie Fanien arrivait en seconde partie sous la direction de Franck Pailleux et Francis Leclercq. Les deux directeurs avaient eux aussi fait le choix de la difficulté, avec des morceaux très éclectiques permettant de mettre tour à tour en évidence les différents pupitres, avec en prime quelques beaux solos.
Comme la fanfare de Molinghem, l’harmonie Fanien n’a pas failli à la tradition du rappel avec une seconde interprétation de Rock Baroque, composition due au Bapalmois Marcel Chapuis et chère à Franck Pailleux. Cela avant que les deux sociétés se retrouvent sur scène pour deux morceaux très enlevés.- P.-A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *