Lillers – Marsberg: Des échanges franco-allemands pour les jeunes

Jean-Marc Hecquet, président du Comité d’échanges internationaux du Lillérois, parle d’un virage à 90° qui laisse penser que l’association envisage de nouvelles opérations destinées à redynamiser l’échange entretenu depuis maintenant plus de cinquante ans entre les villes de Lillers et Marsberg.

Le week-end dernier (5-7 novembre) à l’occasion d’un déplacement outre Rhin, il a fait part de la volonté du collège Léo-Lagrange d’échanger avec Marsberg. Il a aussi enregistré le fait que la compagnie lilléroise Ni Fées,Ni Affaires, aimerait donner son spectacle en Allemagne. Ces propositions vont dans son sens mais restent à concrétiser. D’ici là, les amis de Marsberg seront venus à Lillers, sans doute à la Pentecôte… La réunion officielle de dimanche a permis d’évoquer le programme des animations qui seront proposées : une rencontre ou un tournoi d’échecs avec le club d’Isbergues-Molinghem ; une rencontre ou un tournoi de football avec le club de Busnes. Elle a aussi été l’occasion pour les maires des deux villes concernées, Lillers et Marsberg, Carole Dubois et Thomas Schröder, tous deux élus en 2020, de faire connaissance, sachant qu’ils avaient déjà eu l’occasion d’échanger samedi soir lors du repas réunissant les membres des deux comités. La maire de Lillers accompagnée de trois membres du conseil municipal, avait en effet effectuer le déplacement (une première), manifestant ainsi tout son intérêt à l’échange entre les deux villes, qu’elle souhaite voir perdurer et se renforcer, en s’adressant avant tout aux plus jeunes. « Si ailleurs, les jumelages se sont endormis, nous ferons tout pour que cela ne se produise pas chez nous », déclarait-elle en substance. Carole Dubois a d’ailleurs émis l’idée de proposer au conseil municipal des jeunes (ndlr : installé mardi soir) de se pencher sur la question au titre de la citoyenneté.

Venue des Allemands à la Pentecôte
Tout cela ajouté au fait que quatre lycéen(ne)s de Lillers viennent de passer deux semaines en stage à Marsberg et que cinq Marsberguois sont attendus à Lillers pour une immersion en entreprise, va évidemment dans le bon sens après la période de pandémie que nous avons traversée et qui a fortement impacté les échanges habituels. Ce qui ne veut pas dire que rien n’a été fait. Susanne Fobbe, présidente du comité d’échange côté allemand, a rappelé toutes les actions qui ont été menées à bien ces deux dernières années : les plantations d’arbres notamment qui ont fait l’objet de divers financements, le clip réalisé à partir d’une trentaine de vidéos allemandes et françaises et impliquant des musiciens de Lillers et de Marsberg.
Reste que chacun des deux partis est bien conscient que rien ne sera facile. Pour preuve le cas des Jeunes sapeurs-pompiers lillérois qui veulent échanger mais n’ont pas encore trouvé de structure correspondante en dépit des multiples démarches déjà entreprises par Susanne Fobbe et ses collègues.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info pour 62190.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *