Les deux semaines dingues des féminines du FC Lillers

Petit exploit jeudi 11 novembre au complexe sportif lillérois pour les féminines du FC Lillers. Les Artésiennes ont battu le SC Amiens, une des grosses écuries de Régional 1, sans contestation possible. Une jolie surprise qui participe à l’ascenseur émotionnel dans lequel les Lilléroises se trouvent depuis deux semaines.

Démission surprise
Samedi 30 octobre, l’entraîneur des féminines du FC Lillers annonce officiellement sa démission alors que depuis le début de saison, les résultats sont vraiment bons: “Ce n’est pas une démission pour des raisons sportives expliquait alors l’intéressé, forcément déçu. Il y avait des problèmes en interne qui m’empêchaient de continuer. Il y a eu une réunion avec la direction du club, et après discussion, j’ai annoncé que j’arrêtais.” Ne souhaitant pas polémiquer, Jérémy De Macédo ne veut pas entrer dans le détail ni montrer du doigt qui que ce soit, mais passer à autre chose, rapidement, reprendre du service en temps que joueur, en attendant un nouveau challenge à la tête d’une équipe.

Un entraîneur par intérim
Au lendemain de l’annonce, les féminines du FC Lillers faisaient un long déplacement à Pont-Sainte-Maxence pour le compte du 3e tour de la Coupe de la Ligue des Hauts-de-France. Face à un adversaire hiérarchiquement inférieur (R2), les Lilléroises ont fait le travail, en s’imposant 3-1 grâce à un triplé d’Émeline Delplanque. À la tête de l’équipe, Ludovic Bosseau, que tout le monde connaît puisqu’il était à la tête du groupe il y a peu, chapeaute le pôle féminin du club, et dirige l’équipe des U18 féminines. “J’assure l’intérim pour deux semaines, annonçait Ludovic Bosseau au lendemain de la qualification de son équipe au 4e tour. En attendant de trouver une solution au départ de Jérémy qui est pour un moi un véritable échec. Nous avons une piste…”

Grave blessure
Dimanche 7 novembre, les Lilléroises retrouvaient le championnat avec un déplacement à Valenciennes, installé dans le trio de tête de R1. Et comme souvent depuis septembre face aux équipes présumées supérieures, les Artésiennes ont livré une sacrée bataille. Le scenario, cruel, crucifiera des Lilléroises hyper courageuses à la 95e minute, sur un corner et une action entachée d’une faute sur la gardienne lilléroise. Défaite 1-0 au bout du bout. Dur, mais une paille à encaisser à côté de ce qui s’était passé un peu plus tôt dans la rencontre: un choc violent entre la gardienne nordiste et Morgane Odekerken la lilléroise. Cette dernière est gravement touchée à la jambe. Le diagnostic est lourd: fracture du tibia. La joueuse reste à Valenciennes pour se faire opérer.

Lillers étonne encore
Mercredi 11 novembre, c’est donc sans leur ancienne capitaine que les Lilléroises accueillaient leurs homologues amiénoises, des Picardes qui évoluaient en D2 il n’y a pas si longtemps. Mais le FC Lillers n’en a eu que faire et a livré un match plein. “On a vraiment fait une belle prestation, se réjouit Ludovic Bosseau, finalement encore à la tête du groupe pour deux nouvelles semaines. Parfois on gagne sur un hold-up en ne faisant que défendre. Pas là, la victoire n’est pas volée.” Nolwenn Démolin a ouvert le score sur pénalty à la 35e minute de jeu, puis Célia Cneude, de retour de blessure et fraîchement entrée en jeu, a doublé la mise et scellé le score de la rencontre à la 75e. 2-0, 3 points supplémentaires, et une 5e place inespérée après 8 journées.

Trois gros matches à venir
Dimanche 14 novembre, troisième rencontre en une semaine pour les Artésiennes qui reçoivent Beauvais, 6e, crédité comme Lillers de 15 points. Un match pour lequel Ludovic Bosseau fera un peu tourner l’effectif, histoire de ménager les organismes. Parce que le calendrier est chargé, Lillers ira défier Amiens Porto, 14e et lanterne rouge de R1 avec 0 point, en coupe de la Ligue le 21 novembre, avant de recevoir Dainville, 12e, en championnat. Deux rencontres à bien négocier. A.Top – Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *