Lillers: l’amitié franco-allemande doit perdurer

Créé en 1967, le Comité d’échanges internationaux du Lillérois nourrit des liens d’amitié, profonds et renouvelés, avec la ville de Marsberg, dont profitent majoritairement la jeunesse et les familles. Présidé depuis un peu plus d’un an par Jean-Marc Hecquet, le comité est encore très actif, au contraire de beaucoup d’autres, sachant néanmoins qu’il va devoir dans les mois et les années à venir, trouver matière à maintenir l’intérêt dont les plus jeunes seront les bénéficiaires. Une cérémonie organisée ce dimanche 17 octobre salle d’honneur de la mairie, était l’occasion de le rappeler.

Quatre Lillérois en Allemagne
Preuve que le comité sait s’adapter, il accompagne actuellement quatre lycéens lillérois qui, dans le cadre du jumelage entre les lycées Carolus-Magnus et Anatole-France créé 1973, vont partir quelques jours à Marsberg.
Alexandre Ammeux, Justine Reverchon, Rosie Maeght et Tiphanie Vandromme passeront en effet leurs prochaines vacances scolaires à Marsberg, pour un stage qu’ils effectueront en entreprise. Ferme équestre, hôpital, salle de fitness et jardin d’enfants seront respectivement les structures qui vont les accueillir, l’hébergement étant assuré par des familles de Marsberg avec des jeunes de leur âge. Pour les quatre, ce sera une expérience à forte valeur ajoutée dans le cadre de leur cursus scolaire et leur formation professionnelle. Comme le rappelait Corinne Weppe, professeur d’allemand au lycée Anatole-France et membre du comité de jumelage, “ce n’est pas une nouveauté puisque des élèves de BTS ont par le passé, profité d’un séjour et d’une immersion en Allemagne pendant six semaines… Mais c’était il y a dix ans“. Pour elle, cet échange a d’autant plus d’importance qu’il est de plus en plus difficile de trouver des interlocuteurs sensibles à la démarche. Et bien évidemment, la crise sanitaire n’a rien arrangé.
La cérémonie de dimanche a permis de souhaiter bon voyage à ces quatre lycéens qui reviendront en compagnie des membres du comité. Ceux-ci sont en effet appelés à se rendre à Marsberg du 5 au 7 novembre, pour préparer les futurs échanges et notamment la venue des Allemands à Lillers, lors du week-end de Pentecôte.

Médaille de l’Amitié franco-allemande pour Thérèse Sawko et Serge Vahé
Le fait de pouvoir partir ainsi en stage Marsberg, ces quatre jeunes le doivent au travail réalisé depuis plus de cinquante ans par des bénévoles qui ont œuvré pour l’amitié entre la France et l’Allemagne. Des anciens qui ont souvent travaillé dans l’ombre et des présidents qui se sont investis sans compter. Thérèse Sawko et Serge Vahé ont ainsi présidé les destinées du comité pendant de longues années. Pour Thérèse Sawko, il s’agissait de prendre le relais de son mari Victor décédé, rôle qu’elle a assumé jusqu’en 2013, année où elle a passé la main à son vice-président, Serge Vahé, qui militait par ailleurs au club de natation de Lillers.

Comme l’ont rappelé Carole Dubois, maire de Lillers et Jean-Marc Hecquet, président du comité, l’une et l’autre ont fait vivre le comité au prix d’un engagement humain et bénévole sans faille. Cela vaut bien la reconnaissance de la Fédération des associations franco-allemandes qui leur a accordé la médaille de l’Amitié franco-allemande remise par Carole Dubois.


Médaille de la Ville pour Pierre Béron
Comme le soulignait Serge Vahé, rien n’aurait pu se faire sans la participation active des membres du comité qui ont tous apporté leur pierre à l’édifice. Et de Pierre, il en est un qui constitue l’un des piliers du comité : Pierre Béron. Cet ancien footballeur de Béthune et de Lillers, qui a pris le relais de Michel Demandrille au poste de trésorier, nourrit depuis de longues années (avec son épouse Christine), une amitié sans faille avec la famille Kuttig. Jürgen étant membre du club de football de Marsberg, cela a permis de maintenir des échanges entre les footballeurs du Lillérois et ceux de Marsberg… Même si cela n’a pas toujours été facile. Là aussi, cela valait bien un coup de chapeau. Et une médaille, celle de la Ville de Lillers.- Philippe Vincent-Chaissac – Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *