Carole Dubois, maire de Lillers: “On est dans une stratégie d’adaptation”




Après une semaine de reconfinement, on s’est entretenu avec Carole Dubois, maire de Lillers qui a pris le temps de faire un point entre deux rendez-vous, deux urgences, deux coups de fils.

Comment les choses se passent-elles à Lillers d’un point de vie épidémique?
On se rend compte qu’il y a effectivement pas mal de cas localement. Il y a les cas que nous connaissons parce que nous gérons une collectivité. Il y en a parmi le personnel communal. Nous ne pouvons pas avoir de chiffres précis pour notre population mais nous avons une tendance, une coloration. Ce qu’on sait, c’est que le département du Pas-de-Calais est réellement impacté. L’ARS et la sous-préfecture nous informent quotidiennement de la situation. On ne peut pas dire qu’il y a plus ou moins de cas durant cette deuxième vague. Ce qui est sûr, c’est que durant le premier épisode, nous en avions moins connaissance. Il y avait aussi nettement moins de tests.

Quel impact sur le fonctionnement des services de la Ville?
Nous sommes dans une stratégie d’adaptation en permanence. Nous relayons le plus possible aux services et à la population les mesures qui sont prises par décret. Notre administration met tout en œuvre pour appliquer les consignes. Je pense naturellement aux écoles où la rentrée s’est bien passée. Nous faisons un point quotidien avec les adjoints pour gérer la situation. Je tenais une permanence le mercredi, elle se fait maintenant par téléphone. Les réunions avec les porteurs de projets et les associations sportives sont pour l’heure suspendues. Nous continuons à travailler sur les projets et nous assurons la continuité des services: la mairie est joignable, et même si le télétravail est appliqué le plus possible, les services fonctionnent toujours. Quelque part, nous avons réinventé les services. Il a fallu être créatif. Le centre de loisirs a fonctionné, avec un protocole plus strict que celui qui était demandé. On travaille également beaucoup pour le maintien du lien avec les personnes âgées et les personnes vulnérables isolées.

Des maires se sont érigés contre la fermeture des commerces jugés comme non essentiels. Quels sont vos leviers d’actions en tant que maire?
Pour ma part, je mène ce combat avec l’Association des maires du Pas-de-Calais qui est porteuse de solutions. Nous avons rassemblé nos forces pour faire remonter cette incompréhension.

Vous et l’équipe municipale ne démarrez pas votre mandat dans les meilleures conditions. Vous n’êtes pas démoralisées?
Pas du tout, bien au contraire. Ça nous pousse à agir, être plus solidaire encore entre nous et avec les Lillérois. Nous avons tous besoin de nous parler. Chacun essaye d’apporter sa contribution dans la mise en application de tout ce qui nous est imposé. C’est difficile, car il faut sans cesse s’adapter. Ça peut sembler fouillis comme ça mais c’est parfaitement éclairé.
Propos recueillis par A.Top, Votre Info

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *