Burbure: 300 fans de Burburocks libérés

Dirty Dogz, groupe rock venu du Havre. ©DR

Samedi 21 août, le festival rock Burburocks était de retour sur la place du Rietz après deux ans d’absence. Cette fois, la 6e édition a eu lieu, et bien lieu.
Sophie, jeune femme originaire d’Allouagne, ne manquerait l’événement pour rien au monde: “J’aime le rock, et je viens toujours à ce festival avec les potes. On connaît Adrien Desquirez d’Overdrivers. On vient pour eux.”
Moyennant le pass sanitaire, les fans de rock, de métal et d’heavy métal ont eu le droit de vivre plus de quatre heures de son, du bon son, dans une chouette ambiance. Hopkins (Calonne-Ricouart) a ouvert le bal, suivi d’Electric Shock (Grenoble), Dirty Dogz (Le Havre) et enfin par Overdrivers, qui retrouvait la scène à domicile après plus d’un an de sevrage.
À la question, “C’était bien?”, Sophie ne fait pas de détour: “Trop! Ça fait du bien. C’était forcément un peu différent, il y a des endroits, devant le café de la place du Rietz notamment, où il y a plus de monde d’habitude. Mais c’était vraiment bien, et sans masque, on avait le sentiment d’être libres.”

On vous en met une d’Overdrivers

C.V. – Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *