Un Lillérois condamné pour avoir coupé des fils électriques sur la voie ferrée

Il est sur-endetté, ne sait ni lire ni écrire mais travaille depuis 15 ans comme chaudronnier dans une entreprise à Hazebrouck. Les agents de la sureté ferroviaire de la SNCF effectuent des surveillances particulières sur le réseau à Lillers où de nombreuses dégradations ont été commises, occasionnant de sérieuses gênes à hauteur des passages à niveau lillérois, fermés à plusieurs reprises pendant des heures. Le 26 mai dernier ils aperçoivent un individu qui s’approche à vélo. Il sort un couteau de cuisine et dégrade les câbles électriques situés au niveau des rails. Interpellé, il sera mis à la disposition de la police. Mardi 31 octobre, lors de l’audience correctionnelle du tribunal de Béthune, le prévenu, lillérois de 47 ans reconnaît les faits, et déclare avoir agi sans raison. Le procureur expliquera qu’en général ces faits sont commis par des mineurs: « À 47 ans vous devriez commencer à réfléchir », dira-t-elle. Il a été condamné à deux mois de prison ferme, à la révocation de son sursis à hauteur de un mois, et versera à la SNCF 979,39 euros au titre du préjudice matériel. 62190.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *