Lillers: le boucher Patrice Blondel livre désormais ses clients à vélo chaque après-midi




C’est ce qui s’appelle allier l’utile à l’agréable. Au début du confinement, Patrice Blondel, le patron de la boucherie-charcuterie Blondel sur le boulevard de Paris à Lillers, s’est rapidement aperçu que ses clients les plus anciens manquaient à l’appel: “Ça m’inquiétait. Un soir l’idée m’est venue de les livrer à vélo.” Parce que oui, au-delà de sa passion pour son métier d’artisan boucher, Patrice Blondel, 58 ans, est aussi passionné de cyclisme: “J’ai une licence FFC avec le grand prix de Lillers, je fais partie de l’organisation, et je roule également en Ufolep avec le club de Guarbecque. Je roule quasiment tous les jours, j’ai fait 17000 kms en 2019. Pour moi c’était très compliqué de ne plus faire de vélo”.

 Je suis parfois la seule personne qu’ils voient dans la journée”

Le Lillérois s’achète une remorque, celle utilisée par les voyageurs à vélo et un sac isotherme qu’il harnache à son vélo de cyclo-cross, et depuis fin avril, il fait son circuit chaque après-midi pour livrer ses clients confinés à domicile. “Je fais une trentaine de kilomètres par jour pour les livraisons. Les clients sont ravis, je suis parfois la seule personne qu’ils voient dans la journée”. Le déconfinement engagé, Patrice Blondel ne compte pas s’arrêter là: “Je vais continuer les livraisons. Certaines personnes âgées ne sortent toujours pas et ils veulent continuer dans ce sens-là. Alors je vais poursuivre à l’avenir, c’est très plaisant. Je ferme le magasin l’après-midi pour aller livrer”. Un bon échauffement avant sa sortie vélo, la vraie, possible désormais. A.Top, Votre Info. Photos: Jean-Marc Hecquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *