Lillers: Hugues-Fabrice Zango: un champion au lycée Anatole-France




Ce jeudi 24 février, les élèves de 1re option sport du lycée Anatole-France à Lillers ont eu le privilège de recevoir un grand nom de l’athlétisme mondial actuel : Hugues-Fabrice Zango, médaillé de bronze des derniers championnats du monde de triple saut, à Doha, et candidat au titre olympique de la spécialité, en 2021 à Tokyo.

Accueilli par Laurence Mesaglio, professeur d’EPS, le champion burkinabé a commencé par se présenter à son auditoire avec comme principales références sportives, ses performances de niveau mondial… Des mesures largement au-delà des 17 m. Il a ensuite échangé avec les élèves qui lui ont posé des questions du style : combien d’heures d’entraînement par semaine ? Combien gagne un athlète de haut niveau ? À quel âge a-t-il débuté l’athlétisme ? En retour, le champion s’est intéressé de savoir qui pratique le sport en club, qui en compétition ? Et qui aimerait avoir une carrière de sportif de haut-niveau ? Apparemment cela ne tente personne. Ce qui peut paraître étonnant pour des élèves qui ont pris l’option sport ce qui leur permet d’aller plus loin que les seules heures d’éducation physique obligatoires, tout en sachant que l’option leur permet aussi de faire du reportage (ce jeudi, il y avait quelques notes à prendre), de s’initier à l’arbitrage, voire à l’encadrement et à l’organisation de séances sportives.


Les présentations étant faites, Hugues-Fabrice Zango a emmené les 24 élèves à l’extérieur de la salle Jules-Noël, pour leur faire découvrir sa discipline, non sans être passé par l’échauffement et les fondamentaux. Joignant le geste à la parole, il s’est montré particulièrement pédagogue sous les yeux de la proviseure Séverine Delhelle. Tous les élèves ont donc appris le cloche-pied, à monter les genoux et à retomber… le plus loin possible. Certaines et certains ont montré de belles dispositions, montrant qu’ils n’avaient pas tout oublié de leur passage au collège, notamment pour celles et ceux passés par le collège Léo-Lagrange où enseigne Philippe Milian, par ailleurs entraîneur à Artois athlétisme. Reste que pour tous, travailler sous la houlette d’Hugues-Fabrice Zango, c’était entrer dans une autre dimension. Ils n’oublieront pas de sitôt ce moment privilégié et seront certainement attentifs aux performances à venir d’un champion qui peut leur servir d’exemple. Car l’homme n’est pas seulement un athlète brillant c’est un aussi un étudiant de haut vol puisqu’il est actuellement en doctorat à l’université de l’Artois.- Philippe Vincent-Chaissac – Votre Info pour 62190.fr
Notre reportage photos
sur notre compte Instagram bbsportsartois.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *