Football : ça coince pour tout le monde

Deux rencontres au programme dimanche 5 novembre au complexe sportif lillérois. Les féminines du FC Lillers recevaient Hénin-Beaumont à 14h30, tandis que leurs homologues masculins affrontaient Auchel en 4e division de district. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne s’est pas vraiment bien passé.
Les Lilléroises étaient prévenues. Hénin-Beaumont n’allait pas venir en victime à Lillers, après un début de saison compliqué. Et les Héninoises ont fait mieux que cela. « On aurait pu l’emporter, mais ça n’aurait pas été mérité », juge Ludovic Bosseau, entraîneur de Lillers. Nous avons trois occasions franches en première période en étant très moyens ». 0-0 à la pause, les Héninoises vont peu à peu prendre la mesure des sucrières, et finalement réussir à prendre l’avantage à 25 minutes du terme. Complétément effacées, les Lilléroises ne reviendront pas. Une contre-performance à gommer le week-end prochain face à Harly-Quentin.
Les Lillérois étaient prévenus aussi. Face à eux, des Auchellois qui réalisent un début de saison très prometteur. Comme prévu, la lutte a été rude, les contacts nombreux, les débats parfois houleux… et comme prévu, Auchel était un peu au-dessus. Les Lillérois ont très bien résisté, mais ont dû céder une seule et unique fois à l’heure de jeu face à des miniers qui avaient pris le dessus physiquement. Lillers aurait pu (dû) bénéficier d’un penalty en fin de match… Mais Auchel aurait pu (dû) doubler la mise si l’arbitre de la rencontre n’en avait pas décidé autrement, en raison d’un hors-jeu très contesté. La courte défaite des Lillérois n’est au final pas illogique. A.Top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *