Volley-ball – Lillers: « On n’a plus l’esprit au jeu »




Jeudi 26 mars, la Fédération française de volley-ball a décidé, comme la Fédération française de handball deux jours plus tôt, de stopper purement et simplement les championnats qu’elle a en gestion. Éric Fauvel, président du Volley Artois-Lys Lillers réagit à cette décision: « Je trouve ça logique. On ne sait pas comment on va sortir de cette crise, ça paraît fou de penser à l’horizon d’un mois. Il ne faut pas croire qu’à l’annonce de la fin du confinement, on reprendra nos activités comme si ça n’était qu’une parenthèse. De toute façon, on n’a plus l’esprit au jeu. C’est un peu comme quand un joueur se blesse sur le terrain, quand tu reprends, tu ne penses plus au jeu. Il y a des choses bien plus importantes. »
Après cette annonce, reste à savoir comment les championnats seront effectivement arrêtés: « On ne sait pas trop si c’est saison blanche et on repart en 2020 comme on avait commencé en 2019, si on arrête à la fin des matches aller, ou au moment où on s’est tous retrouvés confinés. » Il faut dire que le communiqué de la Fédé n’est pas des plus clairs. On évoque un maintien du nombre d’accessions, et l’absence de relégation… les choses devront être précisées, même si encore une fois, l’essentiel n’est pas là. A.Top, Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *