Classé dans | A la Une, Faits divers

Un Lillérois condamné à 8 mois de prison pour violences conjugales

Publié le 10 octobre 2018 par Administrateur

Le prévenu, 29 ans demeurant à Lillers n’a pas souhaité se justifier face aux policiers au moment des faits: « Je m’expliquerai seulement face aux juges ». C’est chose faite, ce mercredi 10 octobre en chambre des comparutions immédiates du tribunal correctionnel de Béthune. Le 17 septembre dernier, la police est saisie par sa concubine. Le matin même, au réveil, et sans raison, son concubin, énervé, lui donne un coup de poing au visage et un coup de pied dans les fesses. Apeurée, cette dernière se réfugie chez une amie, avant d’aller déposer plainte. Lorsque la police arrive au domicile familial, à Marles-les-Mines, l’auteur a quitté les lieux. Il ne se présente face aux enquêteurs que le 9 octobre dernier. Face aux juges il rejette la responsabilité sur sa compagne et déclare « ce n’est pas de ma faute, j’ai eu une enfance difficile, mon père était très violent ». Et son avocat d’ajouter: « Il a en lui des vieux démons, il y a quelques années, son père a assassiné sa mère ». Le casier judiciaire du prévenu porte trace de 24 mentions. Il n’a aucune expérience professionnelle. Peu actif dans ses recherches d’emploi, le RSA qu’il percevait a été suspendu par l’administration. Le tribunal l’a condamné à 8 mois de prison dont 2 avec sursis et mise à l’épreuve pendant 2 ans. Un mandat de dépôt a été décerné à son encontre. 62190.fr

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here