Lillers: test salivaire positif moins de deux mois après sa condamnation

Le 4 janvier 2019, un lillérois de 25 ans comparaissait devant le tribunal correctionnel de Béthune pour une conduite sous l’empire de produits stupéfiants. Le 22 février 2019, soit un mois et demi plus tard, il est contrôlé à Lillers par les services de police, sur un cyclomoteur, sans casque. Son teint est pâle, il est nerveux et anxieux. Sur interrogation des policiers, il déclare avoir fumé un joint le matin même. Le test salivaire effectué est positif, et il n’est pas assuré. Cela a valu une comparution face au tribunal correctionnel de Béthune, mardi 25 juin, et les foudres de la présidente du tribunal, eu égard à sa situation de récidive légale. Sans profession, sans ressource et père de 3 enfants, le prévenu a été condamné à trois mois de prison ferme ainsi qu’à une amende de 100€. 62190.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *