Lillers : les commissions municipales sont connues




Cette réunion de conseil a donné lieu à plusieurs votes à bulletin secret.- Photo © Votre Info

La séance du conseil municipal de ce jeudi 23 juillet n’aura pas été des plus passionnantes, vu l’ordre du jour… Mais comme le dit madame le maire, Carole Dubois, c’est un point de passage obligé. Et important, avec la mise en place des commissions municipales dans lesquelles une bonne partie du travail sera effectué ; avec aussi l’élection et la désignation des représentants du conseil municipal en différentes instances et conseils d’administration. La réunion n’était donc pas anodine, et même intéressante, car elle a permis d’entrevoir la méthode avec laquelle Carole Dubois (qui a beaucoup parlé) entend gérer la commune.

Premier point à l’ordre du jour : la mise en place des commissions municipales. Il y en aura huit : Environnement, Culture et administration générale (13 membres), Solidarité, Seniors, Habitat ; Citoyenneté, Jeunesse, Protocole et vie associative ; Vie scolaire et périscolaire ; Activités sportives et de loisirs ; Développement local, Urbanisme, Commerce, Artisanat, Politique de la ville ; Travaux et sécurité ; Fêtes, Animations locales, Cérémonies (11 membres). Ces huit commissions dans lesquelles siègent les représentants de l’opposition, se réuniront dans les jours qui viennent, notamment pour désigner un responsable qui, bien évidemment, sera un adjoint au maire avec selon toute vraisemblance dans l’ordre : Michel Dassonval, Maryse Margez, David Verkempinck ; Régine Merlin, Bruno Westrelin, Cathy Maureau, Patrick Carlier et Claudine Delanoy qui auront avec eux, pour travailler, des conseillers municipaux délégués désignés par arrêté du maire. Carole Dubois a annoncé qu’il y en aurait 13. Cela donne un exécutif (maire, adjoints et conseillers délégués) de 22 personnes qui auront chacun leurs missions à assumer et qui, à ce titre, se répartiront l’enveloppe générale des indemnités de fonction prévue par la loi,  basée sur le nombre de personnes composant le bureau municipal (le maire et les adjoints) et votée en deux temps (22 voix pour) avec un régime de base et une majoration au titre d’une dotation de solidarité urbaine attribuée durant ces trois dernières années.

SUITE DE VOTES
Dans un second temps, les conseillers municipaux ont voté… et revoté. D’abord pour élire par scrutin de listes, les membres du conseil municipal appelés à siéger au conseil d’administration du Centre communal d’action sociale Pierre-Vilain : Maryse Margez, Delphine Cœugniet, Bernadette Gouillard, Suzy Saëlen, Sébastienne Zaglio (Lillers en commun) et Franck Bremeersch (Lillers, c’est vous). Ensuite pour élire la commission d’appel d’offres avec les titulaires et les suppléants (entre parenthèses) : Michel Dassonval (Cathy Maureau), Patrick Carlier (Alain Caron), Alain Lelong (Suzy Saëlen), Lucien Andriès (Jean-Claude Danel), Jean-Philippe Gilles (Jean-Louis Legras), pour Lillers en commun et Christophe Flajollet (Marino Andrzejewski) pour Lillers, c’est vous. D’autres votes ont été organisés pour désigner les représentants du conseil municipal au conseil d’administration du centre hospitalier Les-Remparts (Carole Dubois, Maryse Margez, Marie-France Marlière), à la Fédération départementale de l’énergie du Pas-de-Calais (Michel Dassonval) et dans les collèges et lycées : Alain Caron et David Verkempinck pour le lycée Anatole-France ; Marie-France Marlière (lycée Flora-Tristan) ; Carole Dubois (collège Léo-Lagrange) ; Régine Merlin (collège René-Cassin).
Autre formalité pour laquelle le conseil municipal était appelé à voter : la proposition de 32 noms de contribuables susceptibles de constituer la commission communale des impôts directs qui est présidée par le maire ou l’adjoint délégué… Il appartient au directeur des services fiscaux de retenir 16 noms (8 titulaires et 8 suppléants).

DESIGNATIONS SANS VOTE
Des conseillers municipaux ont également été désignés (il n’y avait pas de vote) pour siéger au comité technique de la mairie et du CCAS composé de 6 personnes, 3 représentants du conseil municipal (suppléants entre parenthèses) et 3 des personnels (même principe) qui ne sont pas encore connus. Pour le conseil municipal, il s’agira de Carole Dubois (Alain Caron), Michel Dassonval (Marie-France Marlière), Maryse Margez (Suzy Saëlen).
Idem pour renouveler la commission de contrôle des listes électorales : Lucien Andriès, Jean-Claude Danel, Jean-Louis Legras (LEC), Stéphanie Crémaux (LCV) et Jean-Michel Bailleul (AEL) ; pour le conseil d’administration d’Habitat insertion : Maryse Margez et Carole Dubois (LEC) ; pour la commission de sécurité incendie où les élus sont appelés à représenter la commune lors des commissions de sécurité d’arrondissement et d’accessibilité dans les établissements recevant du public : Patrick Carlier, Alain Lelong, Jean-Claude Danel (LEC), Christophe Flajollet (LCV), Jean-Michel Bailleul (AEL). Patrick Carlier sera enfin désigné comme élu référent à la sécurité routière, pour répondre à une demande du préfet

EXONÉRATIONS POUR L’OCCUPATION DU DOMAINE PUBLIC
Tel était donc l’essentiel de ce conseil municipal qui a donné au maire 23 délégations afin de faciliter l’administration communale (24 voix pour et 5 absentions de la liste Lillers c’est Vous).
Par ailleurs, le conseil municipal a voté favorablement et à l’unanimité pour :
– la demande de remise gracieuse d’un débet juridictionnel (1571,19 €) ;
– pour l’acquisition d’une parcelle agricole,  rue Principale à Orgeville (18675 € + 220 € d’indemnisation de perte agricole) destinée à l’installation d’une réserve de défense incendie ;
– pour renouveler une convention de partenariat avec le Pôle ressources Gamins exceptionnels (parentalité et handicap) et solliciter une subvention de 8000 € auprès de la CAF pour renforcer les conditions d’accueil et d’accès aux loisirs (péri et extra scolaires) des enfants en situation de handicap dans les structures de la ville ;
– pour participer financièrement (1500 €) à une action culturelle intitulée Légendes animées en Artois, proposée par l’association Cellofan et soutenue par la communauté d’agglomération, la direction des affaires culturelles et le conseil régional ;
– pour demander au conseil départemental une subvention d’aide aux écoles de musique pour l’exercice 2020 ;
– pour constituer un groupement de commandes avec la commune de Burbure pour la réalisation des travaux de réfection du tapis d’enrobés, des trottoirs et des bordures de la rue de Rieux qui est à cheval sur Lillers (1/3) et Burbure (2/3).
Enfin deux décisions ont été prises dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19 et de ses conséquences : à savoir l’exonération à titre exceptionnel des droits d’occupation du domaine public à des fins commerciales ou de travaux (terrasses des cafés, places de ducasse, bennes et échafaudages, etc.) pour un cout total estimé de 13 400€ ; et l’ajout d’un point de règlement intérieur dans les écoles pour rappeler que dans le cadre des dispositions particulières en cas de crise sanitaire, il incombe aux familles de fournir un panier repas aux enfants pour la pause du midi.- Philippe VINCENT-CHAISSAC / Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *