Lillers: l’année 2020 s’annonce riche pour la compagnie Nif Naf




Mi-janvier, la Compagnie Nif Naf (Ni Fées Ni Affaires) tenait son assemblée générale au Palace, QG de l’association. Une 2e AG qui a permis au président, Antonio Scottu, d’égrainer les événement qui ont marqué l’année 2019, et surtout, de poser les bases de l’année à venir (2020, au cas où vous ne suiviez pas). Forte de son succès avec « Cinq, le musical » -plus de 800 spectateurs en quatre séances- la compagnie annonce d’ores et déjà des dates: les 7 et 8 mars, « Le Cinq » sera de retour sur la scène du Palace à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes: « Nous reverserons une partie de la recette à une association qui œuvre pour la défense des droits des femmes, explique le président. Même si ce n’est pas le message premier du spectacle, c’est un thème qui est abordé. »

Le 8, chiffre porte bonheur de la compagnie?
Ce qui va suivre n’est que pure supputation, mais il est des signes qui ne trompent pas. Le 8 ne serait-il pas le chiffre porte bonheur de la compagnie Ni Fées ni Affaires? 18 janvier, date de l’assemblée générale. 800 spectateurs pour le dernier spectacle de la troupe. 7 et 8 mars, prochaines dates au calendrier. 7 et 8 novembre, c’est le week-end choisi pour la présentation du prochain spectacle, dont on ne sait presque rien: « Nous poursuivons notre fil rouge, nous continuons à explorer le monde du cabaret, annonce Antonio Scottu. Nous avançons dans le temps. Ce sera encore une pièce engagée. » Le spectacle est en cours de conception, il n’en dira pas plus. Pour cet événement les 32 membres de l’association (32, c’est 4 fois 8, et ouais on vous dit qu’il y a un truc) vont être mis à contribution: les 17 comédiens, et les 15 techniciens-logisticiens ont du pain sur la planche. A.Top, Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *