Classé dans | A la Une, Sport

Coupe de France féminine: Lillers se qualifie en 32e dans des conditions dantesques

Publié le 10 décembre 2017 par Administrateur

De ce match, il ne faudra retenir que le résultat : 1-0 pour Lillers. Et la qualification pour les 32e de finale de la coupe de France. Car pour le reste, il n’y a pas grand-chose à dire, si ce n’est qu’il n’y a pas eu de football. « On n’aurait jamais dû jouer, glisse l’entraîneur de Lillers Ludovic Bosseau. C’est n’importe quoi. » Certes, la neige tombée en abondance ce matin, avait complètement fondu. Le fait de jouer sur un synthétique permettait alors à la rencontre de se disputer, alors qu’ailleurs (Mérignies, Liévin) des remises étaient prononcées. Reste que cela ne réglait pas la question du vent violent qui venait d’envoler la structure installée à l’entrée du stade… vent qui, franchement, n’a pas permis de jouer dans de bonnes conditions. Impossible de faire un dégagement propre, ni même de conserver une balle arrêtée au sol.
Adossées au vent les Calaisiennes ont passé l’essentiel de la première mi-temps dans le camp des Lilléroises. Une tactique délibérée: « On voulait jouer contre le vent en première période. On a bien joué le coup », explique Ludovic Bosseau. Sur l’une de leurs rares incursions dans le camp, Lillers trouve néanmoins la faille par Malvina Cabaret à la demi-heure de jeu. Au retour du vestiaire, l’on s’attendait à voir Lillers faire le siège de Calais qui, jouant groupé, se procurait toutefois les meilleures occasions. Il fallut tout le brio de Julie Pruvost, la gardienne lilléroise, pour que Calais n’égalise pas alors qu’une pluie battante et glaciale s’ajoutait au vent. « Au final, on aura fait une meilleure première période, concède le technicien artésien. Julie a fait un très gros match. »  Impossible alors d’enchaîner trois passes consécutives, de faire un centre… sans parler des balles en profondeur insaisissables… En toute fin de rencontre, Lillers aurait peut-être doubler la mise mais manquait de précision. Lillers est en 32e de finale.  Philippe Vincent-Chaissac, avec A.Top, photos: Votre Info.


 

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here