Classé dans | A la Une, Vie des cités

Apprendre l’art floral en compagnie de Thomas Fruchart

Publié le 22 novembre 2017 par Administrateur

[Publi-reportage]  La nuit est à peine tombée, l’atelier de Thomas Fruchart, situé sur la zone d’activités du Plantin à Lillers, s’apprête à fermer ses portes. Pourtant, une quinzaine de personnes attendent impatiemment quelque-chose. Ce quelque-chose, c’est le cours d’art floral dispensé par l’artisan Thomas Fruchart. Ils se sont inscrits au préalable à ce qui constituait, lundi 20 novembre, le 2e atelier, consacré au cadre végétal. Dans l’arrière-boutique, répartis autour d’un grand plan de travail, les 15 élèves, deux hommes, 13 dames, vont apprendre les rudiments de la confection d’un joli cadre. Aurélien a offert l’atelier à sa maman pour son anniversaire. Thérèse, férue de décoration, est absolument ravie. Mais elle voulait que son fils participe avec elle. Léna, autre participante, apprécie la démarche: « C’est bien de partager ces instants ensemble ». Parce que tous vont vivre un moment fort sympathique.
Un cours, oui, où Thomas distille quelques consignes de sécurité, pour ne pas se couper, pour ne pas se salir ou ne pas se brûler avec le pistolet à colle, où l’artisan donne ses bons conseils pour bien caler les éléments végétaux, pour ne pas surcharger, pour bien arroser, mais c’est aussi un moments d’échange, de rires… entre les participants et l’artisan ça chambre pas mal! Tous ont plus ou moins la fibre artistique, tous ont des idées, desquelles Thomas Fruchart lui-même s’inspirera dans ses prochaines compositions. Ceux qui manquent d’inspiration n’hésitent pas à copier sur le voisin: « Vous pouvez aussi vous inspirer du modèle », lance Thomas. Des modèles préparés à l’avance: « Moi je le trouve trop chargé, lance Marie-Hélène. Je ne sais pas qui a fait ça?! » Quand on vous dit que ça chambre…  Au bout d’une heure, les cadres végétaux prennent forme. Cadre nature ou plutôt coloré, les derniers éléments de décoration sont collés, patiemment, méticuleusement. Et le résultat est bluffant. Du vrai travail de pro. Aurélien est plutôt fier de lui et arbore fièrement son cadre végétal. D’autres se prennent en photo avec leurs œuvres d’art. Thérèse, la maman gâtée, est conquise. Elle reviendra le 11 décembre pour l’atelier couronne de Noël. Thomas Fruchart a déjà instauré deux autres créneaux horaires,  vu le succès. Les ateliers d’art floral ont parfaitement éclos.
Prochain atelier lundi 11 décembre, de 9h30 à 11h; de 14h30 à 16h et de 18h30 à 20h (complet).

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here