Week-end du commerce lillérois: « les exposants de la foire le voulaient »




Samedi 3 et dimanche 4 octobre, Lillers va vivre au rythme d’une manifestation nouvelle dans la forme, « Le week-end du commerce lillérois ». À l’origine de l’événement, le président du comité de foire, Philippe Demandrille, et sa garde rapprochée de bénévoles et amis, bien décidés à conserver une animation digne de ce nom le week-end de la Foire commerciale. Entretien avec Philippe Demandrille.

Quand et comment est venue l’idée de ce Week-end du commerce lillérois?
Au lendemain du décès de mon épouse [Véronique Demandrille, personne essentielle à l’organisation de la Foire commerciale de Lillers, est décédée le 28 juillet dernier, NDLR], on s’est sérieusement posé la question de l’organisation de la foire. Certains membres du comité étaient pour l’annulation, d’autres souhaitaient attendre encore un peu. La décision a été prise de l’annuler, avec le contexte sanitaire que l’on connaît. Nous avons bien fait de le faire. Puis sur la route des vacances, mes enfants m’ont suggéré de faire quelque chose pour qu’on parle de la Foire quand même. Cela faisait des années que j’avais soumis à l’union commerciale de Lillers d’organiser une ville ouverte comme cela se fait à Isbergues ou à Hazebrouck, mais ça n’a jamais été fait. C’est parti de là.

Vu le contexte, l’organisation n’a sans doute pas été simple…
Effectivement. Au départ, l’idée était une ville ouverte. On voulait fermer Lillers à la circulation pour permettre aux commerçants d’ouvrir, d’exposer à l’extérieur. Carole Dubois, nouvelle maire de Lillers m’avait contacté pour en parler. Elle trouvait l’idée très bonne. Sauf que le dossier a été refusé par la Préfecture. Toutes les villes ouvertes en France ont été annulées de toute façon. Ce qui est complétement idiot. Ce sont des décisions qui viennent de bureaucrates qui ne bougent pas de leur chaise. On accepte les marchés hebdomadaires, mais pas de déambulation en ville… Il a fallu revoir la formule. Des exposants de la Foire, qui viennent pour certains de très loin, voulaient absolument venir… Ils le voulaient vraiment ce week-end.

Ils sont 32 commerçants à jouer et participer » Ph. Demandrille.

Du coup, comment les choses se présentent-elles?
De ce fait il y aura donc un espace clos sur la place avec des stands: des vignerons, un marchand de foie gras, un apiculteur, des garagistes et concessionnaires automobiles, un maroquinier, un rempailleur… Nous avons aussi sollicité les commerçants lillérois pour qu’ils participent. C’est complétement gratuit, on leur a simplement demandé de fournir un lot pour une tombola. Ils seront ouverts tout le week-end et pratiqueront des « prix foire ». 80 personnes maximum seront autorisées à entrer, avec bien sûr le respect des gestes barrière.

Quel a été le retour des commerçants de Lillers?
Très bon! Nous les avons tous contactés par courrier, via la Ville qui est bien sûr partenaire de l’événement. Évidemment, quelques-uns trouvent à redire, ou assurent qu’ils n’ont pas été avertis. Ce n’est pas grave, ils sont 32 à jouer le jeu et à participer. Ils sont ravis, comme ils disent « au moins il se passe quelque chose à Lillers. »

Propos recueillis par A. Top, Votre Info

Week-end du commerce lillérois, samedi 3 octobre de 14h à 19h et dimanche 4 octobre de 10h à 19h. Organisé par le Comité de Foire en partenariat avec la Ville de Lillers.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *