Lillers: un champion du défaut d’assurance



Le prévenu a l’habitude de conduire sans être assuré. D’ailleurs, la seule condamnation qui figure à son casier judiciaire est un défaut d’assurance. Le 31 mars 2019, il est contrôlé sur un cyclomoteur à Auchel. Il n’est pas assuré. Le 7 décembre suivant à Lillers, l’attention des policiers est attirée par un scooter qui circule sans éclairage. Intercepté, le « pilote » ne peut présenter une attestation d’assurance, étant donné qu’il n’a souscrit aucun contrat. Enfin, le 17 juin dernier à Auchel, c’est au volant d’une voiture qu’il est contrôlé. Celui-ci n’est pas titulaire du permis de conduire, et n’est naturellement pas assuré. Les policiers constatent que la plaque d’immatriculation à l’avant est différente de celle fixée à l’arrière. Il avait installé le pare-choc d’un autre véhicule. L’intéressé, demeurant à Lillers, comparaissait face au tribunal correctionnel de Béthune, mardi 25 août. Pour l’ensemble de son œuvre, il est condamné à 3 mois de prison avec sursis simple. Pour les défauts d’assurance, étant donnée la récidive légale, il paiera une amende de 400 euros.
Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *