René Déjardin : toujours là, 20 ans après sa mort

René Déjardin. Photo Archive PVC

Organisées à la collégiale de Lillers (trop petite), ses funérailles en août 1997 sont restées dans la mémoire de tous ceux qui étaient présents. René Hocq, maire de Burbure, en parle régulièrement. Mais qui était René Déjardin ? Prêtre, ouvrier, syndicaliste CGT, militant communiste. Un homme pas comme les autres ? Pas vraiment. Plutôt un homme de conviction au parcours atypique.
René Déjardin est mort en août 1997… Anniversaire souligné par la sortie d’un livre signé de l’historien Jean-Louis Remy. Deux bonnes raisons pour parler de lui et de comprendre la démarche qu’il a initiée et qui est encore aujourd’hui, le fil conducteur des élus de la commune de Burbure qui organisent une rencontre-dédicace avec Jean-Louis Remy.
Façon sans doute de se ressourcer au moment où l’action politique et syndicale est en perte de repères, cette rencontre verra la présence de quelques-uns des témoins de l’action du prêtre-ouvrier qui avait parmi ses proches amis, le Lillérois Pierre Vilain, autre prêtre-ouvrier décédé accidentellement en juillet 1984. P.V.-C.

Samedi 9 décembre à 15h, salle René-Déjardin, au faubourg de Burbure (près du château d’eau).

2 pensées sur “René Déjardin : toujours là, 20 ans après sa mort

  • 7 décembre 2017 à 7 07 19 121912
    Permalink

    Et André lamiaux prêtre ouvrier qui passa sa vie à défendre l ouvrier à lillers , cela fera 10 ans le 13 decembre qu’ il nous a quitté

    Répondre
  • 12 décembre 2017 à 11 11 56 125612
    Permalink

    et oui il a bien défendu les personnes qui aller le voir et je peux en parlai

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *