Classé dans | A la Une, Vie des cités

Quarante ans d’échanges entre les lycées de Lillers et de Marsberg

Publié le 16 mars 2013 par Administrateur

Photo souvenir avant de repartir

Voilà quarante ans que les lycées de Lillers et Marsberg échangent… Un anniversaire fêté lundi après-midi par deux groupes de lycéens qui accueillaient quelques représentants du comité d’échange internationaux du Lillérois et l’un de ses membres fondateurs, M. André Lapeyrouze. Celui-ci a rappelé les conditions dans lesquelles a été créé ce comité, fruit des contacts noués par des hommes et des femmes des deux villes. A l’occasion d’une réception organisée en mairie hier soir, Carole Dubois, adjointe au maire, insistait sur le fait que cela a permis de créer des liens d’amitié entre les familles qui ont su évoquer le passé aussi douloureux soit-il, qui ont su aller l’une vers l’autre pour mieux se respecter.

André Lapeyrouze

Cela n’a l’air de rien mais les années 2013 et 2014 sont importantes pour l’avenir des échanges entre Lillers et Marsberg. Serge Vahé qui vient de succéder à Thérèse Sawko, à la présidence, en est bien conscient. Les prochaines semaines, les prochains mois, seront mis à profit pour multiplier les contacts. Au moment où le groupe de lycéens allemands s’apprêtait à quitter Lillers (avec la neige comme invitée surprise) ce sont trois stagiaires en milieu professionnel qui arrivaient pour quelques semaines à la communauté Artois-Lys, à l’école Desnos et à la médiathèque, en attendant le prochain déplacement des lycéens lillérois ; à plus court terme celui des joueurs de djembé et des randonneurs (à Pâques) ; à plus long terme, la rencontre au Parlement européen de Strasbourg (en octobre). Et Carole Dubois de dire que le centième anniversaire de la déclaration de la Grande Guerre, verra la création d’un collectif regroupant les associations patriotiques et culturelles qui travaillera avec les lycéens autour d’un projet pédagogique. Parce qu’étudier l’histoire pour progresser dans l’avenir est l’un des enjeux des années qui viennent.
Tout cela repose évidemment sur la bonne volonté de quelques personnes motivées… comme Mme Weppe et ses collègues professeurs du lycée. Ce que Mme Dubois a souligné avant que Maximilian et Luisa, lycéens allemands, ne disent tout le plaisir qu’ils ont eu à venir à Lillers pour un séjour qui les a conduits sur la Côte d’Opale, à Arras, Lorette et Vimy, à Béthune, qui leur a permis de progresser en Français. Philippe Vincent-Chaissac


1 Commentaires pour cet article

  1. Damien Says:

    Toujours les mêmes têtes même 9 ans après avoir participé à l’échange! C’est une initiative importante qu’il faut entretenir. Merci aux différents acteurs du programme!

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here