Municipales 2020: Jérémy Montvoisin, nouveau candidat déclaré à la mairie de Lillers

Il a été conseiller municipal entre 2008 et 2014, et se dit déçu de cette expérience passée. Jérémy Montvoisin, 34 ans, repart au combat électoral, mais cette fois en tête de liste: « À l’époque, j’étais sans doute encore trop jeune, je n’ai pas réussi à me faire entendre. Je n’ai pas souhaité faire de 2e mandat, mais j’ai beaucoup appris… et depuis, je réfléchis à une nouvelle candidature. » Pour lui, c’est le bon moment pour y aller: « De ce que je peux lire, on ne peut pas s’attendre à beaucoup de changement avec les listes qui se construisent. Je pense pouvoir apporter quelque-chose de nouveau à cette ville qui en a bien besoin. »
Une liste déjà prête
Originaire de Lillers, Jérémy Montvoisin connaît parfaitement la ville. Et les Lillérois le connaissent. Depuis quelques mois, il travaille à la construction de sa liste de 33 noms: « Depuis que je ne suis plus aux commandes du New Day, j’ai commencé à coucher des noms sur le papier et rencontré des gens. Des personnes avec des compétences bien précises. J’ai parfaitement conscience de ne pas maîtriser tous les dossiers de la ville. En revanche, ce n’est pas la vision que je me fais du poste de maire. Il ne doit pas tout gérer, mais superviser, de façon à avoir du temps pour représenter la commune, et la défendre avec acharnement.  Je me suis entouré de personnes qui savent mieux que moi. En plus de partager réellement les tâches, cela permettra d’impliquer vraiment les élus, les adjoints et conseillers. J’ai pensé à une certaine organisation que je dévoilerai après les vacances d’été. On veut impliquer la majorité, l’opposition, et la population, avec l’organisation annuelle de référendums. La vraie démocratie quoi ». Les 33 noms sont déjà trouvés. Le plus jeune est âgé de 21 ans. L’aîné a 60 ans, tout un symbole: « On veut une équipe jeune, avec un âge limite. C’est pour moi l’âge idéal de la retraite, tout simplement. Pour chaque poste d’adjoint, on a déjà un nom: un entrepreneur dans le bâtiment aux travaux, un comptable aux finances, un ancien président de club sportif aux sports, etc. On sait ce qu’on veut, et où on va. »
Une ébauche de programme
Le programme complet sera porté à la connaissance de tous les Lillérois au début de l’hiver prochain, mais déjà, le candidat avance quelques idées. Priorité numéro 1, faire des économies là où c’est possible: « La situation financière de la commune est précaire, ce n’est pas une nouveauté. On veut l’assainir et on va y arriver: cette mission sera confiée à deux personnes qui connaissent bien le monde de l’entreprise et qui ont réussi. On a l’habitude de dire qu’une commune ne se gère pas comme une entreprise. Je ne suis pas tout à fait d’accord. C’est peut-être le cas pour des grosses villes, ce n’est pas le cas de Lillers. Nous ne sommes que 10 000 habitants. » Autre dossier de taille, l’intercommunalité: « Que Lillers ait intégré la communauté d’agglomération de Béthune-Bruay est une bonne chose. Mais il faut que nous soyons une locomotive de l’agglo, pas un wagon qui suit avec tout le monde ». Aussi, Jérémy Montvoisin entend refaire de Lillers une ville festive: « Il n’y a plus rien. Plus de Lillériades, plus de Fête de la jeunesse. La page est tournée, mais on va lancer de nouvelles manifestations en centre-ville. On réfléchit à un vrai carnaval dans toute la ville. Mais aussi à un festival de musique sur la Grand-Place, sur tout un week-end. Lillers va être reconnue pour ses événements, pas ses faits divers. » Enfin, le candidat et son équipe songe à un projet un peu fou, un parc de jeux: « Walibi, le Parc Astérix, Bagatelle, Disneyland… tout ça est à minimum une heure. Pourquoi pas chez nous? On pense au site de la sucrerie, qui finira par fermer. On veut un grand parc aquatique, avec des toboggans qui se jettent dans les bassins de décantation. L’eau est chaude en plus. Et avec un peu de chlore, ça va passer crème. Comme ce poisson d’avril. » A.Top, 62190.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *