Classé dans | A la Une, Vie des cités

Lillers, ville test pour le permis de louer

Publié le 02 août 2018 par Administrateur

À compter du 1er septembre, le dispositif « permis de louer » sera en test au sein de la communauté d’agglomération Béthune Bruay Artois Lys romane. Trois communes font office de cobayes: Béthune, Annequin et Lillers. La communauté d’agglo a communiqué sur le sujet, rappelant sa volonté de lutter contre l’habitat indigne et insalubre. Dans le viseur de l’agglo, et des maires qui la gouvernent, les (fameux) marchands de sommeil. Et à Lillers, il y en a quelques-uns… À partir du 1er septembre 2018 donc, « tout bailleur disposant d’un logement dans les zones désignées devra formuler une demande d’autorisation préalable de mise en location ». Pour ce faire, un formulaire est à remplir (et à renvoyer aux services de la communauté d’agglomération!) avant la première location, et au moment du renouvellement du bail. « Des agents communaux seront chargés de l’instruction et visiteront le logement. Ils apprécieront son état et la possibilité de le louer, d’après les critères légaux qui en déterminent l’insalubrité et l’indignité. Si le logement est déclaré indigne, un rejet motivé sera envoyé au propriétaire, accompagné d’une liste de travaux à effectuer. Une nouvelle visite sera nécessaire avant autorisation. » L’agglo précise qu’en cas d’absence de dépôt de demande, le propriétaire pourra être sanctionné d’une amende allant de 5000 à 15000 euros. L’ensemble de la ville de Lillers n’est pas concerné. Une liste a été établie… et de prime abord, elle semble cohérente: rues du Commerce, Fanien, places Salengro, de L’Église et des FFI, rues Neuve, de Sébastopol, d’Aire, d’Ham, du Faubourg-d’Aval, du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, du Chapitre, de l’Église, Philiomel, impasses Duwet et Sébastopol. 62190.fr

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here