Lillers: un drame de la route devant le tribunal correctionnel de Béthune




« Le soir du 2 février 2018, la vie de deux personnes va basculer », ce sont les premiers mots de la plaidoirie de Me Sylvie Vantroyen, lors de l’audience correctionnelle du tribunal de Béthune, mardi 3 mars. Ce soir-là, il est aux environs de minuit, un couple circule sur la RD 943 à Lillers et regagne son domicile de Vendin-les-Béthune. Après s’être arrêté au feu rouge, au niveau de l’intersection formée par la RD 943 et la rue de Robecq, le conducteur redémarre. Quelques mètres plus loin, c’est l’accident : « Je ne roulais pas vite, je venais de redémarrer », précise le conducteur très ému à la barre. Lui et sa passagère voient venir en sens inverse, sur leur voie de circulation, un autre véhicule. Le chauffeur ne peut rien faire. Le choc frontal est violent. Sa compagne, passagère, est inconsciente. Elle se réveillera 4 semaines plus tard, intubée, avec un pronostic vital toujours engagé. Elle souffre de l’arrachement du tablier intestinal. « Depuis elle a subi une dizaine d’opérations et l’ablation du colon », indique son avocat. Le conducteur s’en sort avec les fractures d’un bras et de cinq côtes.

Fatiguée… et alcoolisée
Ces deux victimes ont été percutées par une jeune femme âgée de 28 ans, qui revient du travail. C’était « la dernière » avant les vacances et à la fin de son service elle boit quelques verres de whiskies avec une collègue. Fatiguée, et alcoolisée, elle prend le risque de conduire. À la barre, elle ne se souvient plus de rien. Transportée au CH de Lille, elle souffre de côtes cassées et de l’écrasement des poumons. Des analyses sanguines révèlent un taux d’alcoolémie de 1,38 gramme d’alcool par litre de sang. Me Vantroyen réclame pour les victimes les sommes de 30 000 et 20 000 euros en guise de provision sur les dommages et intérêts à venir, ainsi qu’une expertise médicale. Le parquet requiert 4 mois de prison avec sursis simple et la suspension du permis de conduire pour une durée de 8 mois. Le tribunal a mis le jugement en délibéré au 7 avril prochain. Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *