Lillers: Stéphane Bossart (Saint-Venant athlétisme) qualifié pour les championnats de France de cross-country




Se qualifier pour les championnats de France de cross-country, ça n’a l’air de rien comme ça, mais ce n’est quand même pas chose aisée. C’est ce qu’a réussi le jeune athlète lillérois Stéphane Bossart ce dimanche 16 février à Anzin lors des 1/2 finales du championnat de France de cross-country, zone Nord. Pas facile, car tout se joue sur un jour, une course, une vingtaine de minutes… Ils sont une cinquantaine un peu moins à prétendre à la qualif, pour souvent, une petite trentaine de places… et quand on fait partie des potentiels qualifiables, encore faut-il être en forme au bon moment, ne pas se louper, ne pas craquer, qui plus est dans des conditions climatiques souvent difficiles. Dimanche dans le Nord, Stéphane Bossart, n’a pas craqué dans la catégorie junior: « Je suis plutôt content de moi, même si je n’étais pas au top de ma forme. » 

« J’ai eu peur, parce que j’étais quand même à pas mal de places de la qualif »

Comme convenu avec son entraîneur, l’athlète du Saint-Venant athlétisme part fort: « Dans le top 20, puis j’ai laissé volontairement passer des coureurs en attendant que l’allure se tasse ». Sauf qu’à ce jeu là, passée la boucle de départ, le Lillérois est 37e, et se fait peur. Il se met à grapiller des places dans la première grande boucle de 2800 m (il y en avait deux au total) et s’installe au 26e rang. Pour y rester. « J’ai eu peur, mon coach et ceux qui m’encourageaient aussi, parce que j’étais quand même à pas mal de places de la qualif. Mais j’ai su remonter et gérer. » Stéphane Bossart se classe donc 26e en bouclant les 6550 mètres du parcours en 24 minutes et 18 secondes. Il se qualifie, et ce pour la 3e année consécutive, aux championnat de France de cross-country, la grand-messe hivernale de l’athlétisme français. Ce sera le 8 mars prochain sur l’hippodrome de Montauban dans le Tarn-et-Garonne. A.Top, Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *