Classé dans | A la Une, Sport

Lillers: premier Enduropale du Touquet pour Alexis Vasseur, n°725 au départ

Publié le 02 février 2019 par Administrateur

« Pour le moment je suis serein ». Alexis Vasseur, 25 ans, Lillérois depuis toujours, n’affiche pas de crainte particulière avant de participer pour la première fois, au guidon de sa Yamaha 450, à son premier Enduropale du Touquet, dimanche 3 février: « J’étais un peu stressé au moment des vérifications samedi matin, mais tout s’est bien passé. » Tout juste, il appréhende un peu le départ, comme la plupart des 1300 pilotes engagés: « Mon objectif est de finir les trois heures. Alors pour le départ, on va faire attention ». Prudence de rigueur donc, même s’il avoue volontiers être « un peu foufou », pour accomplir un rêve de gosse, ni plus ni moins: « J’en rêve depuis tout petit, raconte Alexis. J’y allais chaque année avec mes parents. J’ai toujours eu envie de le faire. » Dimanche, il passera de l’autre côté de la barrière, sur un sable du Touquet exigeant.
Deux ans d’expérience seulement
Mécanicien auto de formation, il s’est réellement lancé dans l’aventure il y a deux ans, en achetant une monture qu’il bichonne lui-même: « Ce n’est pas trop la même mécanique, j’ai tout appris sur le tas. » Une moto qu’il juge à l’aise dans le sable, qu’il fait rouler chaque week-end à Loon-Plage, lieu de rendez-vous incontournable des enduristes. Là aussi où il a participé sa première compétition, la Ronde des sables, en octobre dernier. Première expérience bénéfique car au-delà d’avoir acquis un peu d’expérience en course, il s’est forgé un petit capital confiance, en terminant sans problème les deux heures de compèt’. L’Enduropale, c’est un niveau au-dessus, mais Alexis Vasseur est tout à fait capable de relever le défi, lui qui n’a pas le permis moto… et qui n’y songe pas le moins du monde! A.Top, 62190.fr

1 Commentaires pour cet article

  1. Bertrand Dumetz Says:

    Bonne chance ou plutôt merde et bon courage.

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here