Lillers: 9000 euros réclamés à Aurélien Boidin, grièvement brûlé dans l’incendie d’Estrée-Blanche

Aurélien Boidin, lors de l’hommage national rendu à ses deux collègues disparus tragiquement en janvier 2018. Photo: ©Votre Info

Le drame est encore dans toutes les mémoires. Dans la nuit du 6 au 7 javier 2018, quatre personnes perdaient la vie au cours d’un incendie tragique dans une habitation à Estrée-Blanche. Parmi eux, deux sapeurs-pompiers du centre de secours de Lillers. Un troisième homme, Aurélien Boidin, 20 ans avait été grièvement brûlé en tentant de sauver ses collègues. Toujours marqué physiquement -le jeune homme a subi une nouvelle opération la semaine dernière- et psychologiquement, Aurélien a mis le cap sur Évreux il y a quelques mois, pour tenter d’aller mieux, et aller de l’avant. Sauf que le Lillérois vient de prendre un sérieux coup sur la tête: « L’assurance du SDIS 62 me réclame 8800 euros pour trop perçu et me propose un échelonnement de la dette. Je viens de recevoir un recommandé. Leur médecin expert juge que mon arrêt de travail est abusif, et ce depuis le mois d’octobre. Je n’ai été averti par mail qu’en juin, en m’invitant à mettre environ 8000 euros de côté. Mais ils ont continué à me payer des indemnités entre octobre et juin. Et plus rien depuis juin. »
Deux recommandés, au SDIS 62, et au président de la République
Ce qui coincerait, c’est sa tentative de reprise d’activité en octobre dernier. Aurélien voulait reprendre le travail pour avancer. Il est alors « sorti » de son arrêt, mais immédiatement, un nouvel arrêt de travail lui a été soumis, dans le but de programmer  une nouvelle opération, à Lille. C’est ce nouvel arrêt qui poserait problème selon Aurélien, désabusé. « J’ai envoyé un recommandé au président de la République. Pas de réponse. J’ai également envoyé un recommandé au SDIS. » Pour rappel, Aurélien Boidin avait été invité par le président de la République Emmanuel Macron, et avait reçu la médaille de l’ordre national du mérite des mains du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Des proches d’Aurélien ont lancé un cagnotte pour lui venir en aide. A.Top, 62190.fr

Pour apporter votre soutien à Aurélien et accéder à la cagnotte, cliquez ici.

Une pensée sur “Lillers: 9000 euros réclamés à Aurélien Boidin, grièvement brûlé dans l’incendie d’Estrée-Blanche

  • 16 septembre 2019 à 10 h 12 min
    Permalink

    Pas de cagnotte, c’est une blague, il ne doit rien rembourser.

    Edouard Philippe, trouvera l’argent ou prendra la bonne décision.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *