Lillers: La médiathèque au cœur du conseil municipal



Catherine Delesalle quitte la médiathèque, Lillers, et la région.

Lors de sa séance du jeudi 23 janvier, le conseil municipal a voté à l’unanimité la modification du tableau des emplois du personnel communal dont vont bénéficier 32 personnes au titre de l’avancement de grade.  Parmi les créations de poste, on note celui de bibliothécaire à temps complet au 1er février. Cela s’explique par le fait que Catherine Delesalle, directrice de la médiathèque, depuis deux ans, quitte Lillers (et la région) et qu’il faut pourvoir à son remplacement qui s’inscrit dans la continuité de la politique actuelle. Le conseil municipal a d’ailleurs pris ce jeudi, un certain nombre de dispositions qui vont dans ce sens.

Dans un premier temps, le conseil municipal sollicite le fonds de concours spécifique de la communauté d’agglomération pour l’acquisition d’un fonds documentaire, soit une aide de 4500 € correspondant à 30 % de la part restante après soustraction de la subvention du conseil départemental.
Le conseil a ensuite décidé (à l’unanimité) de poursuivre et de renforcer l’opération « Enfants, parents, professionnels, tous lecteurs ! » qui entre dans le cadre du contrat de ville. Le but est ici de lutter contre l’illettrisme en pérennisant des actions autour du livre et de la lecture. Pour cela il convient d’impliquer davantage les professionnels et les parents formés.
Pour 2020, les actions seront multiples avec des lectures à la PMI; des goûters-lectures en médiathèque; des lectures de rue;  des animations Bébés lecteurs; l’heure du conte; des animations sur la thématique des émotions qui mixent les publics; des lectures dans les parcs et jardins de la ville et en école maternelle; des jeux intergénérationnels autour des livres; des actions de formation à la lecture d’albums par des parents volontaires; l’invitation d’artistes en résidence dans le cadre du contrat local d’éducation artistique de l’agglomération; le développement des collections destinées à la petite enfance; la programmation d’un spectacle professionnel… L’ensemble de toutes ces actions s’élève à 9000 € une  demande de soutien financier des fonds de la politique de la ville étant sollicitée à hauteur de 4500 €.




Égalité filles-garçons
Suite au vote du conseil municipal, la médiathèque va également pouvoir engager un projet baptisé « Pour l’égalité entre filles et garçons », considérant que cela nécessite un apprentissage dès le plus jeune âge, au quotidien, dans la famille, à l’école, dans les activités de loisirs comme la lecture. Ce projet sera là aussi multiple avec des ateliers autour des stéréotypes du genre dans les livres destinés à la jeunesse; la constitution d’un fonds documentaire et d’une malle thématique qui pourra être empruntée par les bibliothèques du territoire; une collaboration avec Radio Banquise pour des enregistrements et une autre avec l’association La Brouette bleue pour la création d’un jeu de société; la rencontre avec Agathe Breton, auteure de C’est pas ça l’amour; l’accueil et la visite par les scolaires et du centre de loisirs de l’exposition Bien dans son genre. Le coût de l’ensemble de ces actions s’élève à 9000 €. Les fonds de la politique de la ville sont sollicités, le reste à charge inscrit à la section fonctionnement du budget communal étant de 1800 €.
Toutes ces actions et animations, ces projets, témoignent du rôle que joue la médiathèque de Lillers, « outil essentiel d’émancipation et d’épanouissement de l’individu », outil structurant aussi au service de tout un territoire. Cela justifie d’ailleurs le partenariat avec la médiathèque départementale officialisé par une convention.- P. V.-C. / Votre Info


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *