Lillers: il vole une bouteille de vodka et « visite » le domicile du commerçant

Le casier judiciaire du prévenu, Lillérois de 30 ans, est long comme le bras. « Après tout ce qu’il a fait, il a encore la chance d’être entouré par sa famille » indique la procureur Anne-Laure Legalloudec, mardi 17 décembre au tribunal de grande instance de Béthune. Après une longue période d’incarcération de 2 ans, et un sevrage alcoolique, l’intéressé, le soir du 15 avril dernier, vole une bouteille de Vodka dans une supérette à Lillers. Le gérant de celle-ci, dont le domicile se trouve à proximité, rentre chez lui pour se reposer 5 minutes. Il y découvre avec stupeur notre individu, ivre, en train de fouiller le domicile. Interpellé l’auteur reconnaît les faits qui sont d’une simplicité affligeante. À la barre, le prévenu explique qu’il se réinsère, et produit les justificatifs. Malgré tout, le président, Francis Bobille, s’attarde sur son suivi socio-judiciaire et l’interroge: « C’est plus ou moins costaud qu’un sursis avec mise à l’épreuve? », « C’est plus fort », répond l’intéressé sans sourciller. La procureur requiert 120 heures de travail d’intérêt général: « Il ose nous faire des promesses, qu’ils les tiennent ». Le président suit les réquisitions à un détail: « Vous voulez combien 120 ou 150 heures?» demande t-il au prévenu, « 150 heures », a répondu ce dernier. « D’accord, vous êtes condamné à 150 heures de travail d’intérêt général, la peine encourue en cas de non respect est fixée à 6 mois de prison », conclut le magistrat. 62190.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *