Le Lillérois Stéphane Michalski fête les 2 ans de Trampo Jump

À 39 ans, le Lillérois Stéphane Michalski est un chef d’entreprise satisfait. Satisfait, mais pas rassasié. Il y a deux ans démarrait pour lui une nouvelle aventure professionnelle, du côté du Parc de la Porte Nord à Bruay-la-Buissière: Trampo Jump, un complexe qui comme son nom l’indique, fait la part belle aux trampolines. Satisfait, parce que le concept a « bien pris »: « Je n’ai pas d’éléments de comparaison avec d’autres parcs de trampolines. Mon indicateur, c’est que les gens reviennent. C’est qu’ils sont contents. » Autre marqueur encourageant, l’évolution de la clientèle. « Au départ, c’était plutôt perçu pour une activité pour les enfants exclusivement, mais de plus en plus, les gens viennent sauter en famille. Et je remarque qu’au final, les parents s’éclatent autant que leurs petits! Il y a un client qui m’a marqué, un papy qui était venu avec ses petits-enfants. De loin, je n’aurais jamais dit qu’il avait 60 ans. Il faisait des trucs de fou sur les trampolines. Il devait avoir un sacré vécu sportif ».

Il ne faut pas que les clients se lassent, on réfléchit toujours à de la nouveauté. »

Pas rassasié, parce que Trampo Jump a évolué, et évoluera encore. En deux ans, l’entreprise est passée de deux à quatre salariés. Et dans l’espace de 1100 m², des nouvelles aires de jeu sont apparues. Aujourd’hui le complexe compte un espace libre pour les grands, un kids parc exclusivement réservé aux 3-5 ans, une piscine à blocs de mousse, un parcours Ninja, un espace basket, et un autre dédié au dodge-ball. Un autre espace vient de prendre naissance. Et encore d’autres sont en réflexion: « Il ne faut pas que nos clients se lassent, on réfléchit toujours à de la nouveauté. C’est important pour eux, comme pour nous! » A.Top, 62190.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *