Classé dans | A la Une, Décalé, Vie des cités

Le fleuriste Thomas Fruchart a quitté le centre-ville de Lillers, et on n’est pas content du tout

Publié le 19 septembre 2015 par Administrateur

On le savait depuis de longs mois, l’atelier de Thomas Fruchart, fleuriste dont la réputation n’est plus à faire, a baissé le rideau en centre-ville, rue de Pernes pour ouvrir un tout nouveau magasin en face de carrefour, du futur MacDo, juste à côté des Meubles Delépine. La nouvelle aventure démarre pour lui aujourd’hui samedi 19 septembre. Bonne nouvelle pour l’artisan fleuriste qui sera plus à ses aises pour bosser, qui bénéficiera de plus de places de parkings pour les clients, et une exposition bien meilleure. Mais nous, on n’est pas content du tout et on vous dit pourquoi.

1) Parce qu’on aimait bien, quand on rentrait de soirée à 6 heures du matin, voir Thomas Fruchart et ses ouvriers bosser d’arrache-pied au petit matin les jours de fêtes des mères, de Pâques, etc. Non pas que ça nous plaisait de les voir travailler les yeux encore collés, mais plutôt parce que c’était un bel exemple de courage pour les fêtards. Le truc moins drôle, c’est quand nous, nous nous levions… 12h, on émerge et on bouge la voiture, pendant que « Chez Fruchart », on est en plein rush et que les clients aurait bien aimé notre place juste devant chez le fleuriste. Oops.

2) Parce que c’était un commerce de centre-ville qui marchait fort. Ce n’est pas le seul qui fonctionne on s’entend, mais quand même, la boutique était toujours prise d’assaut les jours de fêtes, les week-ends, et ça faisait plaisir à voir. Non Lillers n’est pas mort, la preuve.


3) Parce qu’on aime beaucoup la magie de Noël, et qu’il n’y a que rue de Pernes qu’elle opérait vraiment à Lillers. Oui, les guirlandes lumineuses, les papas Noël un peu partout, les musiques entêtantes, les enfants contents, on aime bien ça. Et on aimait encore plus la vitrine de Thomas. Juste magnifique, colorée, étincelante, et capable de résister aux rafales de vent. Ça c’était fort. Du coup on est un peu triste, et en même temps content pour lui. Alors comme ce soir on est de sortie, à 6 heures du matin on ira se garer sur le parking du nouveau magasin. Et toc!

62190.fr

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here