La griffe du Lillérois Cyber sur les murs du centre-ville d’Auchel

À la base, il y a la ville d’Auchel et son service jeunesse et cohésion sociale qui a lancé l’opération « Découvrir mon quartier autrement ». Le projet a été orienté vers les cultures urbaines, dont le graff fait partie. Depuis quelques mois, des œuvres d’art fleurissent dans les quartiers, et avec eux, des ateliers à destination des jeunes. En plein centre-ville, c’est le magasin Carrefour qui a été pris d’assaut par un collectif de graffeurs, les Red Bricks. Parmi eux, Kevin, alias Cyber, un Lillérois de 28 ans, préparateur de commande dans le civil, et graffeur de talent: « Je dessine tous les jours, explique Cyber. Essentiellement du lettrage. Ce qui me plaît c’est apporter de la couleur aux gens. » Il y a quelques semaines, en compagnie de Bertrand, alias Parse, le président du collectif, il a vidé habilement ses bombes aréosol sur les murs de l’enseigne, avec l’accord du patron évidemment. Et apporte du même coup de la couleur aux Auchellois, dans un quartier qui ne demande qu’à redorer son blason. A.Top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *