Football: derby très attendu entre le FC Lillers et l’Olympique de Burbure




Dimanche 27 septembre au complexe sportif lillérois, une affiche très alléchante entre les seniors A du FC Lillers et leurs homologues de l’Olympique de Burbure. Un duel très attendu entre voisins dans ce championnat de D3.

Honneur aux visiteurs. Les Burburains ont connu des hauts, et un bas en ce début d’exercice 2020-2021. En Coupe de France, les hommes de Valentin Flament se sont brillamment qualifiés au 2e tour en disposant de Bouvigny-Boyeffles, qui évoluait pourtant deux divisions au-dessus, avant de chuter face à un adversaire de même niveau, Annay-sous-Lens, 1-0: « On fait un match excellent, puis un autre nettement moins bon dans le contenu, analyse Valentin Flament. En championnat, on bat une équipe d’Hesdigneul compliquée à jouer. On a gagné le match qu’il fallait. »

Ce qui m’importe par dessus tout c’est la manière de jouer. » V. Flament, O. Burbure

Ce derby face à Lillers, l’entraîneur de Burbure l’attend avec joie: « Ça fait plaisir de retrouver un derby. En plus nous jouons à 17h, ça risque de ramener un peu de monde. Ce sera une belle confrontation que nous abordons sereinement. Même si nous évoluons en D3 depuis 2012, dans les valeurs intrinsèques, Lillers est au-dessus de nous. Leurs objectifs ne sont pas les nôtres. Je ne vais pas dire que nous allons à Lillers pour tel ou tel résultat. Nous avons un projet de jeu. Ce qui m’importe par dessus tout c’est la manière de jouer. »
En aparté, Valentin Flament confie son plaisir de rencontrer Grégory Lavoisier, l’entraîneur de Lillers, qu’il respecte beaucoup: « C’est gratifiant de se mesurer à un entraîneur de ce niveau-là. Je ne me compare pas, ce n’est pas comparable. Mais je suis content d’opposer mon projet au sien. C’est quelqu’un que j’estime beaucoup, qui a été disponible lorsque j’avais besoin de conseils au moment de ma formation d’entraîneur. » 

Un derby face à une équipe qui a de l’expérience à toutes les lignes » G. Lavoisier, FC Lillers

Grégory Lavoisier justement, n’attend qu’une seule chose: lancer sa saison: « On fait une moitié de match en coupe de France face à Noyelles, une moitié de match en coupe d’Artois contre Violaines, une moitié de match contre Annezin en championnat dans une rencontre qu’on aurait pu gagner si on avait été un peu plus mâlins. Maintenant il va falloir qu’on gagne les matches. »
Battre le voisin Burbure serait idéal pour des Lillérois à la recherche d’une première victoire en match officiel. Mais Grégory Lavoisier le sait, cette rencontre est particulière, face à un adversaire de qualité: « C’est un derby face à une belle équipe qui a de l’expérience à toutes les lignes. Fasquel, Durie, Dassonval, Lancial… Je connais un peu, c’est une équipe soudée, une équipe de copains. Ce  sera un beau match face à une équipe qui fait un beau début de saison. Si on est en mesure de battre Burbure, cela permettra de lancer vraiment la nôtre. » Coup d’envoi à 17h, dimanche 27 septembre au complexe sportif Lillérois.
A.Top, Votre Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *