Florian Vincent, un Lillérois au championnat d’Europe des Brass bands

« On dira trois petits points ». Florian Vincent, 21 ans, tromboniste originaire d’Ecquedecques, fait partie de ces boulimiques de musique. Professeur à Gonnehem, membre de l’harmonie Fanien et du Ch’ti brass band, il rechigne rarement à dépanner les formations musicales du secteur, Allouagne, Gonnehem, Gosnay, pour ne citer qu’elles. Et tout ça, en plus de ces études musicales qu’il suit à l’école supérieure de musique et de danse de Lille, et au Conservatoire à rayonnement régional de Paris. Voilà pour le C.V. en accéléré. Plus récemment, Florian a rejoint les rangs du Brass band des Hauts-de-France qui a remporté l’an passé le titre de champion de France des Brass band. Il y a trois semaines, le Lillérois a intégré ce groupe d’une trentaine de cuivres (c’est le principe du brass band, des cuivres avec un peu de percus) férus de cette musique si particulière venue de Grande-Bretagne (on dit « particulière », ça n’a rien de péjoratif bien au contraire, le Brass band c’est hyper entraînant, surprenant, limite déroutant). Et avec eux, Florian va participer aux championnats d’Europe à Utrecht (Pays-Bas) les 4 et 5 mai. « C’est un peu la Ligue des champions, le Brass band des Hauts-de-France s’est qualifié grâce à son titre de champion de France de l’année dernière, explique le trombone basse. Il y a des Gallois, des Anglais, des Suisses, des Belges, des Norvégiens aussi je crois. » Sur les chances de victoire de sa formation, Florian reste mesuré, mais optimiste: « Si on prend l’exemple des Gallois, le brass band fait partie de leur patrimoine, c’est un mode de vie, pas pour nous. Mais à force de travail, tout est possible. On ne peut pas prédire l’issue du concours. » En attendant ce championnat d’Europe, le Brass band des Hauts-de-France a emmagasiné un maximum de confiance en remportant le 22 avril, à Malines en Belgique, le Flemish open brass band championship, catégorie « honneur », la plus haute des catégories. Une belle répétition générale avant de se frotter au gratin européen. A.Top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *