Ferfay: victime de 40 coups de hache, un Lillérois survit

Photo: Patrick Blondel

Interview d’Antonio, 44 ans, alias Luglien, qui a reçu 40 coups de hache… et qui a survécu. Il s’apprête à en recevoir d’autres, les 8, 14 et 15 juin

Votre Info: Chaque année depuis dix ans, votre périple depuis l’Irlande se termine mal. Comment l’expliquez-vous ?
Antonio Scottu: Je ne comprends pas, je n’ai pas d’explications. Je venais simplement pour prêcher la bonne parole. On vient d’Irlande avec Lugle, mon grand frère. Nous faisons un voyage épique, il faut quand même voir la tête de notre bateau. On débarque à Boulogne-sur-Mer, puis on prend la route, avec nos sandalettes aux pieds. À chaque fois qu’on passe par Thérouanne, il y a le feu à la ville, et comme on a des supers pouvoirs, on l’éteint, un peu à la façon d’Obi-Wan Kenobi. Et à chaque fois aux portes d’Hurionville, on tombe dans une embuscade. Des racailles de la vallée de Scyrendale nous attaquent et on se fait couper la tête.

10 ans que vous recevez des coups de hache… ça n’est pas lassant à force ?
J’avoue que ça commence à piquer. Mais on sait qu’il n’y a pas de happy-end dans cette histoire, on ne peut pas la changer, c’est la légende qui veut cela. Je connais la fin du récit, à chaque fois je me dis, « ça y est ça recommence ».

Ça vous fait peur ?
J’ai toujours un peu la crainte que le brigand ne maîtrise pas son geste, d’autant qu’au moment de l’attaque, nous sommes dans le noir. Mais ça n’est pas vraiment ça le pire…

Dîtes-nous en plus…
Il faut bien comprendre que lorsqu’il a plu les jours précédant le spectacle – ce qui peut arriver – en plus de perdre la tête, on perd notre dignité. C’est plein de boue, les chevaux ont détalé de partout et se sont un peu lâchés… On gît dans la boue et parfois par malchance, dans le crottin. Et comme on est morts, on ne peut pas trop bouger !

La légende des princes irlandais, les 8, 14 et 15 juin à Ferfay. Début du son et lumières à 22h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *