Des cartes postales du monde entier pour que les personnes âgées oublient la solitude

Le projet est aussi simple que magnifique. Il est celui de Kévin Dez, 32 ans, comédien originaire de Saint-Venant, ancien élève du lycée Anatole-France à Lillers, art-thérapeute et animateur dans un Ehpad parisien. Ce projet consiste en un appel lancé par un groupe qu’il anime. Appel lancé au monde entier: « Nous sommes un groupe de personnes âgées de 70 à 110 ans. Nous vivons en maison de retraite à Paris et nous aimerions recevoir des cartes postales de partout en France et du monde pour voyager dans nos têtes. Écrivez-nous, parlez-nous de vos vies. Nous attendons avec impatience vos cartes ! Merci d’écrire à notre animateur qui transmettra vos mots. »
« Leur montrer que des gens pensent à eux »
Le message a été lancé sur les réseaux sociaux le 6 octobre, et a déjà été partagé des centaines de fois. « L’idée, en plus du voyage par procuration, c’est aussi de faire plaisir aux résidents, de leur montrer qu’avec internet, on peut être en contact avec la terre entière, que des gens pensent à eux, explique Kévin. Ça casse un peu le sentiment de solitude. Nous allons aussi pouvoir travailler sur la géographie. On va épingler deux cartes, une de France, une du monde et chercher d’où proviennent ces cartes postales. » La démarche fonctionne. Des lettres arrivent déjà à l’Ehpad Robert-Doisneau. Parmi les missives, une carte de Guadeloupe, et même un faire-part de naissance. Un geste qui ne coûte pas grand-chose, si ce n’est un peu de temps, un peu d’encre, le prix d’une carte postale et d’un timbre. A.Top, 62190.fr

Envoyez vos cartes postales à l’Ehpad Robert-Doisneau, à l’attention de M. Kévin Claeys-Dez, 51 rue René-Clair, 75018 Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *