C’est quoi son problème à elle avec le Grand prix cycliste de Lillers?

Publié le 28 février 2019 par Administrateur

Il paraît qu’on répond aux imbéciles par le silence, mais là, elle nous a franchement gonflés la p’tite dame. Et comme elle n’est pas la seule à dénigrer le Grand prix cycliste de Lillers, on se permet un petit coup de gueule en faveur de l’épreuve sportive. Mercredi 27 février, la mairie de Lillers publiait sur sa page Facebook l’affiche du prochain Grand prix cycliste de Lillers, 54e édition. Et aussitôt, vous irez voir par vous-même, une internaute s’est insurgée contre cette organisation, dans un français niveau maternelle grande section. Et encore… « Pfff quand est ce que la mairie va comprend que sa intéresse personne à par la famille des coureur c’est tous. Sinon sa bloque tous le centre ville !! Faite sa dans les hameaux de lillers pas dans le centre ville. » Pique à tes yeux, coule à ton nez, moutarde à ton visage. L’échange à suivre entre la chargée de com’ de la mairie, puis avec un autre internaute vaut le détour. Les réponses de cette haineuse sont tristes à en mourir.
Une belle image de la ville, au moins une
Nous, on aime le vélo. Pas forcément le cyclisme, chacun ses goûts. Mais on se demande comment on peut arriver à un tel niveau d’imbécilité à l’égard d’une épreuve… sportive, internationale, qui a plus de 50 ans d’existence, qui se déroule sur une journée, une seule, et qui par dessus tout, fait parler de Lillers, de notre département, en bien! Si une once de curiosité anime les détracteurs, qu’ils aillent se balader dans le parc fermé sur la place Jean-Jaurès, pour guetter les sourires des gamins à la chasse aux autographes des cyclistes pro… rien que pour ça, le GP de Lillers mérite de perdurer.
Supprimons aussi…
Alors oui, c’est vrai, pour circuler dans le centre de Lillers un jour de course cycliste, c’est un peu galère. Un peu de marche à pied, soit dit en passant, c’est bon pour la peau d’orange. Et puis le samedi matin, y’a le marché de Lillers. Toutes les semaines, toute l’année. Alors parce que c’est galère de circuler un jour de marché, on va aussi arrêter le marché, parce qu’après tout, le samedi, y’a plus de monde au supermarché pas cher ou à Carrouf. Et puis aussi, on va supprimer les trains, parce que circuler à Lillers quand le passage à niveaux est fermé, c’est la galère aussi. Pis tiens, on va supprimer les écoles, les collèges et les lycées de Lillers, parce qu’avec les bagnoles des parents d’élèves, sans compter les bus scolaires, c’est vite le carnage. Et puis l’école, à quoi sa ser sa ne vous interesse pa non plu hein?! À par la famille des instituteures. A.Top, 62190.fr

Ecrire un commentaire

Advertise Here
Advertise Here