Archive | Faits divers

Lillers: collisions en chaîne, le responsable de l’accident condamné

Publié le 21 septembre 2019 par Administrateur

Photo: Votre Info ©

Le 11 décembre dernier à 19 heures 55, un Calonnois âgé de 44 ans circule sur la RD 916 en direction du rond-point de l’autoroute. Ne connaissant pas bien le chemin pour rentrer à son domicile, il se sert de son GPS. Arrivé à proximité de l’intersection formée par la RD et la rue de La-Haye, il pose les yeux sur le GPS afin de stopper son fonctionnement. Des véhicules sont arrêtés au feu rouge. Il ne voit pas la voiture devant lui, la percute, ce qui occasionne une collision en chaîne. Deux des quatre conducteurs impliqués sont légèrement blessés. L’auteur de l’accident souffre des côtes, il bénéficie d’une incapacité totale de travail de 41 jours. Les policiers effectuent le dépistage de l’alcoolémie sur ce dernier qui s’avère positif. Des prélèvements sanguins sont effectués, son taux d’alcoolémie est mesuré à 2,42 grammes  d’alcool par litre de sang. Les test sont négatifs pour les 4 autres conducteurs.

8 à 10 bières
Lors de l’audience correctionnelle du tribunal de Béthune, mercredi 4 septembre, le Calonnois s’explique à la barre: « J’avais une réunion à l’usine qui s’est terminée à 16 heures, nous avons appris que le chômage se prolongeait avec la perte de primes, nous sommes allés au café, nous avons bu de la bière… ». Le président, Didier Lionet, l’interpelle: « Vous avez appris une mauvaise nouvelle alors vous avez soulevé la bouteille». Le prévenu admet avoir bu 8 à 10 bières de 25 centilitres. Le ministère public se montre clément dans ses réquisitions: « Vous étiez dans une situation compliquée, en consommant massivement de l’alcool votre situation est devenue plus difficile », indique le procureur. Au regard de la situation familiale et professionnelle stable de l’intéressé, le magistrat a écarté l’annulation du permis de conduire et requiert 5 mois de prison avec sursis simple et 150€ d’amende. Ce mardi 17 septembre, le tribunal a condamne le prévenu à 5 mois de prison avec sursis, à 50€ d’amende. Le dossier en audience de liquidation des dommages et intérêts a été renvoyé au 5 mars 2020. 62190.fr

Commentaire (0)

Circulation perturbée entre Burbure et Lillers sur la RD 916

Publié le 20 septembre 2019 par Administrateur

Un tracteur est à l’origine d’une perturbation de la circulation entre Burbure et Lillers, ce vendredi 20 septembre après-midi. Visiblement en panne, le véhicule agricole a été dételé de sa remorque chargée. La police est sur place pour assurer une circulation alternée. Évitez le secteur! 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: on réclame près de 9000 euros à Aurélien Boidin, grièvement brûlé dans l’incendie d’Estrée-Blanche

Publié le 15 septembre 2019 par Administrateur

Aurélien Boidin, lors de l’hommage national rendu à ses deux collègues disparus tragiquement en janvier 2018. Photo: ©Votre Info

Le drame est encore dans toutes les mémoires. Dans la nuit du 6 au 7 javier 2018, quatre personnes perdaient la vie au cours d’un incendie tragique dans une habitation à Estrée-Blanche. Parmi eux, deux sapeurs-pompiers du centre de secours de Lillers. Un troisième homme, Aurélien Boidin, 20 ans avait été grièvement brûlé en tentant de sauver ses collègues. Toujours marqué physiquement -le jeune homme a subi une nouvelle opération la semaine dernière- et psychologiquement, Aurélien a mis le cap sur Évreux il y a quelques mois, pour tenter d’aller mieux, et aller de l’avant. Sauf que le Lillérois vient de prendre un sérieux coup sur la tête: « L’assurance du SDIS 62 me réclame 8800 euros pour trop perçu et me propose un échelonnement de la dette. Je viens de recevoir un recommandé. Leur médecin expert juge que mon arrêt de travail est abusif, et ce depuis le mois d’octobre. Je n’ai été averti par mail qu’en juin, en m’invitant à mettre environ 8000 euros de côté. Mais ils ont continué à me payer des indemnités entre octobre et juin. Et plus rien depuis juin. »
Deux recommandés, au SDIS 62, et au président de la République
Ce qui coincerait, c’est sa tentative de reprise d’activité en octobre dernier. Aurélien voulait reprendre le travail pour avancer. Il est alors « sorti » de son arrêt, mais immédiatement, un nouvel arrêt de travail lui a été soumis, dans le but de programmer  une nouvelle opération, à Lille. C’est ce nouvel arrêt qui poserait problème selon Aurélien, désabusé. « J’ai envoyé un recommandé au président de la République. Pas de réponse. J’ai également envoyé un recommandé au SDIS. » Pour rappel, Aurélien Boidin avait été invité par le président de la République Emmanuel Macron, et avait reçu la médaille de l’ordre national du mérite des mains du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb. Des proches d’Aurélien ont lancé un cagnotte pour lui venir en aide. A.Top, 62190.fr

Pour apporter votre soutien à Aurélien et accéder à la cagnotte, cliquez ici.

Commentaire (1)

Lillers: le responsable d’un accident spectaculaire devant le tribunal de Béthune

Publié le 10 septembre 2019 par Administrateur

Photo: Votre Info ©

Le 11 décembre dernier à 19 heures 55, un Calonnois âgé de 44 ans circule sur la RD 916 en direction du rond-point de l’autoroute. Ne connaissant pas bien le chemin pour rentrer à son domicile, il se sert de son GPS. Arrivé à proximité de l’intersection formée par la RD et la rue de La-Haye, il pose les yeux sur le GPS afin de stopper son fonctionnement. Des véhicules sont arrêtés au feu rouge. Il ne voit pas la voiture devant lui, la percute, ce qui occasionne une collision en chaîne. Deux des quatre conducteurs impliqués sont légèrement blessés. L’auteur de l’accident souffre des côtes, il bénéficie d’une incapacité totale de travail de 41 jours. Les policiers effectuent le dépistage de l’alcoolémie sur ce dernier qui s’avère positif. Des prélèvements sanguins sont effectués, son taux d’alcoolémie est mesuré à 2,42 grammes  d’alcool par litre de sang. Les test sont négatifs pour les 4 autres conducteurs.

8 à 10 bières
Lors de l’audience correctionnelle du tribunal de Béthune, ce mercredi 4 septembre, le Calonnois s’explique à la barre: « J’avais une réunion à l’usine qui s’est terminée à 16 heures, nous avons appris que le chômage se prolongeait avec la perte de primes, nous sommes allés au café, nous avons bu de la bière… ». Le président, Didier Lionet, l’interpelle: « Vous avez appris une mauvaise nouvelle alors vous avez soulevé la bouteille». Le prévenu admet avoir bu 8 à 10 bières de 25 centilitres. Le ministère public se montre clément dans ses réquisitions: « Vous étiez dans une situation compliquée, en consommant massivement de l’alcool votre situation est devenue plus difficile », indique le procureur. Au regard de la situation familiale et professionnelle stable de l’intéressé, le magistrat a écarté l’annulation du permis de conduire et requiert 5 mois de prison avec sursis simple et 150€ d’amende. Le tribunal se laisse le temps de la réflexion est met le jugement en délibéré au 18 septembre prochain. 62190.fr

Commentaire (0)

Alerte info: Un incendie en cours à la sucrerie de Lillers

Publié le 23 août 2019 par Administrateur

Un incendie s’est déclaré ce vendredi 23 août sur le site de la sucrerie de Lillers. D’importants moyens sont engagés. Une machine s’est embrasée, heureusement dans une zone où aucune cuve à risque ne serait susceptible d’être atteinte par les flammes. Néanmoins, le dispositif de rigueur a été déployé, puisque la sucrerie de Lillers est classée « site Seveso ». 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: une amende pour non respect d’une injonction thérapeutique

Publié le 21 août 2019 par Administrateur

Deux Lillérois, héroïnomanes, en couple entre février 2015 et février 2018, avaient été condamnés, en mars 2018 à suivre une injonction thérapeutique, entre autres obligations. Il leur était reproché un usage illicite de stupéfiants. La période de ce suivi était de 12 mois, mais les intéressés n’ont pas respecté les obligations imposées par la justice. Cela leur a valu une nouvelle comparution face au tribunal correctionnel de Béthune, ce mardi 20 août. Absents lors de l’audience, les prévenus, 36 ans pour elle, 42 pour son lui, possèdent le même casier judiciaire, une seule condamnation. Ils écopent de la même peine, 300€ d’amende. 62190.fr

Commentaire (0)

On recherche Okou, chat perdu boulevard de Paris à Lillers

Publié le 15 août 2019 par Administrateur

Okou, chat tricolore de petite taille aux poils mi-longs, pucé, porteur d’un collier noir, a disparu depuis le 13 août aux alentours du boulevard de Paris à Lillers. Sa silhouette est « normale ». Le ou la propriétaire promet une récompense à la personne qui lui fournira des éléments pour retrouver l’animal. Merci de partager.
Contact : 06 14 54 11 45 ou blue-snake@orange.fr

Commentaire (0)

Vol de carburant à Lillers: 4 individus interpellés en flagrant délit

Publié le 12 août 2019 par Administrateur

Photo d’illustration.

Dans la nuit du dimanche 11 au lundi 12 août, vers 2 heures du matin, quatre individus ont été interpellés par la brigade anti criminalité et la brigade de roulement de la police nationale. Ils étaient en train de dérober du carburant dans une entreprise de transport. D’après nos informations, deux d’entre eux s’affairaient à siphonner les réservoirs de véhicules, tandis que les deux autres faisaient le guet… Le quatuor a été placé en garde à vue au commissariat de police d’Auchel. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: sa cliente condamnée à une suspension de permis, l’avocat demande une peine plus lourde

Publié le 17 juillet 2019 par Administrateur

La démarche est particulière. Une Lilléroise condamnée à effectuer un stage de sensibilisation à la sécurité routière, à une suspension du permis de conduire pour 6 mois, et à une amende, fait opposition à son jugement. Le 16 février dernier, elle a été interpellée à Béthune alors qu’elle prend un sens interdit. Son taux d’alcoolémie est mesuré à 1,84 gramme d’alcool par litre de sang. Ce mardi 16 juillet, elle comparaît à nouveau face au tribunal correctionnel de Béthune, assisté de son avocat, Me François-Xavier Brunet. « Il est rare de faire opposition au jugement et de solliciter une peine plus importante », plaide le défenseur. En effet, la contrevenante n’a plus que 4 points sur son permis. À la suite du dernier jugement, le sésame est suspendu jusqu’au 16 août prochain. « Lorsqu’elle va le récupérer, avec la conduite en alcoolémie, poursuit Me Brunet,  elle n’aura plus de point et cette fois, son permis sera annulé administrativement. Il faudra qu’elle attende encore six mois pour le repasser. Je vous demande de prononcer l’annulation du permis pour un mois ». Jamais condamnée, la prévenue, qui a perdu son travail suite à cette infraction, effectuera un stage de sensibilisation à la sécurité routière à ses frais, paiera une amende pour le sens interdit. Le tribunal a écouté l’avocat de la défense et annule le permis de conduire avec l’interdiction de le repasser avant un mois. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: test salivaire positif moins de deux mois après sa condamnation

Publié le 09 juillet 2019 par Administrateur

Le 4 janvier 2019, un lillérois de 25 ans comparaissait devant le tribunal correctionnel de Béthune pour une conduite sous l’empire de produits stupéfiants. Le 22 février 2019, soit un mois et demi plus tard, il est contrôlé à Lillers par les services de police, sur un cyclomoteur, sans casque. Son teint est pâle, il est nerveux et anxieux. Sur interrogation des policiers, il déclare avoir fumé un joint le matin même. Le test salivaire effectué est positif, et il n’est pas assuré. Cela a valu une comparution face au tribunal correctionnel de Béthune, mardi 25 juin, et les foudres de la présidente du tribunal, eu égard à sa situation de récidive légale. Sans profession, sans ressource et père de 3 enfants, le prévenu a été condamné à trois mois de prison ferme ainsi qu’à une amende de 100€. 62190.fr

Commentaire (0)

Ham-en-Artois: contrôlé par la gendarmerie, il donne une fausse identité

Publié le 09 juillet 2019 par Administrateur

Le 16 mars dernier les gendarmes contrôlent un automobiliste à Ham-en-Artois. Celui-ci leur présente un permis de conduire guinéen, décline son identité… Le lendemain, après réflexion et « une mauvaise nuit», indique son avocat, il se rend à la gendarmerie pour expliquer que la veille, il leur a donné une fausse identité. Son permis de conduire étant annulé pour solde de point nul, il a pris peur. Cela lui valu une comparution face au tribunal correctionnel de Béthune, mardi 25 juin. Le procureur a mis en avant son casier judiciaire: « Trois mentions, toutes en relation avec des délits routiers ». Il est d’ailleurs en état de récidive légale. En France depuis 2005, le prévenu, 30 ans d’origine centrafricaine, a été condamné à 2 mois d’emprisonnement, à la révocation d’un mois de son sursis. Il a également écopé d’un mois ferme pour la prise du nom d’un tiers. 62190.fr

Commentaire (0)

Un Lillérois arrêté à Béthune sans casque, sans assurance… mais avec de l’alcool dans le sang

Publié le 25 juin 2019 par Administrateur

Un Lillérois âgé de 30 ans a été condamné, lundi 17 juin, par le tribunal correctionnel de Béthune, à six mois de prison dont trois avec sursis, et à une mise à l’épreuve de deux années. Le 6 mars dernier, à Béthune, il a été contrôlé sur son cyclomoteur – qu’il avait acheté la veille – sans casque, sans brevet de sécurité routière, et a déclaré spontanément ne pas être assuré. Le dépistage de l’imprégnation alcoolique s’est révélé positif avec un taux mesuré à 1,74 gramme d’alcool par litre de sang. En état de récidive légale et « fort » d’un casier judiciaire ornés de 21 mentions, ce père de famille a écopé, outre la peine principale, de deux  amendes de 250€. 62190.fr

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here