Archive | Faits divers

Homicide rue des Martyrs à Lillers

Publié le 18 mars 2019 par Administrateur

Photo © Votre Info

Une dame de 71 ans a été retrouvée morte ce dimanche matin, à son domicile rue des Martyrs-de-la-Libération à Lillers. Selon nos confrères de L’Avenir de l’Artois, ce sont les sapeurs-pompiers de Lillers qui l’ont retrouvée poignardée. Alertés par un voisin qui avait remarqué que les volets n’étaient pas levés, ils avaient dû forcer la porte. Selon nos confrères de La Voix du Nord, la victime étendue sur le sol de la cuisine, présente une plaie au ventre. Les services de police d’Auchel ont aussitôt été alertés. L’enquête a été confiée à la PJ de Lille. Une information judiciaire est ouverte.

Commentaire (0)

Une cagnotte lancée en faveur du Jardin d’Hélant à Ecquedecques touché par un incendie

Publié le 10 mars 2019 par Administrateur

Les réactions de soutien en faveur des propriétaires du Jardin d’Hélant, estaminet et chambres d’hôtes à Ecquedecques se sont multipliées, à l’annonce de l’incendie qui a ravagé les lieux dimanche 10 mars au petit matin. Si le pire a été évité, puisque le sinistre n’a pas fait de victime, les dégâts sont considérables. Très rapidement, des proches de l’établissement, amis, clients, fournisseurs, ont lancé une cagnotte en ligne, de façon à soutenir le couple dans cette épreuve. Le lien ici. N’hésitez pas à partager. 62190.fr

Commentaire (0)

Le Jardin d’Hélant à Ecquedecques touché par un violent incendie

Publié le 10 mars 2019 par Administrateur

Un violent incendie s’est déclaré tôt ce dimanche 10 mars, au Jardin d’Hélant à Ecquedecques. Une trentaine de sapeurs-pompiers venus de Lillers, Auchel, Aire-sur-la-Lys et Saint-Venant ont été dépêchés sur place, un peu avant 5 heures du matin. La partie estaminet a été durement touchée, le feu s’est aussi propagé aux gîtes de l’établissement. Les vents forts qui frappent l’Artois actuellement n’ont pas simplifié la tâche des soldats du feu qui procédaient au déblaiement, vers 9h, avec beaucoup de prudence. Huit personnes ont été évacuées, dont une légèrement incommodée par les fumées, qui n’a pas souhaité être transportée. Les habitants seront relogés dans la famille. Les services d’ERDF, de GRDF, la gendarmerie et la première adjointe de la commune étaient sur place. A.Top, 62190.fr

Commentaires (3)

Un Lillérois dépose plainte pour coups et blessures contre l’Antique café à Béthune

Publié le 09 mars 2019 par Administrateur

Les faits se sont produits dans la nuit du 8 au 9 mars, vers 5h du matin, à Béthune. David, Lillérois âgé de 26 ans, passe la soirée avec sa sœur et quelques amis à l’Antique café. Tout se déroule pour le mieux, le petit groupe s’amuse,  jusqu’au moment de sortir de l’établissement, où tout par en vrille: « On est arrivés vers 2h30, j’ai serré la main du videur qui était dehors, on est rentré sans problème. On a bu deux ou trois verres, on a dansé, on s’amusait bien. Au moment de partir, j’ai voulu récupérer ma veste, c’est là qu’un videur m’a attrapé et m’a jeté dehors. J’ai rien compris de ce qui se passait. Il est sorti, j’ai pris des coups, je me suis retrouvé par terre. J’ai encore reçu des coups au visage, au ventre, dans les jambes, de la lacrymo dans les yeux. Des collègues à lui sont arrivés et ils ont fait la même chose. Je ne sais pas combien ils étaient. Deux ou trois je pense. J’ai cru que j’allais mourir. »
6 jours d’ITT, menace de représailles
Choqué, meurtri, David se rend sans tarder aux urgences de la polyclinique de l’Artois pour faire constater ses blessures. Il ressort avec six jours d’interruption temporaire de travail. Samedi 9 mars, en fin d’après-midi, le Lillérois se rend au commissariat de Béthune pour déposer plainte. Contre l’établissement: « L’Antique est responsable des gens qu’il emploie. Je ne comprends pas un tel déchaînement de violence, pour rien. J’assure que je n’ai rien fait. Comment se fait-il que j’ai été gazé? Pourquoi le videur portait des gants coqués? Pourquoi ma sœur a-t-elle reçu des gifles et de lacrymo aussi? ». Autant de réponses que David attend maintenant devant un tribunal. « J’irai jusqu’au bout. Il y avait plein de témoins, et visiblement, ce n’est pas la première fois que ça arrive. Ma sœur tient un bar, un des videurs l’a menacée de venir mettre le souk dans son établissement. Ils devaient nous connaître. Je compte aussi avertir le procureur de la République de Béthune et le maire de la ville par courrier. C’est inadmissible. » Nous avons tenté de contacter l’établissement pour avoir sa version des faits. Sans succès pour le moment. La sœur de la victime déposera une seconde plainte lundi matinA.Top, 62190.fr

Commentaires (13)

Une Lilléroise insulte des agents de la sûreté ferroviaire en gare de Béthune

Publié le 27 février 2019 par Administrateur

Le 17 janvier 2018, une Lilléroise entre avec son amie, en gare de Béthune, cigarette à la bouche et canette de bière à la main. Comme il est interdit de boire et fumer dans cette enceinte, les agents de la sureté ferroviaire interviennent et procèdent à un contrôle d’identité. L’une d’entre elle, mineure, est très virulente et sera interpellée pour outrage et rébellion. La seconde mise en cause, plus calme, insulte les agents: « Ne me cassez pas les c… bande de bâtards ». Face aux policiers, celle-ci reconnaît l’outrage, ainsi que d’avoir fumé un joint de cannabis le matin même. En outre son taux d’alcoolémie est mesuré à 1,04 gramme d’alcool par litre de sang. La jeune femme âgée de 34 ans comparaissait devant le tribunal correctionnel de Béthune, mardi 26 février. Elle a été condamnée à 140 heures de travail d’intérêt général à effectuer dans les 18 mois. Le tribunal fixe une peine d’un mois de prison en cas de non exécution. Le tribunal a rejeté la constitution de partie civile qui n’ont pas été transmises dans les règles de l’art. 62190.fr

Commentaire (0)

Burbure: un motard de 31 ans perd la vie dans un dramatique accident

Publié le 20 février 2019 par Administrateur

Les sapeurs-pompiers de Lillers ont été alertés vers 2 heures du matin, par des piétons qui passaient par là, ce mercredi 20 février, pour un accident mettant en cause un motard, à l’angle des rues de Lillers et de Rieux à Burbure. Pour une raison encore indéterminée, l’homme au guidon de sa moto 125 cc a perdu le contrôle de son engin et est venu percuter un pylône électrique, puis le pignon d’une habitation, d’après les informations de La Voix du Nord. La victime, âgée de 31 ans, est décédée sur les lieux de l’accident.  62190.fr

Commentaire (0)

Vol de carburant et de ferraille à Lillers: 6 mois de prison requis

Publié le 14 février 2019 par Administrateur

En septembre dernier, la police reçoit une plainte du directeur d’une société de transport lilléroise. Plusieurs véhicules de la flotte ont été siphonnés. Dans le même temps une entreprise voisine est victime d’un vol d’environ 80 kilos de ferraille. L’exploitation de la vidéo-surveillance permet de remonter jusqu’à l’auteur présumé. Celui-ci, auditionné, indique qu’il est le seul à conduire le véhicule repéré sur le film, mais nie avoir commis les deux vols. Dans un premier temps seulement, avant de reconnaître le vol de ferraille uniquement. Par peur de représailles, un témoin anonyme indique aux enquêteurs, qu’il a vu le prévenu décharger, à l’époque des faits, des bidons de sa voiture. Des gants et un chiffon sont retrouvés sur et à proximité des lieux. « Aucune recherche d’empreinte ou d’ADN n’a été effectué par la police », précise l’avocat de la défense, Me Bruno Guibert-Fruleux, qui plaide la relaxe au bénéfice du doute devant le tribunal correctionnel de Béthune, lundi 11 février. Le procureur requiert 6 mois de prison ferme à l’encontre du prévenu, âgé de 39 ans et demeurant à Oblinghem. Une demande sévère en raison d’un casier judiciaire farci de 23 condamnations. La présidente du tribunal se laisse le temps de la réflexion et met le jugement en délibéré au 1er avril prochain. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: un drame évité de justesse sur la voie ferrée

Publié le 07 février 2019 par Administrateur

Les sapeurs-pompiers de Lillers et Auchel sont intervenus à Lillers, ce jeudi 7 février, pour une tentative de suicide sur la voie ferrée, non loin de la gare de Lillers. D’après les premières informations dont nous disposons, une personne de sexe féminin, âgée d’une trentaine d’années, aurait tenté de mettre fin à ses jours. Le drame a été évité de peu grâce à l’intervention d’un homme, qui pourrait être son compagnon. En intervenant, ce dernier s’est légèrement blessé à l’épaule et au doigt… touché par le passage d’un TGV! Il a été emmené, légèrement blessé, à la polyclinique de La Clarence à Divion. La jeune femme a été transportée au Centre hospitalier de Beuvry. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: ivre et sans permis, il fonce sur une automobiliste

Publié le 26 janvier 2019 par Administrateur

La présidente du tribunal, Anne-Lise Jean, tempête, mercredi 23 janvier au tribunal correctionnel de Béthune: « Vous aviez rendez-vous avec le juge d’application des peines le matin, pour un rappel de vos obligations, le soir-même vous conduisez sans permis et en état d’ivresse ». Le prévenu,  un Cauchois âgé de 28 ans, qui a vu sa peine de prison aménagé par le port d’un bracelet électronique répond sans détour: « J’ai déconné, je devais passer la visite médicale pour récupérer mon permis le lendemain ». L’assistance se demande ce qui lui est passé par la tête, le soir du 21 novembre, vers 21 heures. « Après le rendez-vous chez le juge, j’ai voulu profiter de ma journée ». Il répond à l’invitation d’un ami, l’alcool coule à flot, et il reprend le volant complètement ivre avec l’équivalent d’une bouteille de whisky dans le corps.
« J’ai cru qu’il allait me tuer »
Une automobiliste, qui passe par la rue de Pernes à Lillers, observe une drôle de scène. Elle aperçoit une voiture accidentée qui visiblement, vient d’en percuter deux autres en stationnement. Le conducteur tente une manœuvre. Elle le pense en train de stationner, mais quand celui-ci se retrouve en face d’elle, il lui fonce dessus volontairement. À deux reprises. « J’ai cru qu’il allait me tuer, j’ai compris qu’il fallait que je me sauve, j’ai eu peur ». Entre-temps des témoins extirpent l’auteur des faits de sa voiture. Très énervé, il est pris en charge par les pompiers, puis transporté au centre hospitalier. L’intéressé refuse tous les dépistages réglementaires. « Vous savez qu’en cas de décès de la conductrice, c’était un homicide volontaire », précise la présidente. À la barre, le prévenu déclare ne se souvenir de rien. Il regrette: « Je suis malade de l’alcoolisme ». « Malade et délinquant », rétorque le procureur. « Tellement malade qu’il en a sacrifié sa liberté », ajoute t-elle. Condamné à 8 reprises, il écope de 12 mois de prison avec sursis et d’une mise à l’épreuve de 2 ans. Il indemnisera la partie civile à hauteur de 2400€ tous préjudice confondus. 62190.fr

Commentaire (0)

Annulation de permis et confiscation de véhicule pour un Lillérois de 26 ans

Publié le 17 janvier 2019 par Administrateur

Un Lillérois âgé de 26 ans a été condamné, par le tribunal correctionnel de Béthune, mardi 15 janvier, à six  mois de prison avec sursis simple, à l’annulation de son permis de conduire pour une durée de six mois mois, à une amende de 250€ et surtout, à la confiscation de son Audi A4, qu’il avait acheté 15000€. Le 14 septembre dernier vers 1 h du matin, les policiers remarquent un véhicule circulant à vive allure, à Béthune. Ils décident de le contrôler, mais le conducteur accélère, sa vitesse est estimée à 150 Km/h en agglomération. Le contrevenant franchit plusieurs fois la ligne continue, emprunte la route nationale allant vers Lillers, roule sur les zébras, oblige les usagers à se ranger pour éviter la collision. Il s’immobilise enfin au niveau de la commune de Chocques à la demande de la police. Son taux d’alcoolémie est mesuré à 1,74 gramme d’alcool par litre de sang, et son permis de conduire n’est pas prorogé. À la barre, le prévenu, salarié, déclare « je ne bois jamais ». Il était pourtant en état de récidive légale… Concernant son permis de conduire, il aurait tout simplement oublié de passer la visite médicale obligatoire. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: annulation de permis et confiscation de véhicule

Publié le 19 décembre 2018 par Administrateur

En juillet dernier, après une dispute avec son épouse, deux ou trois apéros et deux ou trois bières, un Lillérois de 33 ans décide de prendre son véhicule pour aller rejoindre des amis dans un bar. Mais il est intercepté à Lillers par une patrouille de police. Il n’est pas assuré, l’éthylotest est positif, le taux est mesuré à 1,22 gramme d’alcool par litre de sang. Il est en état de récidive pour ces deux infractions. Il comparaissait devant le tribunal correctionnel de Béthune, ce mardi 18 décembre. Déjà condamné à trois reprises, le prévenu a été condamné à deux mois de prison avec sursis, à l’annulation de son permis de conduire, d’une amende de 250€ et à la confiscation de sa voiture. 62190.fr

Commentaire (0)

Six véhicules accidentés mardi 11 décembre à Lillers

Publié le 11 décembre 2018 par Administrateur

Photo © Votre Info

Un spectaculaire accident s’est produit en ce début de soirée à Lillers, au carrefour formé par le CD 188 et la route d’Ecquedecques, près des pépinières Stérin. Six véhicules sont impliqués et quatre blessés sont à déplorer. L’un d’eux, originaire d’Auchel, 43 ans, plus sérieusement atteint a été médicalisé et transporté au CH de Beuvry, les trois autres, contusionnés, ont été dirigés sur Divion. Les centres de secours de Lillers, Auchel et Saint-Venant sont sur place. Pascal Barois, maire, s’est également déplacé.

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here