Archive | Culture

Le film Chez nous projeté à Lillers le 28 mars au Palace

Publié le 18 mars 2019 par Administrateur

Pauline, infirmière à domicile, entre Lens et Lille, s’occupe seule de ses deux enfants et de son père ancien métallurgiste. Dévouée et généreuse, tous ses patients l’aiment et comptent sur elle.
Profitant de sa popularité, les dirigeants d’un parti extrémiste vont lui proposer d’être leur candidate aux prochaines municipales. Tel est le résumé du film Chez nous de Lucas Belvaux (2017, 1h58), tourné dans notre région. La ville de Lillers et le service culturel vous proposent de le voir (ou le revoir) à l’occasion d’un rendez-vous Clin d’œil correspondant à l’une des thématiques abordées au cours des 20 ans de la semaine culturelle.
Jeudi 28 mars, 20h, au Palace. Un échange sera proposé à l’issue de la projection – Entrée gratuite – Réservation auprès du service au 03 21 54 72 78

Voir la bande annonce

Commentaire (0)

Lillers: Guy Verlinde en concert vendredi 8 mars à L’Abattoir

Publié le 08 mars 2019 par Administrateur

Après dix ans de travail intense, Guy est devenu la fierté du blues belge. L’année passée Guy Verlinde et ses Mighty Gators ont non seulement joué sur de nombreux podiums européens avec ses « Farewell Tour », mais il a aussi enregistré son nouvel album acoustique « All is forgiven ». Avec ce disque intimiste très personnel, il transcende le blues et montre qu’il est également à l’aise dans les genres Americana et Singer-Songwriter. Pendant le concert l’accent sera mis sur les chansons qu’il a écrites pour son nouvel album en y ajoutant bien sûr des classiques de la riche tradition du blues. Guy Verlinde s’est fait connaître comme un performer énergique, mais cette fois il fera découvrir aussi son côté intimiste avec de textes et des mélodies émouvantes. Un concert à ne pas manquer avec des fingerpicking guitare, un guitare « slide » acoustique, un harmonica au service de chansons fragiles.

Commentaire (0)

La ville de Lillers vue par ses habitants

Publié le 08 mars 2019 par Administrateur

Photo © PVC / Votre Info

La ville, vue, racontée, écrite, dessinée par ses habitants est le thème d’une exposition qui se tiendra ce vendredi 8 mars à la médiathèque de Lillers. Il s’agit là de la restitution des ateliers animés par la dessinatrice et illustratrice marocaine Zineb Benjelloun dans le cadre d’une résidence d’artiste mise en place par la Comédie de Béthune. Durant deux semaines, elle est allée à la rencontre des Lillérois et des Lilléroises, jeunes et moins jeunes, pour un travail de création qui promet d’être étonnant, à l’image de celui réalisé mercredi après-midi par une dizaine d’enfants accompagnés de leurs parents. Ils avaient à dessiner le Lillers d’aujourd’hui et celui qu’ils imaginent pour demain.
Rendez-vous à 18h. Entrée gratuite. Pour toute information, contactez la médiathèque de Lillers au 03 21 61 11 22 ou Magali au 03 21 63 29 17 -m.somville@comediedebethune.org

Commentaire (0)

Zineb Benjelloun à la rencontre de Lillers et de ses habitants

Publié le 02 mars 2019 par Administrateur

Photo © PVC / Votre Info

Officiellement accueillie mardi soir à la médiathèque, la dessinatrice marocaine Zineb Benjelloun qui est en résidence artistique à Lillers dans le cadre d’un projet porté la Comédie de Béthune, poursuit sa découverte de la ville.

Durant ces premiers jours, elle a beaucoup marché en ville pour découvrir l’histoire et le patrimoine de la cité, pour s’imprégner de son cheminement culturel. La collégiale, les fresques de street art et les vestiges de l’industrie de la chaussure ont retenu son attention. Zineb Benjelloun a aussi entamé ses rencontres avec la population qu’elle invite à réfléchir et à créer. Vendredi matin, elle animait un atelier de collage et l’après-midi, elle était à la médiathèque où elle invitait un groupe de quelques personnes à se pencher sur leur histoire familiale. Pendant deux heures, les participants ont mis sur le papier ces souvenirs d’enfance et de jeunesse qui les ont construits et font ce qu’ils sont aujourd’hui. Un exercice pas si facile qui fait que chacune et chacun est reparti chez soi avec des devoirs, parce qu’il va falloir concrétiser tout cela avec une planche qui sera exposée vendredi prochain lors d’une exposition de restitution. D’ici là, l’emploi du temps de Zineb Benjelloun s’annonce chargé car elle animera encore des ateliers avec des élèves du collège Léo-Lagrange, des pensionnaires du centre médico psychologique, des jeunes de l’atelier d’expression artistique, des élèves de l’école Prévert, des enfants accompagnés de leurs parents… tout en faisant des allers et venues à la Comédie de Béthune où elle rencontre d’autres artistes.
Tout ce travail réalisé par les uns et les autres, reste pour l’instant invisible… Il ne trouvera sa place qu’à partir de jeudi à la médiathèque, journée où l’exposition prévue le lendemain (vendredi 8, 18h) commencera à prendre forme. Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info

L’atelier parents-enfants aura lieu mercredi 6, à la médiathèque. Il est ouvert à tous. Inscriptions et renseignements : médiathèque Louis-Aragon, 32 place Roger-Salengro à Lillers. Tél. 03 21 61 11 22

Commentaire (0)

Une artiste marocaine en résidence à Lillers durant deux semaines

Publié le 15 février 2019 par Administrateur

Crédit: NEWRAMPHOTO

Du 25 février au 8 mars, la dessinatrice marocaine Zineb Benjelloun sera en résidence à Lillers, dans le cadre d’un projet intitulé « Meet the neighbours », réalisé en partenariat avec la Comédie de Béthune. L’idée est un moment, du moins plusieurs moments de partage entre l’illustratrice et la population lilléroise, à travers notamment des ateliers de dessin, d’écriture, ou encore de bande dessinée. Le projet sera présenté le 26 février à la médiathèque de Lillers. Une exposition-restitution se tiendra le vendredi 8 mars, toujours à la médiathèque, à partir de 18h. 62190.fr

Commentaire (0)

Découvrir Lillers, « ville art déco », le dimanche 31 mars

Publié le 13 février 2019 par Administrateur

Aux paysages des villes et des villages dévastés au cours de la Première Guerre mondiale ont succédé de vastes chantiers de restaurations et de constructions qui ont permis aux architectes, artisans d’art et décorateurs de libérer leur génie, écrit, en substance, Xavier Bertrand, président de Région. Ce patrimoine de la Reconstruction où se mêlent Art déco et régionalisme, fait l’objet depuis plusieurs années d’une politique de valorisation. À proximité immédiate, les villes de Béthune et Lens sont bien connues pour cette richesse architecturale. Un peu plus loin, celle de Saint-Quentin est également très significative. Mais ce ne sont là que trois exemples  parmi beaucoup d’autres qui font l’objet d’un programme d’animation baptisé Printemps de l’Art déco, qui se déroulera du 1er mars au 30 mars, dans le cadre du festival Banad (Bruxelles Art nouveau Art déco). Et notre bonne ville de Lillers est concernée avec une visite guidée le dimanche 31 mars de 15h à 16h30. Le circuit pédestre  de (re)découvrir les vitraux de l’hôtel de ville et de la collégiale, ainsi que différentes façades des années 1930.
Contact : bureau d’information touristique, 4 place Roger-Salengro. Tarifs : 6 et 5 €. Gratuit pour les moins de 6 ans.
Pour en savoir + et avoir toute la programmation

Commentaire (0)

Lillers: on l’attendait… le programme de l’Abattoir!

Publié le 07 février 2019 par Administrateur

Quelques semaines que la section « programme » du site internet de l’Abattoir à Lillers était en sommeil. Elle vient de se remplir et ça n’est pas pour nous/vous déplaire! Voici ce qui vous attend au café-musiques de la rue du Faubourg-d’Aval pour le mois de mars prochain.

Guy Verlinde, vendredi 8 mars à 21h. Après dix ans de travail intense, Guy est devenu la fierté du blues belge. L’année passée Guy Verlinde et ses Mighty Gators ont non seulement joué sur de nombreux podiums européens avec ses « Farewell Tour », mais il a aussi enregistré son nouvel album acoustique « All is forgiven ». Avec ce disque intimiste très personnel, il transcende le blues et montre qu’il est également à l’aise dans les genres Americana et Singer-Songwriter. Pendant le concert l’accent sera mis sur les chansons qu’il a écrites pour son nouvel album en y ajoutant bien sûr des classiques de la riche tradition du blues. Guy Verlinde s’est fait connaître comme un performer énergique, mais cette fois il fera découvrir aussi son côté intimiste avec de textes et des mélodies émouvantes. Un concert à ne pas manquer avec des fingerpicking guitare, un guitare « slide » acoustique, un harmonica au service de chansons fragiles.

The Spitfires, samedi 30 mars à 21h. The Spitfires​ est un groupe de quatre musiciens basé à Watford, ​dans la banlieue nord-ouest de Londres, ​composé de l’auteur-compositeur Billy Sullivan au chant lead et à la guitare, Sam Long à la guitare basse / basse, Matt Johnson à la batterie et George Moorhouse aux claviers. The Spitfires, c’est un large éventail d’influences allant du reggae et du ska au punk et à la soul. Ce melting-pot a contribué à donner un son et un style bien définis au groupe qui revendique l’influence du Clash, Billy Bragg, The Jam ou Supergrass.

Toute la programmation

 

Commentaire (0)

Lillers: intermède musical à la médiathèque samedi 9 février

Publié le 05 février 2019 par Administrateur

Samedi 9 février à 11h30, les artistes de la Compagnie Ateliers Misuk vous invitent, dans votre médiathèque, à un intermède musical. Au programme : Haendel, Astor Piazzola ou encore Barbara…Un prélude à la future création de Dédale ou la folle journée de Winnie Vils, spectacle musical et théâtral qui sera présenté en première au Palace de Lillers le 13 février à 20h.
Avec Juliette de Massy, soprano, Nina Lainville, comédienne, Bogdan Nesterenko, accordéon.
Entrée libre et gratuite. Renseignements au 03 21 61 11 22

Commentaire (0)

« Éperlecques »… la Comédie de Béthune à la médiathèque de Lillers jeudi 7 février

Publié le 01 février 2019 par Administrateur

Photo: HVDZ

« Le jeune comédien Lucien Fradin revient sur ses années d’adolescence. Entre autofiction et analyse sociologique, une conférence-spectacle qui fait rire et penser. Eperlecques est un village du Pas-de-Calais, à proximité de Saint-Omer. C’est là que Lucien Fradin a grandi, au sein d’une famille de trois enfants. Là qu’il a pris conscience de son homosexualité, qu’il a dû affronter le regard des autres, qu’il a fait l’expérience de ses premiers émois amoureux. Seul sur scène, le comédien raconte sa propre histoire dans une création pleine de délicatesse et de drôlerie : à la frontière du théâtre-documentaire et de la conférence ».
Jeudi 7 février à 20h. À partir de 12 ans. 2,50 euros pour les Lillérois, 5 euros pour les extérieurs, 2 euros pour les collégiens et les lycéens.

 

Commentaire (0)

Lillers: Dédale, ou la folle journée de Winnie Vils, le 13 février au Palace

Publié le 31 janvier 2019 par Administrateur

Le Palace accueille Dédale, ou la folle journée de Winnie Vils, dernière création de La clefs des chants, mercredi 13 février. Quand Winnie Vils se réveille, elle ne se sent plus la même. Elle ne sait pas si elle a dormi juste une nuit ou toute une vie. Son rêve l’a amenée à rencontrer des personnages fantasques, clownesques et grotesques dont elle ne sait d’où ils viennent et pourquoi ils sont apparus. La journée – ou est-ce sa vie entière – qui va suivre, va être l’occasion pour elle de faire un voyage, une folle balade accompagnée de ses complices (Monteverdi, Satie, Poulenc, Bach, Cage, Piazzolla, Barbara et les autres). Elle va chanter, rire, pleurer, crier, danser ; s’affirmer surtout et peut-être, au travers des dédales, se frayer un chemin au creux de la solitude, et trouver un sens dans l’absurdité.
Dans ce spectacle musical poétique et intime, trois artistes, trois facettes d’une même femme, tissent avec leurs voix, leurs corps et leur instrument un scénario surréaliste qui ne comporte aucune frontière de répertoires, de langues ou de gestes. L’univers est fellinien ; ils y inventent un espace décalé, paradoxal, mouvant, où « vivre est une folie totale et magique ». Rens. 03 21 54 72 78

Commentaire (0)

Lillers: stage de danse hip-hop du 18 au 22 février

Publié le 31 janvier 2019 par Administrateur

Votre enfant rêve de s’essayer à la danse urbaine? Ce stage est fait pour lui! Proposé par la ville de Lillers, un stage de danse hip-hop se tiendra au Palace du 18 au 22 février. Les enfants seront répartis en deux groupes d’âge: 6-9 ans, de 9h à 10h30; 10 ans et plus, de 10h45 à 12h15. Les inscriptions se font auprès du service culturel au 03 21 54 72 78. Attention, les places sont limitées à 15 enfants par groupe. Les enfants des quartiers prioritaires qui n’ont jamais participé aux stages sont prioritaires. Petite info sympa: c’est complétement gratuit!

Commentaire (0)

Lillers: l’éclosion tardive de Thomas Fruchart sur les planches du Palace

Publié le 24 janvier 2019 par Administrateur

Samedi 19 janvier, pour la quatrième fois, la compagnie Ni Fées ni affaires jouait « Spectaculaire, spectaculaire! », comédie musicale inspirée de l’histoire du Moulin rouge. Bien rôdé, le spectacle a une nouvelle fois conquis le public du Palace à Lillers. Certains étaient déjà venus, d’autres découvraient, et, comme nous, ont remarqué la présence d’une trombine bien connue en ville. Celle de Thomas Fruchart, le fleuriste de l’atelier floral qui porte son nom. On savait qu’il appartenait à l’atelier théâtre et à l’atelier municipal d’expression. On le savait aussi membre de la nouvelle association Ni Fées ni affaires, mais pour dire vrai, on le pensait plutôt cantonné à un rôle de technicien. On n’avait pas complétement faux, c’est vrai qu’un temps, il était chargé de « lancer les musiques ». Mais un peu éloigné de la vérité quand même. Sur les planches du Palace samedi soir, Thomas nous a surpris. Très à l’aise sur scène, juste dans son jeu de comédien, et particulièrement drôle… on a été bluffé! « Ça étonne beaucoup de monde », s’amuse Thomas. Il faut dire que le bougre a démarré sa « carrière » relativement tard… à 38 ans! « J’adore tout ce qui touche au spectacle, que ce soit du théâtre, de la comédie… Quelque part, monter sur scène m’avait toujours titillé, mais je n’avais pas vraiment le temps. »

« Un vrai potentiel scénique »
Habitué des salles de spectacle parisiennes ou lilloises, il décide un soir d’assister à une comédie musicale « made in Lillers ». « Et franchement, c’était pas dégueulasse, ça le faisait! J’y suis retourné plusieurs fois, parfois même deux fois le même spectacle. Je peux même dire que j’ai préféré le spectacle 1789 de l’atelier municipal que ce que j’ai vu au Zénith de Lille! » Un soir de représentation, Gaëlle Scottu, la metteur en scène de la troupe, le pousse à essayer. Il intègre il y a un peu plus de deux ans l’atelier théâtre, non sans difficultés: « J’étais le plus vieux du groupe, la plupart avaient la moitié de mon âge. Ça fout une claque. Et puis, pour moi qui suis dyslexique, ce n’est pas évident d’apprendre un texte. » Sauf qu’à force de répétition et de travail, ça le fait pour lui aussi. Après Danton dans 1789, il interprète Tito, un des bohèmes un peu tête en l’air de « Spectaculaire, spectaculaire! ». Et ça fonctionne vraiment bien. « On me dit que je m’améliore, glisse Thomas. Moi je ne sais pas trop, mais je m’éclate. » Gaëlle Scottu, qui dirige et l’atelier théâtre, et la compagnie, est de cet avis: « Thomas a de grandes capacités d’adaptation. Il est très à l’écoute et met en application tous les conseils qu’on lui donne. Il a un vrai potentiel scénique. En deux ans, il a su interpréter des personnages très différents. Dans 1789, il a été bluffant! ». Bluffant, c’est le mot. A.Top, 62190.fr

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here