Archive | A la Une

Tags: , ,

Lillers: Rencontre avec Pascal Deltour, le mythique vendeur de cycles de la rue de Pernes

Publié le 01 novembre 2018 par Administrateur

Qui n’a jamais entendu ou prononcé cette locution de deux mots: « Chez Deltour », ou « A mon Deltour ». Deltour, un monument de Lillers, commerce de deux-roues inébranlable de la rue de Pernes qui fait un peu figure de dernier des mohicans. Rencontre avec Pascal Deltour, le patron des lieux.

Des années que nous n’avions pas franchi la porte de chez Deltour. La dernière fois, c’était pour la révision d’un vélo avec les parents ou pour acheter du mélange pour la meule d’un copain, on ne sait plus bien. À peine le pied posé dans le show-room, une douce odeur de cambouis chatouille les narines. Pas désagréable du tout. C’est un peu comme l’odeur des confitures de grand-mère, elle vous transporte des années en arrière. Le flash-back est juste un peu moins fruité. Pascal Deltour nous accueille derrière son comptoir, un peu pressé par le boulot à l’atelier, les clients qui l’appellent pour prendre des nouvelles de leurs montures ou demander un devis, et les commandes à passer. Nous n’avions pas pris rendez-vous pour l’interview, de peur d’essuyer un refus. Un passage à l’improviste semblait plus approprié. Après une légère hésitation, Pascal Deltour, 58 ans, prend le temps de raconter sa boutique, d’évoquer son parcours de vendeur et de réparateur de cycles et motocycles. Toute sa vie, ou presque. « C’est mon grand-père qui a lancé le magasin avant-guerre. Mon père a ensuite repris l’affaire, il était alors le plus jeune commerçant de France. À l’âge de 14 ans, j’ai commencé à travailler avec lui. On vendait des cycles, mais aussi des articles de puériculture. Des voitures d’enfants on en a vendu à la pelle. »

Les mobylettes sont mortes, vive les mobylettes
Aujourd’hui, Pascal Deltour travaille seul dans son magasin. Raymond, son papa, vient de temps à autre lui faire un petit coucou. Dans le hall d’exposition les mobylettes ont disparu. Ne reste plus qu’un vestige. Les scooters ont pris la place, toute la place ou presque, se disputant l’espace avec les vélos électriques. L’époque n’est plus la même. Pascal Deltour nous apprend une drôle de nouvelle: « Les mobylettes, ça n’existe plus. Les vogues, les 103, tout ça c’est terminé. Comme les moteurs deux temps d’ailleurs ». Incroyable mais vrai. Si vous aviez envie d’acheter une mob chez l’illustre revendeur Peugeot de la rue de Pernes… eh ben c’est niet, pas possible. Dingue quand même. Pour faire court, les mobylettes ne répondent plus aux normes de sécurité… Les scooters en revanche, oui. Allez comprendre. Forcément, la question nous taraude. Comment vont les affaires? « Il y a des hauts et des bas, concède le patron. On travaille surtout l’été. Après, le vélo électrique fait franchement du bien. Pourtant je n’y croyais pas du tout. » L’époque a changé. Pascal Deltour a évolué lui aussi, pour continuer à faire vivre son échoppe. Et il ne se plaint pas le moins du monde. Il faut dire aussi, et ça c’est bon pour les affaires, qu’il est le seul pour ainsi dire dans le secteur à être sur ce créneau-là. « A mon » Deltour, on y vient de Béthune, Calonne-Ricouart ou Auchel. Pas forcément de Lillers. De quoi tenir quelques années encore, jusqu’à la retraite, programmée en… Pas programmée du tout en fait: « Je ne sais pas quand. Ce qui est sûr c’est que ça va être difficile d’arrêter du jour au lendemain ». Toute sa vie on vous disait. A.Top, 62190.fr

Commentaire (1)

Lillers: une cagnotte lancée en faveur du petit Naël, atteint d’une leucémie rare

Publié le 29 octobre 2018 par Administrateur

Né le 13 septembre 2018 à la polyclinique de Divion, le petit Naël a été immédiatement transféré à l’hôpital Jeanne-Deflandre à Lille, pour une forte suspicion de leucémie. Le nouveau-né présentait en effet, à la naissance, des tâches violacées sur tout le corps… Le verdict tombe. Les hématologues annoncent aux parents que leur deuxième enfant est atteint d’une leucémie aiguë myeloblastique, une forme de leucémie rare dont on ne connaît pas bien l’origine. Naël serait le 4e cas au monde connu. « Son cœur fonctionnait au ralenti, témoigne Lolita, la maman du petit Naël. Son foie et sa rate étaient plus gros que la normale, il avait 300 000 globules blancs alors que la norme est entre 10 000 et 30 000… et aucun n’était bon. » Placé en chambre stérile, Naël a d’abord fait une sorte de rémission naturelle, avant que la maladie ne revienne au galop: « Il a fait une semaine de chimiothérapie, avec les conséquences qui vont avec. Il est tout petit, et très faible, explique Lolita. Les médecins ne peuvent pas se prononcer. C’est une forme de leucémie très agressive. » Chaque jour, Lolita et Anthony, son compagnon, se rendent au chevet de leur bébé, à Lille. Le papa, habitué aux déplacements professionnels à la semaine, a été contraint d’arrêter de travailler… Pour les aider financièrement, une cagnotte a été lancée. N’hésitez pas à partager. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: 2e salon de la réception les 10 et 11 novembre 2018

Publié le 27 octobre 2018 par Administrateur

Après le beau succès de la 1re édition l’an passé, l’association Organiz events remet le couvert, samedi 10 et dimanche 11 novembre 2018, avec son 2e salon de la réception, salle Jean-Monnet à Lillers . On ne change pas les ingrédients d’une recette qui plaît. Pour cette année, « pas vraiment de changement, puisque ça a bien marché », annonce Charlotte Leurs, présidente de l’association organisatrice. Les corps de métiers sont quasiment les mêmes, mais les têtes changent un peu. Aussi, on attend quelques touches de nouveauté. Plus de stands, un vidéaste en drone, des gîtes, un food-truck, plus de voitures américaines dehors, des calèches, dont celle de Cendrillon… et puis aussi, changement de photographe, changement de styliste pour les robes de mariées: Une créatrice calaisienne fera le déplacement à Lillers, et mettra en avant ses robes lors de défilés – toujours très attendus- teintés d’innovation. Un DJ accompagnera en effet les mannequins lors de leurs prestations, et on parle aussi, à demi-mot, d’un joli bouquet final… On n’en dira pas plus, histoire de garder l’effet de surprise. Les enfants ne seront pas en reste puisque des animations sont aussi organisées pour eux: sculptures de ballon, maquillage, magie… Rendez-vous donc samedi 10 novembre à partir de 14h (et jusqu’à 18h), ainsi que le dimanche 11 novembre de 10h à 18h. 62190.fr
Horaires des défilés: samedi à 16h20; dimanche à 11h, 15h et 17h.
Inauguration officielle samedi 10 novembre à 16h.
Entrée gratuite.

Commentaire (0)

Lillers: nouvel enrobé pour les rues d’Hurionville et du Général-De-Gaulle

Publié le 24 octobre 2018 par Administrateur

C’était très attendu par les riverains. Et par le maire de Lillers aussi, Pascal Barois, qui a multiplié les demandes auprès du Conseil départemental pour que les rues d’Hurionville et du Général-De-Gaulle retrouvent une chaussée digne de ce nom. Depuis lundi, des travaux de rabotage sont opérés dans ce secteur, occasionnant, forcément, des modifications de circulation. Jeudi 25 octobre, un nouvel enrobé doit être posé. Enfin! 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: le passage à niveau du Boulevard de Paris fermé du 5 au 8 novembre

Publié le 24 octobre 2018 par Administrateur

Dans le cadre des travaux d’entretien de la voie ferrée sur le passage à niveau N°111 situé au Boulevard de Paris, la circulation routière et piétonne interrompue, du lundi 5 novembre à 8h au jeudi 8 novembre à 18h, annonce la Ville de Lillers. Pour les véhicules venant de Burbure, une déviation sera mise en place par la rue d’Hurionville et la rue du Château. Les usagers venant du centre-ville de Lillers seront déviés vers la rue de la Gare. 62190.fr

Commentaire (0)

Football: la bonne perf des Lilléroises à Villeneuve-d’Ascq

Publié le 24 octobre 2018 par Administrateur

Bonne opération dimanche 21 octobre pour le FC Lillers en Régionale 1 féminine. En déplacement à Villeneuve-d’Ascq, les Lilléroises ont ouvert le score en première période grâce à un nouveau coup-franc d’April Dubois. 1-0 à la pause, les Artésiennes vont doubler la mise peu après le repos, par l’intermédiaire de Stéphanie Baude, à la réception d’un coup-franc d’April Dubois. Solides défensivement, les protégées de Ludovic Bosseau ont néanmoins concédé la réduction du score, ce qui a donné un peu plus de piquant à la rencontre. L’arbitre de la rencontre a en effet accordé un pénalty aux Villeneuvoises en fin de partie, et exclu April Dubois. 85E minute de jeu, Julie Pruvost stoppe le pénalty, avant qu’Eulalie Destombes ne scellent le sort de la rencontre à la 98e minute de jeu. Les Lilléroises s’imposent 3-1 et grimpent à la 6e place du classement avant la réception d’Amiens ce dimanche. 62190.fr

Commentaire (0)

Football: les filles qualifiées, les messieurs éliminés

Publié le 19 octobre 2018 par Administrateur

Au 1er tour de la Coupe de la Ligue des Hauts de France féminine, les filles du FC Lillers étaient en déplacement à Steenvoorde, dimanche 14 octobre. Face à une équipe de district combative, les protégées de Ludovic Bosseau ont assuré le coup en ouvrant le score en première période. Au-dessus de leurs adversaires, les Artésiennes ont déroulé en seconde période, pour finalement s’imposer quatre buts à rien. De bon augure avant le périlleux déplacement à Villeneuve d’Ascq en championnat de Régionale 1. Un match qu’il serait bon de gagner, pour se donner un peu d’air au classement.
L’après-midi, les seniors A messieurs recevaient Sains-en-Gohelle pour le compte du 4e tour de la Coupe d’Artois. Face à une équipe qui évolue une division au-dessus (D3), les Lillérois ont fait jeu égal, en témoigne le score de parité au terme des 90 minutes de jeu (2-2). Mais les hommes de Stéphane Michalski ont cédé lors de l’exercice des tirs au but (2-4). 62190.fr

Commentaire (0)

Basket-ball: objectif maintien pour les Lillérois

Publié le 17 octobre 2018 par Administrateur

Première défaite de la saison, vendredi 12 octobre, pour les basketteurs lillérois qui recevaient Calais, salle Delplace. Un match entre deux équipes fatiguées de jouer l’une contre l’autre, un match compliqué pour les Lillérois, pas encore tout à fait prêts en ce début de saison: « Notre préparation a été un peu tronquée, explique le président du club, Patrice Barbaut. Des retours de vacances tardifs, des blessures, des joueurs qui reprennent seulement maintenant… Vendredi, nous avons joué face à une équipe jeune, qui s’est jetée sur tous les ballons, une équipe qui elle, était prête. » Résultat, Lillers s’incline logiquement 73-80, dans sa salle, après deux succès probants à Isbergues et Linselles. L’objectif des Lillérois est clair: promus en Régionale 3, ils vont essayer d’obtenir le maintien rapidement: « Ça va être compliqué, témoigne Patrice Barbaut. Aucune équipe ne sera décrochée. Nous ne sommes que 13 dans la poule, il y aura un gros ventre mou. » Il va donc falloir batailler dur. Dimanche 21 octobre, Lillers reçoit Coquelles. Le 7e, contre 5e… déjà un match important, pour ne pas être englué après cinq journées dans ce ventre mou. A.Top

Commentaire (0)

Lillers: encore un succès pour l’APE les p’tits loups d’Hurionville

Publié le 15 octobre 2018 par Administrateur

2e repas de l’association des parents d’élèves « les p’tits loups d’Hurionville », samedi 13 octobre, sur le thème d’Halloween, et deuxième succès pour l’APE puisque pas moins de 230 convives ont répondu à l’invitation. Une centaine de participants déguisés ou grimés (ce qui leur a donné droit à une boisson gratuite), une piste de danse bondée, carbonnade, tartiflette, hachis parmentier et saucisses frites au menu, les ingrédients visiblement d’une soirée réussie. À noter la présence des enseignantes des écoles Les Moulins et Delahaye, preuve d’une certaine osmose entre ceux qui font la vie des écoles d’Hurionville. 62190.fr

Commentaire (0)

Les féminines du FC Lillers battues par Calais

Publié le 10 octobre 2018 par Administrateur

En Régionale 1 féminine, le FC Lillers s’est incliné face à Calais, un des favoris au titre, dimanche 7 octobre. En début de rencontre, les Lilléroises ont tenu la dragée haute aux Maritimes, elles auraient même pu ouvrir le score… mais les Calaisiennes ont pris l’avantage après le quart d’heure de jeu. 1-0 à la pause. Au retour des vestiaires, les Artésiennes ont été les premières à se mettre en évidence, mais les Calaisiennes ont doublé la mise. Dur à encaisser pour les Lilléroises qui ne reviendront pas. Calais ajoutera un 3e but, presque anecdotique, Eulalie Destombes réduira le score en fin de rencontre. Prochaine rencontre de championnat à Villeneuve-d’Ascq, le 21 octobre. Dimanche 14 octobre à 10h, les Lilléroises affrontent Steenvorde sur son terrain. 62190.fr

Commentaire (0)

Tags: , ,

Lillers : « Quels livres dans ma valise? », portraits d’Afrique et jeux du monde à la médiathèque

Publié le 10 octobre 2018 par Administrateur

Qu’est ce que nous pourrions faire samedi ? Nous vous proposons de voyager ! Et si vous faisiez une escale à la médiathèque Louis-Aragon ? Pendant la quinzaine dédiée au voyage, de multiples activités sont organisées. Samedi 13 octobre, sont programmés : l’évasion par la lecture à 10h , le voyage par l’image avec le vernissage de l’exposition « Portraits d’Afrique » à 12h et enfin la découverte du monde via les jeux de l’association Wellouëj de 13h30 à 17h30.  62190.fr
Plus d’informations par téléphone au 03 21 61 11 22 ou via le site internet www.bm-lillers.fr

 

Commentaire (0)

Un Lillérois fait Saint-Brieuc – Calonne-Ricouart, sans permis ni assurance

Publié le 10 octobre 2018 par Administrateur

Un Lillérois de 23 ans était jugé devant le tribunal correctionnel de Béthune, mardi 9 octobre. Déjà condamné à 11 reprises, il est actuellement sous les verrous. Afin de s’éloigner de ses mauvaises fréquentations, il avait emmené sa famille vivre dans les Côtes d’Armor il y a quelques mois. Il a d’ailleurs été condamné en février dernier par le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc à 4 mois de prison pour une conduite sans permis et un défaut d’assurance. 4 mois plus tard, le 1er juin dernier, il se dispute avec sa concubine qui décide de rejoindre le Pas-de-Calais. Dans un moment de stress et de panique, il prend sa voiture et revient lui aussi dans le Nord. Il roule pendant plus de 6 heures, sans permis ni assurance. De passage à Calonne-Ricouart il est intercepté par les policiers. Il a été condamné à 6 mois d’emprisonnement ferme, à une amende de 100€. L’état de récidive lui vaut la confiscation de sa voiture. 62190.fr

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here