Duck in city

Un canard à Lillers. Pas enchaîné du tout, totalement maitre de ses faits et gestes. Pas déchainé non plus. Non, un canard sympa, honnête, un canard qui se focalise sur Lillers et ses habitants, ses sportifs, ses musiciens, ses personnages emblématiques, ses jeunes… sur son histoire aussi. Un canard à Lillers se justifie, ça n’est pas une première de toute façon. On ne dirait pas au premier regard, mais notre cité souvent décriée est un endroit « stratégique ». Sortie « number five » de l’autoroute des Anglais, à deux heures et quart de Paname, à deux heures de Bruxelles, trois de Londres, à cinquante minutes de Lille… on pourrait plus isolé. Sans oublier… à 20 petites minutes du Kes-West! (Rires). Toute plaisanterie mise à part, Lillers n’est pas un « trou » où il ne se passe rien. En terme de culture et de sport (par exemple), des choses se font (et se défont parfois malheureusement), en tout cas les choses bougent. Sans être nombriliste, Lillers n’a pas à rougir (rires encore). Il y a certes quelques déjections canines immondes, quelques individus troublant l’ordre public, mais il y a aussi un office de tourisme qui n’a rien à envier à ceux de ses voisins, un Lycée que toute la région nous envie, un complexe sportif dernier cri, des concerts, des expos, des banques, des commerces, des restos, et enfin, (n’en déplaise à certains) bientôt un musée de l’écriture. La liste n’est pas exhaustive, mais elle suffit à démontrer l’intérêt de la chose. 62190.fr se veut être un média de Lillers, pour Lillers… toute idée est bonne à prendre, n’hésitez pas à nous contacter.

Advertise Here
Advertise Here