Archive | mars, 2019

5×2 places à gagner pour le gala de boxe de Divion, samedi 6 avril

Publié le 31 mars 2019 par Administrateur

Samedi 6 avril à partir de 20h, l’Athletic Boxing Divion-Calonne organise son traditionnel gala de printemps au complexe sportif de Divion. Au programme, 12 combats: 10 amateurs, avec notamment le senior de l’ABDC Nicolas Guffroy, mais aussi Gabin Locquet, l’Allouagnais de Divion-Calonne, tout récent champion de France cadet des moins de 50 kg. Il sera opposé à un boxeur de la région parisienne. Combats phares de la soirée, les deux rencontres professionnelles évidemment: le premier rendez-vous pro d’Éva Debacker, 19 ans, chez les moins de 60 kg; le 9e de Jonathan Leclercq, 32 ans, moins de 75 kg, qui comptabilise 4 victoires pour autant de défaites.
Prix des places: 3 euros en prévente jusqu’au 5 avril (à l’atelier de Shana, 205 boulevard de Paris à Lillers) ; 5 euros après le 5 avril; 30 euros la table VIP de 8 personnes. 62190.fr vous propose de remporter 5×2 invitations pour ce gala de boxe anglaise, en répondant à la question suivante: Combien Éva Debacker compte-t-elle de combats professionnels à son actif?
Envoyez votre réponse en message privé sur la page Facebook de 62190.fr. Les cinq premières personnes à bien répondre gagneront chacune deux places!

Commentaire (0)

Repas couscous avec les cyclotouristes de Burbure

Publié le 31 mars 2019 par Administrateur

[Publicité] L’association cyclotouriste La Scyrendale à Burbure organise un repas couscous
le dimanche 14 avril, à partir de 12 heures, à la salle polyvalente, rue des Écoles à Burbure.
Menu : apéritif (un), couscous, fromage, tarte, café.
Tarif : 18 €
Inscriptions au 03 21 57 23 82 ou 03 21 65 37 31.

[Annonce 2019 03 20]

Commentaire (0)

Lillers: tir du Roy dimanche 31 mars au Brûle

Publié le 30 mars 2019 par Administrateur

Dimanche 31 mars, les Archers Saint-Sébastien organisent Le tir du Roy, au stade du Brûle à Lillers. Début du concours de tir à l’arc à la perche à 10h, remise du prix challenge d’hiver et du trophée du Roy à 12h, salle Saint-Sébastien. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: au Bar à thèmes L’Instant, c’est soirée célibataires le jeudi, karaoké le dimanche!

Publié le 28 mars 2019 par Administrateur

[Annonce] Marre d’être célibataire, envie de rencontrer du monde? Le bar à thèmes L’Instant, place Jean-Jaurès à Lillers organise chaque jeudi des soirées destinées aux cœurs à prendre. Prenez note, bookez un rendez-vous chez le coiffeur si besoin, la prochaine, ce sera le jeudi 4 avril.
Et pour ceux qui adorent chanter, seuls, ou entre amis, L’Instant se transforme aussi chaque dimanche en salle de karaoké. Deux bonnes raisons de vous rendre sans tarder dans votre bar à thèmes. Bonne soirée assurée!
[annonce 2019 0329]

Commentaire (0)

Municipales 2020: Michel Rose sera candidat à la mairie de Lillers

Publié le 28 mars 2019 par Administrateur

Rares sont celles et ceux à Lillers qui savent… Alors l’annonce va immanquablement faire l’effet d’une bombe. Michel Rose conduira une liste aux prochaines élections municipales. Une liste qui a déjà un nom : Lillers, le renouveau.

L’homme est bien connu dans la ville dont il a été le percepteur pendant 17 ans. Il y habite depuis 42 ans et s’est impliqué dans la vie associative, ayant notamment été président de l’AS Lillers. De par la profession qu’il a exercée, c’est évidement un spécialiste de la gestion des collectivités et il entend bien mettre son expérience au service d’une ville qu’il aime… « Si ce n’était pas le cas, j’en serais parti depuis longtemps ».
Les finances sont évidemment son domaine de prédilection. Pas question pour lui de faire le procès du passé et il sait combien il est difficile aujourd’hui, d’obtenir des financements. « Je n’attends rien du ciel », explique-t-il. Alors, avant de vouloir faire des promesses qui ne pourraient être tenues, il veut une analyse financière rétrospective de la ville, faite par les services de la trésorerie municipale. Qu’elle soit présentée par le receveur et que rien ne soit caché. Pour lui, Lillers doit essayer de revenir à un meilleur autofinancement et diminuer les dépenses inappropriées. Lillers a besoin d’un maire à temps plein, pouvant s’appuyer sur une équipe d’élus disponibles et sur une direction générale des services qui tienne toute sa place. « Le ou la DGS est un maillon essentiel », dit-il.

Retrouver une ville dynamique, propre et sécurisée
Michel Rose a connu une ville dynamique, propre et sécurisée. Il veut la retrouver, en s’appuyant sur une police municipale qu’il veut créer. « Cela a un coût », concède-t-il, mais pour lui, il faut en passer par là. Elle devra être constamment présente sur le terrain, pour sécuriser… et contribuer à la propreté de la ville.
Parmi ses projets, il veut des liaisons douces (chemins piétonniers, pistes cyclables), une navette entre les hameaux et le centre-ville (au moins le jour du marché). Pour lui, la restructuration du marché qui a été faite, est une bonne chose mais il veut aller plus loin : mettre davantage d’animation dans le centre-ville en redynamisant la braderie, en y remettant une brocante, en organisant une journée Lillers, ville ouverte, en restructurant la place Salengro (s’il y a moyen techniquement et financièrement). Michel Rose dit encore son attachement au Brûle qui doit être préservé de nouvelles constructions, valorisé, et sécurisé…

Qu’en est-il du musée de l’Écriture?
Lillers a dépassé le cap des 10 000 habitants. Pour Michel Rose, l’important aujourd’hui n’est pas d’en avoir plus mais de ne pas en perdre. Alors il faut une ville agréable à vivre d’où son attachement à la vie associative, à la qualité du patrimoine (une de ses passions) pour lequel il veut un élu référent, à la vie culturelle. Michel Rose pose la question du musée de l’Écriture. Qu’en est-il de la collection, du bâtiment ? N’y a-t-il pas là matière à travailler avec la Communauté d’agglomération de Béthune-Bruay ? À propos, la collaboration avec la communauté d’agglo, il la veut fructueuse, sans fiscalité débordante. Et de regretter qu’il n’y ait pas de vice-présidence pour un élu du canton de Lillers.

Pour l’heure, Michel Rose travaille à la constitution de sa liste. Il sait pouvoir compter sur quelques soutiens et déjà quelques personnes se rangent derrière lui et se mettent en ordre de bataille… Des gens d’expérience et des jeunes (le plus jeune a 22 ans). Pour lui, comme pour d’autres, il lui faut trouver des femmes mais il se montre confiant. À 73 ans, il affiche tout son dynamisme : « J’aurais voulu avoir dix de moins, dit-il, mais je suis en bonne santé et bien entouré ». Il sait aussi ne pas avoir d’ennemis. Alors rien ne l’empêche d’afficher son idéal pour la ville.- Philippe Vincent-Chaissac / Votre Info

Commentaire (0)

Dernier hommage à Antoinette Pouilly, vendredi 29 mars à l’église de Rieux

Publié le 28 mars 2019 par Administrateur

Suite a la tragédie qui a touché notre famille par le décès de Melle Antoinette Pouilly, institutrice retraitée, survenue à Lillers le Samedi 16 Mars 2019. À vous amis, anciens élèves, voisins, qui aimeriez rendre une dernière marque de sympathie a Antoinette, c’est avec douleur que nous partageons le faire part de ses funérailles.

Commentaire (0)

Lillers: The Spitfires en concert, samedi 30 mars à L’Abattoir

Publié le 26 mars 2019 par Administrateur

The Spitfires​ est un groupe de quatre musiciens basé à Watford, ​dans la banlieue nord-ouest de Londres, ​composé de l’auteur-compositeur Billy Sullivan au chant lead et à la guitare, Sam Long à la guitare basse / basse, Matt Johnson à la batterie et George Moorhouse aux claviers. The Spitfires, c’est un large éventail d’influences allant du reggae et du ska au punk et à la soul. Ce melting-pot a contribué à donner un son et un style bien définis au groupe qui revendique l’influence du Clash, Billy Bragg, The Jam ou Supergrass.
Samedi 30 mars à L’Abattoir

Commentaire (0)

Un groupe franco-allemand de passage à La Plume lilléroise

Publié le 26 mars 2019 par Administrateur

Photo Votre Info

Dix-huit lycéens de Marsberg sont arrivés hier après midi d’outre Rhin à Lillers où ils séjourneront une semaine dans le cadre d’un échange avec des élèves du lycée Anatole-France. Ce mardi matin a été le moment de s’immerger dans la vie lilléroise avec la découverte d’un sport traditionnel méconnu en Allemagne et, malheureusement, de moins en moins pratiqué en France: le javelot tir sur cible. Accueillis par les responsables et animateurs de la La Plume lilléroise, ils se sont initiés à la pratique de cette discipline typiquement nordiste (même s’il y a des championnats de France) qui demande adresse, concentration et endurance. Une découverte pour les jeunes Allemands mais aussi pour les jeunes Français. Une inititiation à la pétanque a également été proposée. Cette après-midi, tous les élèves seront en cours mais demain, ils iront découvrir Bergues et la ville de Dunkerque avec les visites du musée portuaire et du Duchesse Anne. Jeudi, c’est le tourisme de mémoire qui sera au programme avec les visites des cimetières de Lorette (nécropole national et Anneau de la mémoire) et de Neuville-Saint-Vaast (cimetière allemand) avec entre deux un passage à Arras pour une ascension du beffroi. Vendredi le groupe franco-allemand ira à Paris (bateau mouche et principaux monuments). Le week-end se passera en famille, lundi étant le jour de la visite de Saint-Omer (sous forme de rallye) et du marais de Salperwick, tout le monde étant reçu (18h), au retour, en mairie de Lillers. Le groupe allemand repartira mardi matin. À noter, que trois autres jeunes Allemands, arrivés également hier, sont là pour deux semaines, cette fois dans le cadre d’un stage qu’ils effectuent respectivement à la médiathèque, à la maison pour tous et à l’école Prévert.

Commentaire (0)

Lillers: quatre mois de prison pour récidive de conduite sous l’empire de l’alcool

Publié le 25 mars 2019 par Administrateur

Un Lillérois âgé de 27 ans a été condamné par le tribunal correctionnel de Béthune, ce vendredi 22 mars, à 3 mois de prison ferme et à la révocation d’un mois de son sursis. Le 15 mars dernier, vers 23 heures, il est contrôlé par les services de police à Lillers. Ces derniers procèdent au dépistage de l’imprégnation à l’aide de l’éthylotest. Il se révèle positif, son taux est mesuré à 1,02 gramme d’alcool par litre de sang. Devant les enquêteurs, il a déclaré qu’il revenait de Maisnil-les-Ruitz, d’une soirée d’anniversaire où il a bu 4 ou 5 bières. « Je devais rentrer chez moi, ma copine enceinte avait mal au ventre ». Sans profession et sans ressource, le prévenu, père d’un enfant, a échappé au mandat de dépôt, ainsi qu’à la confiscation de sa voiture, malgré son état de récidive. 62190.fr

Commentaire (0)

Foulées lilléroises : victoires biachoise et saint-venantaises

Publié le 24 mars 2019 par Administrateur

Le Biachois Reynald Kusen a remporté le 10 km.

Les coureurs sont unanimes… C’est une belle épreuve. Pourtant, les Foulées lilléroises ne décollent pas en terme de participation et le fait que cette 3e édition ait été techniquement organisée par le Saint-Venant athlétisme, n’a rien changé à l’affaire. La commune qui a souhaité le retour d’une course pédestre dans la ville va réfléchir à ce qu’elle fera l’an prochain… Sans doute qu’une autre formule sera testée.

Cette année encore, le parcours empruntait pour une bonne part les allées du parc du Brûle et quelques portions de bitume… Pas vraiment une course sur route, pas vraiment une course nature non plus… C’est peut-être cela qui rebute les concurrents d’autant que les relances très nombreuses ne sont pas propices aux chronos. Quoi qu’il en soit, les engagés n’ont pas couru à moitié. Sur le 10 km, c’est un Biachois, Reynald Kusen qui s’est imposé… Un cavalier seul devant Sébastien Sypczuk, deuxième, qui est actuellement en préparation du marathon de Paris, la troisième place étant prise par le Saint-Venantais Sylvain Duhautois. Chez les féminines : victoire de Sandrine Bemka (non licenciée).
Un peu plus tôt dans la matinée, s’était couru le 5 km où les sociétaires du Saint-Venant athlétisme ont fait la loi.

Arnaud Cokelaer a dominé l’épreuve du 5 km.

Derrière le vainqueur Arnaud Cokelaer qui sort de sa saison hivernale sur piste (il a participé aux France masters), il faut noter que ce sont deux Lillérois qui ont pris les 2e et 3e places : Stéphane Bossart qui, lui, était récemment aux championnats de France de cross, et Lucas Rosiaux. Au pied du podium : un autre Lillérois, actuellement non licencié, Thibault Grac. Chez les filles, victoire de la junior saint-venantaise Louise Parent.

Sur le 5 km Louise Parent s’est imposée chez les féminines.

En clôture de la matinée avaient lieu les courses de jeunes. Outre celle des écoles d’athlétisme qui ne donnent pas lieu à classement, il y avait des poussins, des benjamins et des minimes avec pour l’essentiel des coureurs du Saint-Venant athlétisme (résultats ci-dessous).

Les classements : 5 km 10 km Benjamins-minimes Poussins 

Commentaire (0)

Lillers: plusieurs couples surpris en train de s’accoupler dans le parc du Brûle

Publié le 24 mars 2019 par Administrateur

La maman et ses trois filles n’en revenaient pas, dimanche 24 mars en fin de matinée: « Je n’avais jamais vu ça. Y’en avait plein, c’était trop beau. En plus j’étais avec mes filles, c’était génial pour elles de voir ça ». Alors qu’elles se rendaient sur le parcours des Foulées lilléroises, elles ont surpris, dans l’un des étangs du Parc du Brûle à Lillers, des couples de crapauds en plein accouplement. Un spectacle digne d’un cours de sciences nat’, mais en vrai de vrai: « C’est le bruit de plouf qui m’a fait regarder. On a fait le tour de l’étang, il y avait une quinzaine de couples, et plein d’œufs. Quand je pense que  quand j’étais petite la maîtresse nous avait demandé d’aller chercher des œufs de grenouilles, qu’on a arpenté les fossés avec mon père sans jamais rien trouver… » C’était l’instant mignonite du week-end. 62190.fr

Commentaire (0)

Des artistes lillérois exposent à Burbure

Publié le 24 mars 2019 par Administrateur

Quelque 80 toiles sont exposées depuis hier matin à la salle du Faubourg à Burbure. Des œuvres réalisées par les membres des ateliers d’artistes du foyer des jeunes de Lillers et de la Maison pour tous, animés dans les deux cas par Sabine Vedel. L’exposition est organisée dans le cadre de l’opération départementale du Printemps des artistes et permet de mettre en valeur le travail réalisé durant plusieurs mois sur des thèmes précis. Sabine Vedel explique que les peintres du FLJEP ont été invités à prendre en compte que « le noir n’est pas une couleur », ce qui les a obligés à « créer leur noir de différentes façons ». L’Afrique tient par ailleurs une place de choix dans les différentes toiles exposées aux côtés d’illustrations de chansons, thème en cours.
À la maison pour tous, l’accent a été mis sur la couleur avec les chats de Rosina et tout un travail sur le surréalisme : Picasso, Kandinski, Dali, Miro… Mais l’on ne s’est contenté de peindre. Recherche biographique, interprétation de l’œuvre. Un « aller-retour constant et inspirant », écrit Bruno Dallongeville, président de la MPT, dans le book qui a été réalisé.

Exposition encore ouverte aujourd’hui, de 10h à 18h. Entrée gratuite.

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here