Archive | janvier, 2019

Lillers: Dédale, ou la folle journée de Winnie Vils, le 13 février au Palace

Publié le 31 janvier 2019 par Administrateur

Le Palace accueille Dédale, ou la folle journée de Winnie Vils, dernière création de La clefs des chants, mercredi 13 février. Quand Winnie Vils se réveille, elle ne se sent plus la même. Elle ne sait pas si elle a dormi juste une nuit ou toute une vie. Son rêve l’a amenée à rencontrer des personnages fantasques, clownesques et grotesques dont elle ne sait d’où ils viennent et pourquoi ils sont apparus. La journée – ou est-ce sa vie entière – qui va suivre, va être l’occasion pour elle de faire un voyage, une folle balade accompagnée de ses complices (Monteverdi, Satie, Poulenc, Bach, Cage, Piazzolla, Barbara et les autres). Elle va chanter, rire, pleurer, crier, danser ; s’affirmer surtout et peut-être, au travers des dédales, se frayer un chemin au creux de la solitude, et trouver un sens dans l’absurdité.
Dans ce spectacle musical poétique et intime, trois artistes, trois facettes d’une même femme, tissent avec leurs voix, leurs corps et leur instrument un scénario surréaliste qui ne comporte aucune frontière de répertoires, de langues ou de gestes. L’univers est fellinien ; ils y inventent un espace décalé, paradoxal, mouvant, où « vivre est une folie totale et magique ». Rens. 03 21 54 72 78

Commentaire (0)

Lillers: stage de danse hip-hop du 18 au 22 février

Publié le 31 janvier 2019 par Administrateur

Votre enfant rêve de s’essayer à la danse urbaine? Ce stage est fait pour lui! Proposé par la ville de Lillers, un stage de danse hip-hop se tiendra au Palace du 18 au 22 février. Les enfants seront répartis en deux groupes d’âge: 6-9 ans, de 9h à 10h30; 10 ans et plus, de 10h45 à 12h15. Les inscriptions se font auprès du service culturel au 03 21 54 72 78. Attention, les places sont limitées à 15 enfants par groupe. Les enfants des quartiers prioritaires qui n’ont jamais participé aux stages sont prioritaires. Petite info sympa: c’est complétement gratuit!

Commentaire (0)

Lillers: belle surprise pour les jeunes reporters du collège René-Cassin

Publié le 31 janvier 2019 par Administrateur

Belle rencontre pour les jeunes reporters du collège René-Cassin à Lillers. Jugez plutôt: Dimanche 27 janvier, le triple-sauteur burkinabé Hugues-Fabrice Zango, licencié à l’Artois athlétisme, a signé l’une des grosses performances du meeting de Paris. L’étudiant béthunois entraîné par Teddy Tamgho a remporter le concours avec une marque mesurée à 17,58 m, soit la meilleure performance mondiale de l’année, mais aussi le record d’Afrique, qu’il améliore de plus de 20 centimètres ! À 25 ans, Hugues-Fabrice Zango est clairement en train de franchir un cap… Ce jeudi 31 janvier, l’athlète était de passage à l’Arena stade couvert de Liévin, où officient depuis trois jours les jeunes reporters du collège René-Cassin. Belle rencontre pour les collégiens (qui ont aussi fait la connaissance de Nathalie Costantini, directrice de l’UNSS) avec celui qui sera l’une des têtes d’affiche du prochain meeting d’athlétisme de Liévin. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: seize élèves du lycée Anatole-France en voyage à Marsberg

Publié le 31 janvier 2019 par Administrateur

Dans le cadre du jumelage Lillers-Marsberg , qui a fêté ses 50 ans en juin dernier, une délégation lilléroise du lycée Anatole-France est arrivée lundi 28 octobre dans le Sauerland. 16 élèves de seconde et première accompagnés de leurs professeurs d’Allemand, Corinne Weppe et Corinne Ternois Rhénanie-du-Nord-Westphalie (Allemagne). C’est ainsi que les professeurs Corinne Weppe Corinne Ternois, ont été accueillis par Bernd Dinkelmann, maire adjoint de Marsberg, le comité de jumelage allemand, représenté par Karl-Heinz Berger, Bernd Dinkemann et Suzanne Fobbe, mais aussi par Markus Bohnensteffen, directeur du lycée Carolus-Magnus de Marsberg et de nombreux professeurs.
Programme chargé
Une fois les contacts pris avec les familles d’accueil et la visite guidée du lycée effectuée, les choses sérieuses ont débuté dès mardi avec la randonnée guidée de Obermarsberg, puis direction la charmante ville de Paderborn, mercredi. Les lycéens lillérois terminent le mois de janvier à Willingen, cité connue pour ses attractions sportives. Au programme : patins à glace, mini golf et surtout la montée à Ettelberg en télécabine, afin d’accéder sur les hauteurs de Strycktal, réputée pour son tremplin de saut à ski. Si le week-end à venir sera synonyme de repos dans les familles, vendredi, notre petit groupe de lillérois se dirigera vers Kassel. Le retour des germanistes est prévu mardi.

Commentaire (0)

La neige est tombée à Lillers: le diaporama de vos photos

Publié le 31 janvier 2019 par Administrateur

Météo France l’avait annoncé, Météo France ne s’était pas trompé. La neige est tombée mercredi 30 janvier à Lillers et dans l’Artois. Pour bien faire, les flocons sont tombés un mercredi, jour des enfants… La rédaction vous avait proposé de nous envoyer vos images, vous avez été quelques-uns à le faire. Pour ça, merci! Comme promis, un (petit) diaporama photos, en attendant le nouvel épisode neigeux prévu ce jeudi 31 janvier en fin de journée. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: la Chambre régionale des comptes va se pencher sur les comptes de la Ville

Publié le 30 janvier 2019 par Administrateur

Jeudi 24 janvier se tenait le conseil municipal de Lillers à l’hôtel de ville. Une assemblée qui n’avait pas de quoi déchaîner les passions -toutes les délibérations ont d’ailleurs été adoptées à l’unanimité- mais qui s’est conclue par une annonce du maire de la ville, Pascal Barois: « La Chambre régionale des comptes a décidé de contrôler les comptes de Lillers pour les années 2013 à 2017 », rapporte La Voix du Nord. Pas une première pour la ville dont les comptes avaient déjà été scrutés à la loupe par la CRC pour la période 2009-2013. Pas une surprise donc, que la Chambre régionale des comptes revienne à la charge, mais Pascal Barois, serein quant au contrôle, s’inquiète du calendrier. Le rapport doit être rendu début 2020, et risque de s’inviter dans la campagne des prochaines municipales… Sa technicité pourrait être soumise à (mauvaise) interprétation. Pas forcément une bonne nouvelle pour la démocratie locale. A.Top, 62190.fr

Commentaire (0)

Cinq collégiens lillérois aux championnats de France d’athlétisme

Publié le 29 janvier 2019 par Administrateur

Photo © PVC / Votre Info

Cinq élèves du collège Cassin à Lillers sont dans les startings blocks. Arrivés ce matin à Liévin, ils vont officier pendant trois jours, en tant que vidéastes, sur les championnats de France d’athlétisme en salle organisés dans la magnifique Arena Stade couvert. Cadre magique puisque c’est là que se déroulera dans quelques jours le meeting du Pas-de-Calais, l’un des plus beaux au monde.
Trois Allouagnais (Marie, Mathys et Mila) et deux Lillérois (Florine et Rénas), s’apprêtent donc à vivre une bien belle expérience. Pour certains qui ont déjà couvert des championnats de France (athlétisme, kayak-polo, karaté, gymnastique), cela devient presque une routine, mais pour d’autres c’est une grande première très motivante. Accompagnés de leur professeur d’éducation physique, Audrey Bouvart, ils ont pour mission de faire toutes les photos officielles, d’assurer le facebooklive, de réaliser des interviewes et d’emmagasiner des images en vue d’une vidéo de restitution de trois ou quatre minutes. Cela n’a l’air de rien mais c’est une lourde responsabilité qui leur incombe. Et c’est bien là tout l’intérêt de l’opération : parce qu’il faut être très organisé, faire attention au matériel, etc. Les jeunes, évidemment volontaires, sont ravis d’être là pour ces trois jours (ils dorment sur place) et attendent avec impatience la journée de demain qui verra le début des compétitions. Belle façon aussi de toucher du doigt le métier de journaliste de sport… Même s’ils ne se destinent pas à cette profession, ce sera quand même un savoir acquis, toujours utile. P.V-C., 62190.fr

Commentaire (0)

Basket-ball: avant d’affronter le leader Calais, Lillers bat Linselles… à Isbergues

Publié le 29 janvier 2019 par Administrateur

Au match aller, Lillers s’est incliné de 7 points face à Calais, actuel leader.

Les basketteurs lillérois, promus en Régionale 3, ont réalisé une bonne première partie de saison. Et bonne nouvelle, l’année 2019 repart sous les mêmes auspices. Bien que battus par les Attaques en tout début d’année, signant d’une petite défaite de 4 points face au 2e du classement, la fin des matches aller, les Lillérois ont repris leur marche en avant en battant Isbergues le 13 janvier, 78-59, avant la réception de Linselles, dimanche 27 janvier. Face au 9e du championnat, Lillers n’a pas tremblé, avec une victoire probante de près de 30 points (90-61)… victoire acquise à domicile, enfin si on peut dire, puisque la rencontre s’est déroulée à Isbergues, pour cause d’indisponibilité de la salle du Cosec (la salle Gérard-Delplace a été le théâtre de la cérémonie des vœux de la communauté d’agglo). Pour l’heure, le BC Lillers est 4e, à trois points du 3e, Tourcoing, et à égalité de points avec Petite-Synthe, 5e… Petite-Synthe qui se déplace à Isbergues, 12e, dimanche 3 février. Après le prêt de leur salle, les Isberguois seraient bien inspirés de faire un nouveau cadeau aux Lillérois en s’imposant, puisque dans le même temps, le BCL se déplace à Calais, leader qui n’a perdu qu’une seule fois cette saison… et c’était lors de la toute première journée de championnat. Autant dire que la tâche s’annonce ardue pour les sucriers. A.Top, 62190.fr

Commentaire (0)

La neige attendue à Lillers dans la soirée du mardi 29 janvier

Publié le 29 janvier 2019 par Administrateur

« Lillers sous la neige, Lillers sous la neige. Lillers sous la neige, Lillers sous la neige neige neige neige! »

Météo France a placé une quarantaine de départements français en vigilance orange neige et verglas. Le département du Pas-de-Calais est concerné. Si les prévisions annoncent plutôt de la pluie en fin d’après-midi ce mardi 29 janvier 2019, cette dernière pourrait se transformer en neige assez rapidement. Des flocons devraient tomber (en même temps, des flocons qui remontent, c’est rare) dans la nuit de mardi à mercredi. Trois à cinq centimètres de neige sont attendus dans l’Artois. Prudence sur les routes. 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: ivre et sans permis, il fonce sur une automobiliste

Publié le 26 janvier 2019 par Administrateur

La présidente du tribunal, Anne-Lise Jean, tempête, mercredi 23 janvier au tribunal correctionnel de Béthune: « Vous aviez rendez-vous avec le juge d’application des peines le matin, pour un rappel de vos obligations, le soir-même vous conduisez sans permis et en état d’ivresse ». Le prévenu,  un Cauchois âgé de 28 ans, qui a vu sa peine de prison aménagé par le port d’un bracelet électronique répond sans détour: « J’ai déconné, je devais passer la visite médicale pour récupérer mon permis le lendemain ». L’assistance se demande ce qui lui est passé par la tête, le soir du 21 novembre, vers 21 heures. « Après le rendez-vous chez le juge, j’ai voulu profiter de ma journée ». Il répond à l’invitation d’un ami, l’alcool coule à flot, et il reprend le volant complètement ivre avec l’équivalent d’une bouteille de whisky dans le corps.
« J’ai cru qu’il allait me tuer »
Une automobiliste, qui passe par la rue de Pernes à Lillers, observe une drôle de scène. Elle aperçoit une voiture accidentée qui visiblement, vient d’en percuter deux autres en stationnement. Le conducteur tente une manœuvre. Elle le pense en train de stationner, mais quand celui-ci se retrouve en face d’elle, il lui fonce dessus volontairement. À deux reprises. « J’ai cru qu’il allait me tuer, j’ai compris qu’il fallait que je me sauve, j’ai eu peur ». Entre-temps des témoins extirpent l’auteur des faits de sa voiture. Très énervé, il est pris en charge par les pompiers, puis transporté au centre hospitalier. L’intéressé refuse tous les dépistages réglementaires. « Vous savez qu’en cas de décès de la conductrice, c’était un homicide volontaire », précise la présidente. À la barre, le prévenu déclare ne se souvenir de rien. Il regrette: « Je suis malade de l’alcoolisme ». « Malade et délinquant », rétorque le procureur. « Tellement malade qu’il en a sacrifié sa liberté », ajoute t-elle. Condamné à 8 reprises, il écope de 12 mois de prison avec sursis et d’une mise à l’épreuve de 2 ans. Il indemnisera la partie civile à hauteur de 2400€ tous préjudice confondus. 62190.fr

Commentaire (0)

Ham-en-Artois: il y aura bien une 2e édition de l’Ham vintage!

Publié le 25 janvier 2019 par Administrateur

Photo: SH

Bonne nouvelle, Ham-en-Artois va accueillir un nouvel opus de l’Ham vintage, le festival retro lancé l’an dernier par l’association des parents d’élèves de l’école Les Tilleuls. « Save the date », cette 2e édition aura lieu le dimanche 5 mai. Jennifer Raoult, trésorière adjointe de l’asso et une des chevilles ouvrières de l’événement, n’est pas peu fière d’annoncer la poursuite de la saga: « Fin septembre, on a tenu notre assemblée générale. On a confirmé qu’on repartirait pour une 2e édition. Nous avons eu beaucoup de dépenses, mais on a aussi accueilli énormément de monde. » C’était un peu la condition sine qua non pour repartir. Même si tout le monde était chaud pour remettre le couvert, encore fallait-il que l’événement tienne la route financièrement parlant. Et ça roule: « On a en plus appris en fin d’année que la subvention sollicitée auprès du conseil départemental pour la 1re édition était acceptée, poursuit Jennifer. Nous allons refaire la demande ». Tous les feux sont au vert (comme les maillots de l’USH, pour ceux qui connaissent), l’Ham vintage 2e édition est sur les rails.

Photo: SH

Des améliorations, pas de gros changement
Pour 2019, les bénévoles de l’APE auront comme l’an dernier le soutien inconditionnel de la commune: « Ce festival est vraiment un travail d’équipe, poursuit la trésorière adjointe. Tout le monde est impliqué: les membres de l’association, mais aussi les employés municipaux qui nous donnent un énorme coup de main ». Quelques changements sont attendus, enfin plutôt des améliorations: « Les chapiteaux des exposants seront plus proches de la scène, l’année dernière, ils étaient un peu loin. Tout le monde profitera plus de l’ambiance. Aussi, il y aura forcément du renouvellement. Les groupes de musique ne seront plus les mêmes, on espère un prof de danse… J’attends des réponses. » Tout le monde est sur le pont, c’est dans moins de cinq mois… sans oublier de préparer le repas annuel de l’APE, qui se tiendra début mars. Les bénévoles ont du pain sur la planche, mais ils aiment ça. A.Top, 62190.fr

Commentaire (0)

Lillers: l’éclosion tardive de Thomas Fruchart sur les planches du Palace

Publié le 24 janvier 2019 par Administrateur

Samedi 19 janvier, pour la quatrième fois, la compagnie Ni Fées ni affaires jouait « Spectaculaire, spectaculaire! », comédie musicale inspirée de l’histoire du Moulin rouge. Bien rôdé, le spectacle a une nouvelle fois conquis le public du Palace à Lillers. Certains étaient déjà venus, d’autres découvraient, et, comme nous, ont remarqué la présence d’une trombine bien connue en ville. Celle de Thomas Fruchart, le fleuriste de l’atelier floral qui porte son nom. On savait qu’il appartenait à l’atelier théâtre et à l’atelier municipal d’expression. On le savait aussi membre de la nouvelle association Ni Fées ni affaires, mais pour dire vrai, on le pensait plutôt cantonné à un rôle de technicien. On n’avait pas complétement faux, c’est vrai qu’un temps, il était chargé de « lancer les musiques ». Mais un peu éloigné de la vérité quand même. Sur les planches du Palace samedi soir, Thomas nous a surpris. Très à l’aise sur scène, juste dans son jeu de comédien, et particulièrement drôle… on a été bluffé! « Ça étonne beaucoup de monde », s’amuse Thomas. Il faut dire que le bougre a démarré sa « carrière » relativement tard… à 38 ans! « J’adore tout ce qui touche au spectacle, que ce soit du théâtre, de la comédie… Quelque part, monter sur scène m’avait toujours titillé, mais je n’avais pas vraiment le temps. »

« Un vrai potentiel scénique »
Habitué des salles de spectacle parisiennes ou lilloises, il décide un soir d’assister à une comédie musicale « made in Lillers ». « Et franchement, c’était pas dégueulasse, ça le faisait! J’y suis retourné plusieurs fois, parfois même deux fois le même spectacle. Je peux même dire que j’ai préféré le spectacle 1789 de l’atelier municipal que ce que j’ai vu au Zénith de Lille! » Un soir de représentation, Gaëlle Scottu, la metteur en scène de la troupe, le pousse à essayer. Il intègre il y a un peu plus de deux ans l’atelier théâtre, non sans difficultés: « J’étais le plus vieux du groupe, la plupart avaient la moitié de mon âge. Ça fout une claque. Et puis, pour moi qui suis dyslexique, ce n’est pas évident d’apprendre un texte. » Sauf qu’à force de répétition et de travail, ça le fait pour lui aussi. Après Danton dans 1789, il interprète Tito, un des bohèmes un peu tête en l’air de « Spectaculaire, spectaculaire! ». Et ça fonctionne vraiment bien. « On me dit que je m’améliore, glisse Thomas. Moi je ne sais pas trop, mais je m’éclate. » Gaëlle Scottu, qui dirige et l’atelier théâtre, et la compagnie, est de cet avis: « Thomas a de grandes capacités d’adaptation. Il est très à l’écoute et met en application tous les conseils qu’on lui donne. Il a un vrai potentiel scénique. En deux ans, il a su interpréter des personnages très différents. Dans 1789, il a été bluffant! ». Bluffant, c’est le mot. A.Top, 62190.fr

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here