Archive | mars, 2017

L’ancienne gendarmerie jetée sur le pavé

Publié le 27 mars 2017 par Administrateur

Le fronton est tombé vers 10h15.- Photo PVC/Votre Info

Il n’aura fallu que quelques coups de pelle mécanique pour mettre à terre l’ancienne gendarmerie située rue de Verdun. La semaine dernière, ce sont les logements de fonction qui avaient été démolis et ce lundi matin (27 mars) c’est le bâtiment en front de rue qui a été jeté sur le pavé. Le coup de pelle symbolique qui faisait tomber le fronton avec l’inscription Gendarmerie nationale s’est produit vers 10h15. La sucrerie qui est propriétaire des terrains a donc fait table rase de ce témoin d’un passé encore bien présent dans la tête de nombreux Lillérois. Cette gendarmerie avait été fermée à l’occasion d’une restructuration des services dans le secteur qui avait nécessité la construction d’une nouvelle « caserne » rue de Saint-Venant.

Commentaire (1)

Olivier Bruno survole les premières Galopades lilléroises

Publié le 26 mars 2017 par Administrateur

« Super parcours! ». Il lui restait deux ou trois kilomètres à parcourir, que déjà, Olivier Bruno commentait la course. Dimanche 26 mars se déroulait la première édition des Galopades lilléroises et tout était réuni pour faire de cette première une réussite: un savoir-faire en matière d’organisation de course avec à la baguette, le Club cycliste de Manqueville-Lillers, un parcours magnifique tracé dans les parcs du Brûle et Trystram, et pour couronner le tout, fruit confit sur la pâtisserie, une météo printanière. Sur le 5 km, parti à 9h30, le junior Lucas Rosiaux (Saint-Venant athlétisme) s’est imposé en 18 min et 15 sec, une seconde devant Vincent Thellier (Béthune athlétisme). Rémy Cassez (Team RRM Annezin) complète le podium en 18 min et 59 sec. Sur le 10 km, l’Auchellois licencié à Aire-sur-la-Lys Olivier Bruno a survolé les débats. En tête du début à la fin, le vétéran, crédité d’une belle 8e place la veille au 10 km de Guînes, s’est envolé dans le 2e tour pour s’imposer en solitaire en 38’19 ». Longtemps 3e, Bruno Mayé, un autre Airois, vétéran lui aussi, est revenu au train et à l’expérience sur Florent Albert pour prendre la 2e place en 39’33. Florent Albert devra même laisser sa 3e place à Hervé Deroubaix, le maire de Robecq s’offrant le podium en toute fin de course. 14e de l’épreuve, Hélène Rimetz (Béthune athlétisme) s’impose chez les dames en 45’25. Avec 50 participants sur le 5 km et 80 sur le 10 km, ce qui est franchement pas mal pour une première, il est fort à parier que les Galopades lilléroises seront reconduites l’an prochain. A.Top

Commentaire (0)

Lillers: Bless en concert à l’Abattoir samedi 25 mars

Publié le 23 mars 2017 par Administrateur

Bless, c’est un son, so british, mais aussi une énergie pop et punk capable de faire danser et chavirer tous les publics dans le sillage du charismatique et inclassable chanteur irlandais Joei Silvester. Soutenu par la Fondation Joe Strummer, Bless réunit les membres de deux groupes emblématiques de la jeune scène londonienne, The Supernovas et Dirty Nelly.
Samedi 25 mars, 21h. 8 euros (5 euros pour les adhérents). Café-musiques L’Abattoir, rue du Faubourg d’Aval à Lillers.

Commentaire (0)

Elle pas princesse, lui pas héros

Publié le 01 mars 2017 par Administrateur

La ville de Lillers accueille  le mercredi 22 mars le spectacle « Elle pas princesse, lui pas héros » pour deux représentations à 15 h et à 20 h, dans le cadre du partenariat avec la Comédie de Béthune, Près de chez vous.

À la naissance on n’a pas vraiment le choix, ni de son prénom ni de son sexe. Mais les adultes, eux, se chargent bien de vous rappeler dans quel camp vous êtes et c’est un flot d’attentes et d’idées reçues qui vous tombe dessus. Sauf que des fois, ça résiste.
Leïli n’a pas forcément envie de coller à la représentation qu’on se fait d’une petite fille. Et pour Nils, c’est pareil. À l’occasion d’un jeu de piste organisé par la maîtresse, nos deux héros vont apprendre à se connaître. Leïli, qui adore les jeux d’aventures, se retrouve à son grand désespoir à devoir faire équipe avec Nils. Nils, le garçon qui pleure, qui a les cheveux longs, porte des baskets qui couinent et laisse couler de sa bouche des torrents de bave. Nils, qui répond au surnom de « Ma truffe », au grand désespoir de son boxeur de père qui rêverait que son fils soit « fort comme Tarzan ».
Elle pas princesse lui pas héros propose deux points de vue sur une même histoire et le spectateur assiste successivement à ces deux monologues. Dans un rapport très intime avec les comédiens, on pourra regarder de très près ce qui se trame dans la tête de ces petits êtres : comment ils investissent ce qu’on projette sur eux.
Et au jeu du dégommage des stéréotypes, Magali Mougel excelle. La pièce nous rappelle que c’est à nous de nous forger l’image de soi qui nous convient. Christine, la chanteuse, raconte dans « iT » que lorsqu’elle était petite fille, on ne lui donnait pas ce qu’elle voulait parce qu’elle était petite fille et non pas petit garçon. Devenue adulte, elle chante « Une femme qui devient homme. »
Spectacle à partir de 7 ans. Gratuit pour les moins de 13 ans. 2€ pour les Lillérois et 4 € pour les extérieurs. Réservations obligatoires au 03 21 54 72 78

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here