Archive | décembre, 2016

Accident spectaculaire au rond-point Sécuritest

Publié le 29 décembre 2016 par Administrateur

Le véhicule juste avant son enlèvement.

Une intervention des sapeurs-pompiers de Lillers a été déclenchée un peu avant 19h mercredi 28 décembre pour un accident sur la voie publique mettant en cause un seul et unique véhicule, rue d’Ham, près du rond-point Sécuristest. À l’arrivée des secours, la Seat Ibiza était retournée avec à son bord une femme âgée de 54 ans. Fort heureusement, elle n’a été que légèrement blessée. Elle a été transportée au centre hospitalier de Beuvry. Le véhicule a lui été enlevé par le garage Sénécot à Calonne-Ricouart.- 62190.fr

Commentaire (0)

René Pelcat, cycliste en or

Publié le 18 décembre 2016 par Administrateur

La médaille a été remise par Laurence Leboucher et le diplôme par Louis Perrier représentant les médaillés de la Jeunesse et des Sports.- Photo © Votre Info

Président honoraire du Comité régional Nord – Pas-de-Calais de cyclisme, vice-président de la Fédération française de cyclisme de 2000 à 2012, René Pelcat, toujours président de Région sport organisation, association qui porte le Grand prix de Lillers,  a reçu ce samedi 17 décembre la médaille d’or de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative, des mains de  Laurence Leboucher, ancienne championne de VTT et  de cyclocross.
Pascal Barois, maire de Lillers ; Stéphane Saint-André, député ; Philippe Limousin, président du comité régional de cyclisme ; et Laurence Leboucher, vice- présidente de la Fédération française de cyclisme, ont tous salué les 50 ans de passion et de bénévolat de René Pelcat qui fondait un club à l’âge de 18 ans, alors qu’il était encore athlète. Son implication, sa détermination, son professionnalisme dans l’organisation du Grand prix de Lillers créé par Bruno Comini, ont également été mis en avant par Pascal Barois…
En lui remettant sa distinction, Laurence Leboucher retenait l’implication et la modestie de quelqu’un qui partage, qui a le goût de l’effort tout en étant pragmatique, visionnaire et fédérateur. Cela valait bien les 4000 mercis de Philippe Limousin, au nom des licenciés du comité régional, à un moment où, plus que jamais, « il faut valoriser le bénévolat », dit Stéphane Saint-André.

Commentaire (0)

Rieux-Lillers: sa voiture percutée en pleine nuit rue du 3 septembre 1944

Publié le 18 décembre 2016 par Administrateur

Mauvaise surprise ce matin pour cet habitant du hameau de Rieux à Lillers.
Ce dimanche 18 décembre au réveil, son voisin est venu frapper chez lui, vers 8h, pour l’avertir que sa voiture, stationnée devant son domicile rue du 3 septembre 1944 à Rieux-Lillers (entre les deux écoles, près de la salle polyvalente) avait été percutée  dans la nuit. L’incident s’est produit vers deux heures du matin. Le propriétaire de la voiture n’a lui rien entendu. La Volkswagen Polo de couleur grise, percutée par l’arrrière, est sérieusement endommagée. Le choc a dû être violent, le véhicule ayant été projeté à plus deux mètres pour se retrouver dans la porte de garage de l’habitation.

62190.fr

Commentaire (1)

Naz, l’homme qui veut écrire son histoire

Publié le 14 décembre 2016 par Administrateur

Naz incarné par Henri Botte est un authentique athlète qui veut écrire son histoire.- Photo Votre Info.

Il faut bien le reconnaître, le public qui assistait hier soir au spectacle présenté au Lillers Palace n’est pas sorti de la salle très à l’aise. Sans doute parce qu’il n’était pas préparé à prendre en pleine figure, une réalité quotidienne qui menace… L’arrivée au pouvoir d’un extrémiste que chacun des spectateurs présents (jeunes et moins jeunes) voudra rejeter mais dont il partage pourtant une partie de son discours.
Parce que Naz, ce pseudo supporter de foot pour qui le match (le combat, la baston) débute après le coup de sifflet final, ne dit pas que des conneries. Dans son discours, il y a même un sacré paquet de vérités… Le problème est qu’elles sont tronquées, détournées, pour faire tomber dans l’extrémisme des hommes et des femmes qui n’ont pas eu d’histoire personnelle, ne voient plus qui pourrait incarner leur idéal.
Naz, spectacle écrit à partir d’une parole recueillie dans les milieux néo-nazis par Monserrat, insiste fortement sur l’importance que revêt l’histoire ; celle que véhiculent les médias, les réseaux sociaux, celle qui est écrite dans les manuels scolaires que l’on voudra appeler narration nationale. Celle qui oublie volontairement ses lignes les moins glorieuses mais ne disparaît jamais ; bombe à retardement qui peut exploser, une, deux ou trois générations plus tard. Pourquoi ne parle-t-on pas des grèves de 1948 ? Celle des mineurs trahis par un gouvernement de gauche.  Pourquoi n’explique-t-on pas dans quelles conditions les mineurs marocains ont été recrutés pour travailler dans nos mines ?
Mal à l’aise, chacun des spectateurs l’était hier soir, plus ou moins. Parce qu’il s’est fait secouer, parce que Naz l’a renvoyé à sa propre responsabilité, parce qu’il est peut-être aussi frappé par un sentiment d’impuissance ; parce que s’il sait avoir raison d’assister à ce genre de spectacle, de débattre et d’échanger, il lui reste néanmoins en bouche un arrière-goût d’entre soi  et peut-être le sentiment, qu’une fois sorti de la salle, il se retrouvera (presque) seul avec ses réflexions, ses interrogations alors que les extrémistes avancent en groupes organisés. Pour arrêter sa progression il faudra voter… Oui, mais pas seulement, conclura Christophe Moyer, le metteur en scène.- Ph. Vincent-Chaissac / Votre Info

Commentaire (0)

L’Artois, terres d’histoires

Publié le 12 décembre 2016 par Administrateur

Photo © DR

Deux voyageurs infatigables, collecteurs et rapporteurs d’histoires, glanent au gré de leurs errances les traces des contes et légendes enracinées dans la grande mémoire du monde. C’est à un voyage conté entre les terres de l’Artois et d’ailleurs auquel vous convie la compagnie Les chiens Tête en haut, ce dimanche 18 décembre à 15h30, au Lillers Palace. « Un  moment de partage où se mêlent en un joyeux mélange le tendre fracas des voix et des instruments. »
Spectacle familial gratuit ouvert à tous dans le cadre du programme Terres animées en Artois. Réservation indispensable au 03 21 54 72 78

Commentaire (0)

Collision entre Ecquedecques et Hurionville

Publié le 09 décembre 2016 par Administrateur

Les deux voitures ont été évacuées vers 16h45. Photo © Votre Info

Plus de peur que de mal cette après-midi sur l’axe Ecquedecques – Hurionville (à proximité du dépôt de betteraves) où deux voitures (une Volkswagen et une Opel) qui circulaient en sens inverse se sont accrochées. A priori, rien de grave sur le plan corporel même si une maman et son bébé ont été transportés par les sapeurs-pompiers à l’hôpital de Beuvry pour des examens de contrôle. En revanche les voitures ont souffert, l’Opel notamment qui a le train arrière arraché.

Commentaire (0)

Lillers : VTT recherche son propriétaire

Publié le 08 décembre 2016 par Administrateur

Ce matin (jeudi 8 décembre) vers neuf heures à proximité de la gare de Lillers un promeneur a retrouvé un VTT dans un fourré au bout du parking Carlier. Il s’agit d’une bicyclette de marque Nakamura de couleur noir avec une fourche rouge orangé. Ne sachant pas s’il s’agit d’un vélo volé ou bien d’un deux-roues posé là parce que son propriétaire n’avait pas d’antivol (auquel cas, c’est une drôle d’idée), le promeneur qui au passage est sans doute le mec le plus honnête de Lillers, a prévenu les services de police plutôt que de l’embarquer et d’en faire un cadeau de Noël.  Le VTT sera déposé au commissariat d’Auchel ce jeudi 8 décembre  en début d’après-midi.- 62190.fr

Commentaire (0)

Bibliothécaire ou mettre son cœur à l’ouvrage

Publié le 06 décembre 2016 par Administrateur

Les onze interprètes en compagnie de Pat Bol et Pierre Selin, vice-président de la Communauté Artois-Lys.- Photo © Votre Info

Désacraliser les médiathèques et le métier de bibliothécaire… Tel est l’objectif d’un clip qui a été présenté hier soir (lundi 5 décembre) à la Communauté Artois-Lys, d’abord à la presse puis aux élus du territoire.

Premier objectif de l’opération, faire travailler ensemble les cinq médiathèques du territoire, dans le cadre d’une mise en réseau soutenue depuis plusieurs années par la médiathèque départementale. En 2013, une première opération intitulée « Nos médiathèques se mettent au vert » allait déjà dans ce sens. Avec ce clip réalisé par Violette Macé de Gastines, la coopération aura duré un an et demi. De quoi créer des liens très forts entre les onze bénévoles et professionnels des médiathèques du territoire qui se sont impliqués dans le projet et ont dû se réunir régulièrement pour travailler ensemble ; tard le soir mais dans la convivialité. Pour le chanteur-compositeur Patrice Deceuninck, alias Pat Bol, animateur du projet, il s’agissait de faire parler ces experts en petits et gros caractères qui vivent au milieu des bouquins dont ils connaissent les débuts et les fins, qui accueillent des publics très différents : petits rats, gros lecteurs, fans d’opéra ou rockers… Pas toujours des amoureux de Baudelaire, donc, mais qui trouvent de quoi se satisfaire. Tous ces aspects du métier de bibliothécaire font les paroles de la chanson « Le Cœur à l’ouvrage » qui pourrait devenir celle de tous les bibliothécaires de France. Car la ritournelle, interprétée avec humour par les bibliothécaires eux-mêmes (enregistrement audio à Isbergues, tournage à Lillers), doit être largement diffusée dans les réseaux professionnels et sur internet. L’occasion pour ces professionnels du livre mais aussi des jeux, des CD, des DVD, de faire connaître leur métier.
Voir le clip

Commentaire (0)

Lillers met les arts martiaux à l’honneur

Publié le 01 décembre 2016 par Administrateur

Jean-Claude Barrois et Alain Vercruysse.- Photos © Votre Info

Vendredi dernier, la Communauté Artois-Lys honorait les sportifs de l’année 2016 dans chacune des communes qui la composent. Lillers qui a le droit de récompenser deux personnes a mis l’accent sur les arts martiaux. En effet c’est tout d’abord Jean-Claude Barrois, du karaté Shotoka qui a été distingué, puis Alain Vercruysse, du club de judo.

Jean-Claude Barrois a découvert le karaté en 1974 avec un jeune professeur japonais de 32 ans, qui était venu à Lille pour enseigner le style d’Okinawa… Le début d’un parcours de vie riche et fécond, intimement lié au club de Lillers où il enseigne depuis sa création en 1992. Jean-Claude Barrois fait partie de la Japan Karaté Association où il a énormément appris aux côtés d’experts japonais, a été arbitre et juge régional pendant 5 ans et président du comité départemental pendant un an et demi.
Alain Vercruysse, lui, a rejoint le club de judo de Lillers comme bénévole en 1968, puis le comité directeur en 1975. Aujourd’hui arbitre national et enseignant bénévole au sein de l’Institut lillérois de judo qu’il préside, il contribue largement au développement du club qui compte désormais 250 licenciés pour 4 enseignants au total, toutes disciplines confondues : judo bien sûr, mais aussi taï so (renforcement musculaire), Jujitsu self défense et baby judo (à partir de 4 ans).

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here