Archive | octobre, 2013

Le Comité de jumelage Lillers-Marsberg « à la relance » avec la Ciac

Publié le 29 octobre 2013 par Administrateur

Les deux comités de jumelage réunis au Parlement européen

Début octobre, les deux comités de jumelage du Lillerois et de Marsberg (Allemagne) se sont rendus à Strasbourg pour une rencontre un peu particulière. L’idée était de fêter le cinquantenaire du Traité de l’Élysée et surtout préparer l’année 2014, année de commémoration du début de la Grande-Guerre. Le jumelage franco-allemand sera partie prenante avec la Création intergénérationnelle, associative et citoyenne franco-allemande.
Une quarantaine de personnes, une moitié venue de Marsberg, l’autre du Lillérois s’étaient donné rendez-vous au Parlement européen, point de départ de trois jours animés. « Un déplacement inhabituel » pour Serge Vahé, président du comité de jumelage du Lillérois. Au programme: visite guidée du Parlement, de Strasbourg, de sa cathédrale et de son réseau fluvial, dégustation de vin d’Alsace, un repas pour fêter les 50 ans du Traité d’amitié franco-allemand et enfin -et surtout- une réunion de travail pour élaborer le programme d’échanges d’une année 2014 qui s’annonce très riche. Car on y est aussi venu poser les bases d’une nouvelle organisation, la Création intergénérationnelle, associative et citoyenne franco-allemande.
Un projet des plus sérieux qui a d’abord fait l’objet de la constitution d’un lourd dossier auprès de l’Union européenne, condition sine qua non pour l’obtention d’une subvention communautaire.

Réunion de travail le premier soir à l’hôtel…

« La vie dans les foyers pendant que les hommes sont sur le front »
Ce fut le point de départ d’une action qui a débuté en octobre donc et qui s’achèvera en juin 2014. L’objet de Ciac est assez simple: mettre sur pied un spectacle pédagogique sur le thème de la commémoration de la déclaration de la guerre 14-18, en associant les scolaires, les associations culturelles, les sportifs etc. des deux villes jumelles. La portée immédiate du projet est d’intégrer la première Guerre mondiale comme un élément de notre histoire commune qu’il convient de bien connaître et de partager. La mission du comité d’échanges internationaux du Lillérois, présidé par Serge Vahé, et du Städtpartnerschaft – Marsberg, sous l’égide des deux coprésidents Ulrike Schulter et Michael Bader s’annonce des plus ardues… Objectif premier, fédérer leurs collaborateurs, professeurs d’Allemand et de Français des lycées jumelés, présidents d’associations partenaires ou encore les membres actifs du comité de jumelage, la mairie de Lillers, la Maison de l’Europe de l’Artois, autour du «  projet Ciac ». L’aboutissement doit être un ensemble de micro spectacles montés par les associations elles-mêmes, joués dans différents lieux, le même soir, une fois à Lillers, une autre à Marsberg, le tout lié par un texte créé par les élèves lors d’un atelier d’écriture mené sur le thème de « la vie dans les foyers pendant que les hommes sont sur le front ». Le texte sera lu ces soirs là par un conteur professionnel, ou joué par un acteur. Une semaine de travail en France, une autre en Allemagne sont à programmer, les clubs sportifs, les associations culturelles des deux cités vont être sollicités. La grande difficulté, puisqu’il en faut bien une, sera de fédérer, motiver, faire travailler ensemble les différents acteurs, de deux pays qui plus est autour d’un projet commun… et trouver les dates « qui vont bien » dans les agendas de chacun! Il s’agit d’un véritable défi, la Ciac a huit petits mois pour le relever. A. Top

Commentaire (0)

En battant le leader Arras B, les feminines du FC Lillers s’emparent de la tête de la DH

Publié le 21 octobre 2013 par Administrateur

Estelle Decroix, sur le point d'offrir le 4e but à Audrey Tabary sur un plateau

Certes les filles du FC Lillers ont battu le leader arrageois de fort belle manière, 5 buts à 1 dimanche au complexe sportif lillérois, certes le score aurait pu être plus lourd encore… Oui, Lillers est le nouveau leader de la division d’honneur régionale, mais l’objectif est toujours le même pour Christophe Carnez, entraineur heureux, mais pas prétentieux pour un sou.
«Nous visons toujoursle maintien, il ne faut pas se tromper d’objectif. La saison est longue »
. Difficile forcément de ne pas lorgner sur l’échelon supérieur, la 2e division, mais le fossé qui sépare la DH régionale du second niveau national est tellement grand… « Il suffit de regarder Rouvroy qui a largement dominé la DH pendant deux ans et galère un peu aujourd’hui en D2 », témoigne le coach lillérois. « Notre volonté pour le moment est de maintenir le club à ce niveau, les filles sont là pour apprendre et elles apprennent vite, la relève est là derrière… nous verrons si nous pourrons leur offrir autre chose d’ici 3-4 ans… ». Et il martèle encore: « l’objectif est le maintien, les points qui sont pris aujourd’hui ne sont plus à prendre ».
La victoire de dimanche marque les esprits tout de même. Un match du haut de tableau entre le leader Arras B et Lillers, le dauphin qui a maitrisé son sujet. Deux buts dans le premier quart d’heure, un autre juste avant la pause pour atteindre le repos sur le score de 3 buts à 1, les choses ont rapidement été bien engagées. Au retour des vestiaires, Arras a bien tenté de se remettre en selle, mais un pénalty raté vint sceller définitivement le sort de la rencontre. Audrey Tabary (3 buts) et Estelle Decroix (2) ajoutèrent même deux autres réalisations pour porter le score à 5 buts à 1. Lillers est seul leader. A. Top

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here