Archive | février, 2013

Cécile Roumiguière de passage à Lillers pour échanger… belle promo pour le Salon Ruralivres en Pas-de-Calais

Publié le 28 février 2013 par Administrateur

Le Salon Ruralivres en Pas-de-Calais, une affaire qui dure. Et c’est tant mieux. Les 14 et 15 mai à Fruges, les Foyers ruraux du Pas-de-Calais, organisateurs de la manifestation en collaboration avec la librairie Au pied de la lettre, et avec le soutien de la bibliothèque départementale et donc du Conseil général du Pas-de-Calais, fêteront la 18e édition de leur prix littéraire. Parmi les sélectionnés, Cécile Roumiguière, auteure française de littérature jeunesse, et présente à Lillers vendredi pour échanger avec les acteurs de Ruralivres, un salon qu’elle affectionne particulièrement.

Cécile Roumiguière était à la salle Charles de Lillers

Permettre à 4000 jeunes de lire toute l’année
Ruralivres en Pas-de-Calais a tout pour plaire. Impulsé par la Fédération des foyers ruraux 59/62 (entité d’éducation populaire qui œuvre pour l’essentiel en milieu rural), Ruralivres est d’abord un prix littéraire. Au départ, il était une rencontre entre des jeunes lecteurs et un auteur lauréat, puis le salon est venu naturellement, rapidement, le prix n’en a été que renforcé. Le fonctionnement est aussi simple que riche en actions. Au départ, « les foyers ruraux » et la médiathèque départementale (via l’antenne de Lillers), en partenariat avec la librairie Au pied de la lettre, établissent une pré-sélection de livres à destination des jeunes. Une commission Ruralivres, composée de 40 collégiens et d’une vingtaine d’adultes (des professeurs venus des quatre coins du département, des bibliothécaires, des parents, des lycéens…) s’attachent à lire la dite sélection de 60 à 80 bouquins pendant la période estivale, et fin août, elle se réunit pour critiquer, puis voter (la voix des jeunes compte double). Les douze ouvrages sélectionnés sont répartis en deux catégories « Grignoteurs » pour les CM2, 6es et 5es, « Dévoreurs » pour les 4es et 3es , et sont de suite soumis aux collèges qui adhèrent à la démarche -ils sont 50 cette année- aux foyers ruraux et aux bibliothèques, permettant ainsi à environ 4000 jeunes de lire tout au long de l’année. Les livres sont prétextes à des activités, et enfin c’est important, ils sont notés. Fin mars on fait les comptes, les noms des lauréats sont désignés.

 « Ce qui est réalisé est exceptionnel »
Les commissions Ruralivres se réunissent 5 à 6 fois dans l’année, pour discuter de la sélection bien-sûr, et organiser le salon, aboutissement de toute une année de travail. Et l’ouvrage ne manque pas. Ruralivres, c’est plus de 1500 jeunes à Fruges sur deux jours l’an passé, des ateliers thématiques de 45 minutes environ à mettre en place, destinés à découvrir un métier, une technique artistique, ou simplement débattre de la peine de mort avec Amnesty International, de la dépression, des conditions de vie des enfants d’autres pays, des Roumains, des gitans… vaste programme, d’autant que ça ne s’arrête pas là: Les enfants sont aussi invités à plonger dans le monde de l’édition, s’initiant à la B.D., à l’illustration, à la calligraphie… De surcroit, ils pourront rencontrer pas moins de 8 auteurs sélectionnés, présents au salon les 14 et 15 mai. Parmi eux, Cécile Roumiguière, sélectionnée dans la catégorie « Grignoteurs » avec Dans les yeux d’Angel, présente à Lillers vendredi pour une commission Ruralivres forcément un peu particulière. L’auteure a raconté son parcours, son travail, ses choix de vie, ses choix d’écriture, elle qui se définit comme quelqu’un qui « écrit à l’instinct » et qui a « la trouille » comme elle dit de se lancer dans le monde de l’édition adulte. Cécile Roumiguière est venue à Lillers pour échanger aussi, sur d’autres auteurs notamment, avec une vingtaine de membres de la Commission… aux anges. Et si la dame a fait l’aller-retour capitale – cité de la chaussure dans la journée, c’est bien qu’elle a des attaches particulières avec ce salon. « Je suis venue il y a trois ou quatre ans. Ruralivres est une grande nébuleuse, ce qui est réalisé est assez exceptionnel au niveau des populations touchées. Les enfants sont super impliqués alors qu’on les imaginerait plus à jouer au foot ». Belle ambassadrice.
A. Top

Contact organisation : Josy Saelen au 03 21 54 58 58 ou josysaelen@orange.fr  Informations, programmation, sélection… sur le site des Foyers ruraux

 

Commentaire (0)

« Souvenez-vous… des victimes d’Auchel et de Norrent-Fontes, 1939-1945 » présenté à la médiathèque de Lillers

Publié le 25 février 2013 par Administrateur

Samedi, la médiathèque Louis-Aragon de Lillers accueillait les co-auteurs d’un drôle d’ouvrage, « Souvenez-vous… des victimes d’Auchel et de Norrent-Fontes, 1939-1945 » écrit par cinq membres de l’ADCA, l’Association pour la découverte d’un coin d’Artois, implantée sur la commune d’Auchel. Sorti officiellement en novembre dernier, ce livre d’un peu moins de 300 pages, comporte neuf chapitres répondant à neuf thèmes… car oui la volonté du président de l’ADCA, Pascal Guillemant, n’était pas de bâtir un dictionnaire, ni un lexique, encore moins une rubrique nécrologique, mais bien de raconter l’histoire de la guerre, ses moments charnières, autant localement que nationalement, de la déclaration de guerre à l’armistice, à travers les histoires, les visages des victimes civiles et militaires. L’association en a répertorié 500, et le plus impressionnant dans tout cela, au-delà du nombre d’anecdotes incroyables que les auteurs peuvent vous raconter, c’est le nombre impressionnant de photos de ces victimes (la moitié), obtenues grâce à un nombre incalculable de coups de téléphones, de recherches, de coups de chance aussi. Une exposition connexe à l’ouvrage ne pouvait que voir le jour, reprenant les neuf thématiques fortes. Présentée à Mazinghem en novembre puis à Auchel le week-end dernier, elle sera présentée à Burbure le 8 mai prochain.
62190.fr

Commentaire (0)

110 dons pour le 1er rendez-vous 2013 de l’amicale des donneurs de sang du Lillérois

Publié le 20 février 2013 par Administrateur

Mardi à partir de 8 h 30, la salle Sainte-Cécile accueillait l’amicale des donneurs de sang du Lillérois qui organisait là le premier de ses cinq rendez-vous annuels. 110 donneurs ont répondu à l’appel de l’association et de l’Établissement français du sang.
Prochain don du sang de l’amicale, le 21 mai, toujours salle Sainte-Cécile de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h 30. Pensez-y ça ne coûte rien!

62190.fr

Commentaire (0)

Le Club Cycliste de Manqueville-Lillers a dévoilé son nouvel équipement

Publié le 19 février 2013 par Administrateur

Samedi en début de soirée, la salle Pailleux de Manqueville accueillait le CCML pour la remise d’équipement annuelle. Un peu sur le ton de la plaisanterie, beaucoup ont répété la phrase du soir, « Le maillot est beau »… pas de révolution de ce côté en fait, le vert est toujours de mise sur les épaules des coureurs de Lillers. Ambiance détendue chez les cyclistes donc, qui regardent arriver des journées plus longues et plus ensoleillées d’un œil intéressé, puisque synonymes de reprise des courses sur route. L’occasion était belle pour les dirigeants de présenter tous les coureurs présents samedi, à commencer par l’école de vélo, qui a fait forte impression en 2012. Chez les adultes, on note une recrue de choix (c’est presque un scoop) avec la signature de Christophe Campagne, duathlète chevronné (absent samedi, c’est encore tout frais) qui rejoint donc les rangs du CCML.
62190.fr

Commentaire (1)

Présentation du 49e Grand-prix cycliste de Lillers: pas de révolution, mais une (petite) évolution

Publié le 17 février 2013 par Administrateur

Vendredi soir, la salle Charles accueillait la traditionnelle présentation du Grand-prix cycliste de Lillers, 49e du nom, qui se déroulera le 3 mars prochain. La liste des engagés n’est pas encore connue, mais le plateau annoncé promet de la qualité. Une grande joie pour les organisateurs, qui galèrent toujours un peu plus chaque année à boucler le budget.


Organiser un événement international comme le Grand-prix de Lillers en temps de crise ressemble de plus en plus à un parcours du combattant. Le président emblématique de Région sport organisation, René Pelcat, qui est aussi vice président de la Fédération française de cyclisme, s’est chargé « du mot d’accueil », rapidement transformé en message d’alerte: « Organiser un événement pareil devient très compliqué. Pas pour trouver les équipes, non, nous en avons refusé une trentaine, mais au niveau financier. La crise qui balaye le pays n’est pas étrangère à cela. Un partenaire nous a quitté, il n’est que partiellement remplacé ». Le partenaire en question: Carrefour Market, que René Pelcat ne veut surtout pas blâmer: « Ils nous accompagnaient depuis de nombreuses années », mais le président regrettait fortement ce désistement vendredi… « la crise a bon dos », ajoutait-il.
Un parcours qui évolue peu… mais évolue!
Le circuit a ensuite été dévoilé à l’assistance, présenté par Samuel Pelcat, chargé du « recrutement » des équipes au sein de l’association. Le parcours reste assez classique, il n’y avait de toute façon aucune révolution à attendre de ce côté. On sait le Grand-prix international de Lillers suffisamment cassant, semé d’embuches, surtout lorsque la pluie glaciale accompagne les coureurs de bout en bout comme lors de l’édition 2012 remportée au sprint par le Britannique Russell Downing. A 12 h 50, dimanche 3 mars donc, ils seront environ 200 coureurs à s’élancer pour 174,200 km , avec comme seul aménagement par rapport à l’an passé, la fameuse boucle des monts. À Ferfay, le peloton prendra en effet la direction d’Aumerval, Bailleul-lès-Pernes, Nédon et Amettes, des communes qu’il ne traversait plus et qui leur réserve des difficultés de choix. Plus longue de 12 km, la boucle des Monts sera à arpenter deux fois seulement, ce qui a laissé la place à une boucle finale supplémentaire pour plus de spectacle on l’espère sur la ligne d’arrivée.
Le plateau
Le Grand Prix de Lillers, souvenir Bruno-Comini est une des courses cyclistes phares de la région, qui s’apprête qui plus est à fêter ses 50 années d’existence. Elle fait partie de l’UCI Europe Tour depuis 2005, en catégorie 1.2 (pour ceux qui connaissent le vélo), pas étonnant donc de retrouver chaque année un plateau intéressant. Pour s’imposer à Lillers, il faut être costaud, et il est n’est pas rare que les vainqueurs inscrivent leurs noms à des palmarès de courses plus prestigieuses par la suite. Au départ, un peloton de 25 équipes parmi lesquelles trois équipes pro continentales: Cofidis, Bretagne Séché et Sojasun. On note également la présence de 17 équipes continentales: Roubaix Lille métropole, BigMat Auber93 (Fra), Leopard Trek (Lux), Rabobank development team, le Team Raleigh GAC (P.-B.), Vérandas Willems, Crédit agricole Wallonie, Lotto Bellisol, Colba Superano (Bel), Team Bridgestone (Jap), Team Cult energy (Dan), NSP Ghost (All), Etixx Ihned (Rep. Tch.), Team UK youth (G.B.), BMC development (USA), Wibatech Brzeska (Pol) et Team Atlas personnal (Sui). Quatre équipes de division nationale viennent compléter l’affiche, à savoir l’ESEG de Douai, le VC Rouen, le CC Villeneuve et le CC Nogent.
Le Grand-prix international de Lillers, souvenir Bruno-Comini, le 3 mars 2013 au départ de la place Jean-Jaurès de Lillers (12 h 50 départ fictif, 13 h départ officiel). Le parcours du 43e Grand-prix.

62190.fr

Commentaire (1)

Bertrand Cocq à Ames, le samedi 16 février pour la bonne cause, avec son spectacle « Bertrand va vous dire quoi »

Publié le 14 février 2013 par Administrateur

Bertrand Cocq, le comédien virtuose de cette belle langue parlée qu’est le Patois, humoriste de talent, est sans aucun doute l’un des meilleurs ambassadeurs de la région Nord-Pas-de-Calais. Celui qui a longtemps incarné le personnage de Léon au sein de la troupe des Tréteaux de l’impasse sera à Ames, le 16 février à 18 heures avec son spectacle en solo, « Bertrand va vous dire quoi ». Dans ce spectacle intimiste, la détente et bonne humeur ne sont jamais très loin à travers la poésie et quelques chansons. Mais Bertrand Cocq raconte aussi ses souvenirs d’enfance dans les corons, ajoutant alors une touche d’émotion. Le spectacle (qui vaut le détour) est au prix de 5€, au profit de l’église de Ames, en pleine rénovation.
Rens. mairie de Ames au 03 21 27 03 27.

62190.fr

Commentaire (1)

Défilé de lingerie sexy au New Day par Autourdusexe.com

Publié le 13 février 2013 par Administrateur

Dimanche après-midi, le bar à thèmes Le New Day accueillait un défilé de lingerie sexy organisé par le site de vente en ligne www.autourdusexe.com. Le défilé en images…

Commentaire (0)

La Lilléroise Clothilde Bosseau, vice championne régionale de gymnastique artistique

Publié le 13 février 2013 par Administrateur

La jeune gymnaste lilléroise Clothilde Bosseau, de retour au club de Béthune après deux saisons passées à Hénin-Beaumont, a obtenu une excellente deuxième place au championnat régional individuel de gymnastique artistique (critérium 13 ans) à Hénin-Beaumont ce dimanche.
Championne départementale en décembre dernier, la jeune Lilléroise qui fêtera bientôt ses treize ans a réalisé une belle performance ce week-end, échouant d’un rien derrière Charlotte Belmont (Arques) avec un total de 70,050 points, soit 4 dixièmes de moins que sa rivale cette saison, qu’elle avait battue aux départementaux. Clothilde se qualifie du même coup pour les demi-finales des championnats de France durant lesquels il lui faudra accéder au top 4 pour prétendre à la finale nationale, à Cognac dans deux mois. La jeune gymnaste a certes arrêté le sport-études, passant de 22 à 10 heures d’entraînement par semaine, elle réussit néanmoins de belles choses encore avec son club La jeunesse béthunoise.
62190.fr, photo: L. Bosseau

 

Commentaire (0)

Assemblée générale de l’Harmonie Fanien: pas de changement notable

Publié le 12 février 2013 par Administrateur

Vendredi soir, salle Charles, l’Harmonie Fanien tenait son assemblée générale. Pas de chambardement du côté des musiciens puisque le tiers sortant a été réélu. François Mognetti reste le président. Carole Dubois, adjointe à la culture, a félicité Jean Castanet pour les concerts tenus cette années et salué les musiciens, partenaires incontournables de la vie municipale, avant de souligner la bonne gestion de l’association, autant sur le plan moral que financier. Prochain rendez-vous pour l’Harmonie Fanien, le 24 février, 15 h, pour un concert à la salle des fêtes de Saint-Hilaire-Cottes.
62190.fr, photo: Valérie Vincent

Commentaire (0)

Volley-ball: Les Lilléroises battent Marles-les-Mines et s’assurent la première place de leur championnat

Publié le 10 février 2013 par Administrateur

 

Samedi en fin d’après-midi, les filles du Volley Artois-Lys Lillers étaient opposées à leurs homologues marlésiennes, une rencontre qui faisait office de finale de ce championnat puisqu’il mettait aux prises les deux premières au classement. L’enjeu, la première place de la poule et ainsi aborder les play-offs dans une position plus confortable. Les Lilléroises, qui n’avaient concédé que deux petits sets avant la rencontre, ont fait honneur à leur statut de leader de cette division d’accession régionale, s’imposant logiquement 3 sets à 1. La première manche a été particulièrement disputée (25-23), mais très vite, les locales ont su concrétiser leur supériorité, emportant le second set facilement, 25-11. Puis vint le temps du relâchement, qui permit aux Marlésiennes de revenir à la marque (20-25), avant que les protégées de Miloud Madjidi ne se remettent dans le droit chemin pour s’adjuger (non sans mal) l’ultime set, 25-23. A noter par ailleurs la belle performance de l’équipe réserve, face aux juniors de Calais, une équipe qui compte dans ses rangs quelques éléments de niveau national. Défaite certes 3-0, mais en regardant la marque (25-18, 25-21, 25-19), c’est plus qu’honorable.


A. Top

Commentaire (0)

Philippe Plaquin n’est plus le président du Football Club de Lillers

Publié le 10 février 2013 par Administrateur

Depuis quelques jours déjà, au sein du club, ce n’était plus un secret pour personne… c’est désormais officiel, Philippe Plaquin n’est plus le président du FC Lillers. La décision a été entérinée vendredi soir, au terme d’une réunion de bureau extraordinaire. Celui qui était le président du FCL depuis 2006, année de la création du club, a en effet démissionné de ses fonctions, pour des raisons professionnelles. Une page se tourne donc pour Philippe Plaquin, qui reste tout de même dans l’encadrement du club comme dirigeant. Son vice président, José Saiz Da Cruz, prend la relève au pied levé.
62190.fr

Commentaire (0)

« Le Tyrol », premier repas à thème de l’année pour la résidence A. Croizat

Publié le 08 février 2013 par Administrateur

Déguisements, tombola, animations, quelques pas de danse et un bon repas: la recette d'un banquet complètement réussi

Samedi, la Résidence Ambroise-Croizat accueillait le premier de ses six rendez-vous marquants de l’année 2013, sur le thème du Tyrol. En plus du traditionnel repas de Noël et de ce moment fort qu’est le Festival de l’âge d’or (en octobre), la résidence est aussi le théâtre de quatre repas à thèmes, très courus par les résidents, mais aussi par beaucoup « d’extérieurs ». C’est un peu toute la philosophie de la Cité solidaire, « venir et faire venir » et permettre des rencontres, des retrouvailles même, ou parfois simplement des échanges entre personnes qui appartiennent souvent à la même génération. On comptait 160 convives jeudi, au foyer A. Croizat, réunis sous la bannière du Tyrol, une belle affluence rendue possible par la collaboration active des présidents du club féminin, des clubs de Rieux et d’Hurionville et du club handi-loisirs.
Prochain rendez-vous, le banquet des aînés, le 10 mars sur le thème Corso fleuri.

62190.fr

Commentaire (0)

Advertise Here
Advertise Here